Ailes : tome 3 – Illusions

Par défaut

Auteur : Aprilynne Pike
Éditions : ADA
Nombre de pages : 487
Parution : 2011
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Laurel n’a pas vu Tamani depuis qu’elle l’a supplié de la laisser partir l’année précédente. Bien que son cœur en soit encore brisé, elle est convaincue que David était le bon choix. Toutefois, juste au moment où la vie reprend son cours, Laurel réalise qu’un ennemi invisible attend son heure, tapi dans l’ombre. À nouveau, Laurel doit se tourner vers Tamani pour qu’il la protège et la guide, car le danger qui menace maintenant Avalon, aucune fée n’aurait pu le croire possible. Pour la première fois, Laurel ne sait pas si son camp l’emportera.

Mon avis

Voilà une saga qui est dans ma bibliothèque depuis très longtemps et à laquelle je n’ai pas avancé très vite. Il ne me reste plus qu’un tome et ce ne sera pas une saga marquante, mais pas une mauvaise saga non plus.

Laurel commence sa dernière année scolaire avant l’université et tout est tranquille depuis un petit moment. Elle pense donc que ce sera une dernière année simple. Cependant, dès le premier jour elle se rendra compte que cette année risque d’être pas mal plus mouvementée qu’elle le pensait. Tout d’abord, Tamani fait son apparition à l’école en tant qu’étudiant étranger, mais en plus voilà que Kléa revient dans le décor en demandant à Laurel de protéger une fée sortie de nulle part. Sans compter tous ces éléments étranges que les sentinelles découvrent autour de chez eux sans vraiment avoir vu de Trolls.

Voilà que Laurel ne sait plus quoi penser, David est très jaloux et agressif envers Tamani, mais celui-ci ne laisse pas Laurel indifférente. D’ailleurs, cette partie de l’histoire m’a un peu énervé tout au long de ma lecture. Elle passe d’un à l’autre sans jamais être capable de se faire une idée. Sinon l’histoire se déroule tranquillement, il n’y a pas beaucoup d’actions, mais on continue quand même de tourner les pages afin de comprendre ce qui se trame.

J’ai bien aimé avoir une vue globale sur l’histoire, suivre un peu tout le monde. Tamani est très attachant et comme il est très présent dans ce tome, j’ai bien aimé le suivre. L’intrigue sur les méchants est soutenue jusqu’à la toute fin. Nous commencions seulement à avoir des réponses quand l’auteure a mis fin à ce troisième tome. Je vais devoir me plonger bientôt dans le quatrième et dernier tome pour avoir le fin mot de cette histoire.

Un petit roman qui se lit bien, mais sans plus. Des personnages intéressants, mais pas les plus attachants. Une intrigue intéressante et un univers intéressant, mais auquel il manque un peu d’action. Voilà un avis qui est assez mitigé, mais qui ne m’empêchera pas de lire le dernier tome.

Note : 7,5/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 et tome 2 – Sortilèges

Le programme

Par défaut

Auteur : Sandra Dussault
Éditions : Québec Amérique
Nombre de pages : 437
Parution : 2018
Genre : Thriller

Résumé de couverture

Victor commet un geste terrible qui l’oblige à fuir loin de chez lui. Il trouve refuge dans la forêt, auprès d’une curieuse communauté composée d’adolescents dysfonctionnels, souvent cruels. Mais qui sont ces jeunes? Qu’est-ce qui les unit? Et surtout, pourquoi Victor fait-il ces rêves étranges et si réels depuis qu’il est arrivé? Petit à petit, l’adolescent obtient des réponses… et souhaiterait ne jamais avoir posé de questions.

Mon avis

J’ai souvent vu et entendu parler de ce livre, mais j’hésitais pour des raisons complètement stupides. Par exemple, la couverture ne m’inspire pas du tout. Puis sur un coup de tête, j’ai décidé de me lancer et de lire quelques lignes pour voir et je n’ai pas pu m’arrêter avant la fin.

Victor a commis un crime et croit pouvoir s’en sortir en s’enfuyant. Il réussit à échapper à la police et se retrouve dans un endroit très étrange. Un groupe de personnes qui vit dans un petit village. Certains semblent tout simplement bizarres, tandis que d’autres sont carrément violents. Il se rend vite compte qu’il n’a pas atterri là par hasard et que sans s’en rendre compte c’était prévu. Qui sont tous ces gens et quel est cet endroit ? Il y a de plus en plus d’éléments étranges qui se produisent et Victor est même perturbé durant ces rêves. Comment va-t-il réagir lorsqu’il découvrira le fin mot de cette histoire ?

Comment ai-je réagi quand j’ai découvert le fin mot de cette histoire ? J’ai été impressionné par toute la création de cette auteure, mais j’ai surtout été sans mot. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce genre de livre et dire que j’ai failli passer à côté. On se rend compte tout de suite que Victor n’est pas tout à fait comme les autres présents dans le village et qu’il n’accepte pas tout sans brocher. Il pose des questions sans cesse et finit par découvrir la vérité. Il est très attachant et c’est un jeune homme qui se soucie des autres, et ce même si la plupart ne le méritent pas. J’ai trouvé que chaque personnage avait sa place et rajoutait un petit quelque chose à l’histoire.

« Y a ben des choses icitte qui sont impossibles, déclare Torpille avec un sourire en coin. »

Plus on avance dans l’histoire, plus on se pose de questions. Ce livre est tellement intrigant qu’on a juste envie de tourner les pages afin d’en savoir plus. Et plus on en découvre, plus on veut continuer à lire afin de savoir ce qu’il va se passer, et ce jusqu’à la toute fin. Il y a beaucoup d’actions et de rebondissements qui m’ont tenu en haleine.

Finalement, j’ai complètement été conquise par ce roman, l’auteure déborde d’imagination et a très bien su construire son histoire pour nous garder accrochés jusqu’à la fin. J’ai refermé le livre avec un sourire aux lèvres, mais aussi un petit pincement au cœur d’avoir terminé. Ce livre restera graver dans ma mémoire.

Note : 10/10

L’arrache-mots

Par défaut

Auteur : Judith Bouilloc
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 201
Parution : 2019
Genre : Fantasy

Résumé de couverture

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

Mon avis

Un petit livre qui m’avait attiré par son résumé de couverture et qui m’a pris près d’un an à lire, mais qui s’est avéré une charmante découverte.

« Le terme arroche-mots désigne quelqu’un qui intériorise tellement sa lecture à voix haute que les phrases se décollent des pages. Grâce à la puissance de son imaginaire, elles peuvent se transformer en décors ou en silhouettes mouvantes. »

Iliade est une très puissante arrache-mots, ce qui la rend très populaire auprès de la bibliothèque. Mais voilà qu’elle reçoit une invitation pour rendre à la capitale et épouser un membre de la famille royale. Une bien drôle de surprise et malgré le fait que ce soit un mariage imposé Iliade décide de s’y rendre puisqu’elle est curieuse. Elle découvrira que ce n’est pas très joyeux vivre à la cour et que son futur fiancé est un peu froid. Que va-t-elle faire ? Repartir sur le champ ou apprendre à connaître mieux son nouveau fiancé et la vraie raison de ce mariage.

Ce roman est tout simplement charmant, il est léger et original. On s’attache tout de suite à Iliade qui vit avec le bas peuple dans un univers dirigé par un roi et où tout le pouvoir revient à la famille royale. Alors pourquoi un membre de cette famille voudrait-il épouser une jeune femme comme elle qui n’a rien à lui offrir ? On finit vite par comprendre qu’elle n’a pas été choisie au hasard et que tout cela fait partie d’un plan. J’ai trouvé ça très intrigant et cela m’a tenu en haleine durant ma lecture.

Dans ce petit roman, il est aussi question d’apprendre à connaître quelqu’un avant de le juger ainsi que les apparences sont parfois et même souvent trompeuses. J’ai bien aimé apprendre à connaître le fameux fiancé et je me suis aussi attaché très vite à lui.

Finalement, j’ai passé un excellent moment dans cet univers fantasy où le plaisir est mélangé avec certaines notions importantes comme mentionnées précédemment ainsi qu’un peu de politique. Il est cependant très court, je pense que j’en aurais pris encore afin de bien approfondir l’idée et rentrer plus en profondeur dans l’univers qui est très original.

Note : 8/10

Les filles au chocolat : tome 3.5 – Cœur salé

Par défaut

Auteur : Cathy Cassidy
Éditions : PKJ
Nombre de pages : 91
Parution : 2015
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Shay Fletcher est le petit ami de Cherry. Musicien hors pair, il est ravi lorsqu’un agent artistique le repère et lui propose un contrat. Mais comment convaincre son père de le signer, lui pour qui la reprise de l’entreprise familiale compte plus que tout, et qui n’accorde que mépris à sa passion pour la musique ? Voilà qu’en plus Honey, son ex-petite amie, la demi-sœur de Cherry, a soudain besoin de son aide. Comment la secourir sans risquer de susciter la jalousie de Cherry ? Entre rêve déçu et déception amoureuse, la vie de Shay devient soudain très compliquée…

Mon avis

J’étais curieuse de voir un peu ce qui se passait avec Shay l’ayant aperçu à plusieurs reprises durant les trois premiers tomes. J’ai donc décidé de lire ce petit hors-série.

Shay est toujours avec Cherry et continue à jouer de la musique. L’été prend fin et voilà qu’on lui propose un contrat pour devenir chanteur, cependant puisqu’il est mineur son père doit signer et celui-ci n’est pas du tout d’accord avec cela. Pour ne pas aider, voilà que Honey débarque dans son repère en pleurant. Lorsque Cherry se rendra compte qu’il lui a menti a se sujet, elle mettre fin à leur relation. Comment Shay réussira-t-il à survivre à tout cela ?

« Quand on veut désespérément quelque chose, il faut tout faire pour l’obtenir. Ne jamais rester dans son coin en s’avouant vaincu. »

Voilà la morale de cette courte histoire et voilà ce que j’aime de cette saga, c’est simple et léger, pour ne pas dire même un peu enfantin, mais pour finir c’est toujours mignon et il y a toujours une morale derrière cela. C’est pourquoi j’appelle cette saga une saga bonbon.

J’ai trouvé que Shay agissait un peu de façon stupide, mais il faut se rappeler qu’il n’a que 15 ans. De plus, au fil de l’histoire il comprend rapidement ces erreurs et finit par agir plus intelligemment. J’ai même apprécié l’évolution dans le comportement de Honey et j’espère que cela se poursuivra dans les prochains tomes.

Voilà un très court roman, qui m’a fait tout de même passer un très bon moment.

Note : 8/10 

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1 – Cœur cerise, Tome 2 – Cœur guimauve, Tome 3 – Cœur de mandarine

Branché sur toi

Par défaut

Auteur : Janney Deveault et Sophie Vaillancourt
Éditions : Luzerne Rousse
Nombre de pages : 363
Parution : 2020
Genre : Romance

Résumé de couverture

Étudiant en musicothérapie, Nathaniel n’aspire qu’à aider les gens. Parfois trop naïf, il se laisse facilement impressionner. Et c’est ce qui arrive quand il croise le chemin d’Aidan, ce jeune homme mystérieux qui ne s’en laisse pas imposer. Mais plus Nate apprend à le connaître, plus il a envie de fracasser sa carapace.
Aidan est un solitaire. Toujours affublé d’écouteurs, il observe les gens plutôt que de se lier avec eux. Personne ne peut le sortir de sa coquille… Personne sauf Nathaniel, le chanteur d’un groupe de musique qui lui fait vivre toute une gamme d’émotions dès leur première rencontre. Aidan affronter-t-il enfin ses démons afin de s’ouvrir au beau Nathan?

Mon avis

Je n’avais jamais lu de boy love, j’étais donc assez curieuse de découvrir ce roman. Je dois cependant avouer que j’avais une petite crainte puisque je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai cependant été agréablement surprise.

Nathaniel, étudiant à l’université et chanteur d’un dans un groupe de musique, vit dans une relation pas très saine. Ces amis ont beau essayer de lui faire comprendre, cela prendra du temps à Nate. Il va commencer à se poser des questions lorsqu’il fera la connaissance d’Aidan. Un jeune homme qui a des problèmes d’anxiété, lequel ne peut être fonctionnel qu’avec des écouteurs dans les oreilles. Est-ce que le beau chanteur, un peu diva, arrivera à sortir Aidan de sa coquille ? Et ce beau blondinet arrivera-t-il à sortir Nate de sa relation malsaine ? Voilà deux personnes dont le destin les aura aidés un peu.

Chacun avec leur problème et leurs qualités ont réussi à me toucher. Deux jeunes hommes ayant vécu de mauvaises expériences se doivent d’apprendre à vivre avec ça. Je dois dire que j’aime beaucoup voir l’évolution des personnes dans un roman et ici j’ai été servi. J’ai eu un petit penchant pour Aidan, un jeune homme impulsif, mais prêt à tous pour défendre ceux qu’il aime. De son côté, Nate a aussi un petit caractère qu’il garde cependant bien caché. Chacun est bien entouré et cela leur permettra un certain support.

J’étais déjà sous le charme de la plume de Janney Deveault et j’ai découvert qu’elle se marie bien avec celle de Sophie Vaillancourt. Elles ont réussi à nous sortir un excellent livre rempli d’émotions. J’ai été accroché à l’histoire et je n’ai pu que tourner les pages pour découvrir la suite. J’avais l’impression de vivre l’histoire et de ressentir les émotions. J’ai même eu un pincement au cœur en terminant le livre et en sachant que je ne reverrais plus Aidan et Nate.

Je peux donc conclure que ma première expérience d’un boy love a été couronné de succès.

Note : 9/10

Un gros MERCI!