Un mensonge de trop

Par défaut

Auteur : Éric Chassé
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 323
Parution : 2020
Genre : Thriller

Résumé de couverture

Samedi, 14 heures. Lorsque Mathis se réveille dans sa voiture, il ne comprend rien. Qu’est-ce qu’il fait là?
Peu à peu, quelques souvenirs flous se faufilent dans la mémoire de l’enseignant de troisième secondaire. Un verre, la veille. L’inconnu qui lui a offert à boire. Aurait-il été drogué?
De retour chez lui, il retrouve son portefeuille dans la boîte aux lettres. Le contenu en semble intact, mais on l’a accompagné d’une note: C’est parti.
Mathis comprend que quelqu’un, quelque part, sait tout de sa vie privée. Tout. Une vidéo explicite où il tient la vedette a été dérobée de son ordinateur et sera diffusée à tous ses contacts, dont ses élèves, s’il n’accepte pas les conditions d’un odieux chantage. Et ce n’est que la pointe de l’iceberg…

Mon avis

J’avais vu passer cet auteur à quelques reprises et j’étais bien curieuse de découvrir sa plume, c’est pourquoi j’ai décidé de lire ce petit thriller. En plus, de découvrir un nouvel auteur québécois, il s’agit d’un genre que je ne lis pas beaucoup, mais que j’aime bien.

Mathis se réveille dans son auto devant un bar, où il se rappelle être allé la veille, mais il ne se souvient pas comment cela s’est terminé. Voilà qu’il va découvrir plusieurs éléments suspects qui vont le perturber. C’est lorsqu’il va recevoir un courriel avec une vidéo de lui qu’il va vraiment commencer à paniquer. Pendant ce temps, un homme est aussi découvert pendu dans son appartement à la suite de menaces reçu. Est-ce que leur histoire est reliée ? Que leur arrive-t-il ?

Je dois d’abord dire que le mystère derrière l’histoire n’est pas tenu très longtemps puisqu’on nous raconte l’histoire de chacun d’eux au fur et à mesure de notre lecture. Cependant, même si on comprend en gros, on découvre quand même petit à petit des éléments qui nous tiennent en haleine, mais c’est surtout le suspense que l’auteur a su créer sur l’histoire qui nous fait dévorer les pages les unes après les autres. J’étais complètement suspendue au récit et j’étais très nerveuse tout au long de ma lecture, il n’y a pas de doute, j’ai embarqué dans l’histoire, l’auteur a fait un excellent travail.

Pour ce qui est des personnages, on se rend compte qu’ils sont tous victimes, mais que plusieurs ont aussi des trucs à se reprocher. Lorsque toutes les pièces du casse-tête sont en place, on comprend qu’il s’agit d’une histoire de fou. Il est dur de croire que cela peut vraiment arriver, mais en même temps stressant de penser à ce que les gens peuvent faire avec les technologies d’aujourd’hui. Dans tous les cas, personne ne peut ressortir indemne d’une histoire comme cela.  

Note : 8.5/10

Un gros MERCI!

Hush Falls : tome 2 – Mon magnifique démon

Par défaut

Auteur : Cynthia Havendean
Éditions : Édiligne
Nombre de pages : 333
Parution : 2020
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

« Il la désire autant qu’il lui veut du mal. »

 C’est à la sortie d’une boîte de nuit, dans une ruelle sombre de Boston, que je tombe nez à nez avec lui, River Bayerish.

 C’est le démon du massacre qui a eu lieu il y a un an jour pour jour, au lycée Iden Earl. Le même manipulateur qui m’a fait tomber amoureuse de lui pour ensuite se servir de moi afin d’obtenir tout ce qu’il voulait.

 Il m’a retrouvée. C’est à cause de son regard sinistre, animé par une rage meurtrière, que je sais qu’il a une nouvelle mission : celle d’assassiner la dernière sorcière sataniste… Moi.

Mon avis

J’ai adoré le tome 1, et j’avais très hâte de lire la suite de cette saga. Jusqu’à maintenant, je n’ai jamais été déçue des romans de Cynthia Havendean, elle a le don de nous plonger dans son univers et de nous faire vivre tous pleins d’émotion.

Nous retrouvons Madison un an après la fin du tome 1, elle est en tournée à Boston pour faire la dédicace de son roman graphique. Voilà qu’un soir elle reçoit la visite d’Ayzen, celui-ci a besoin de son aide, mais peut-elle vraiment lui faire confiance ? Elle se rend cependant bien compte que River n’est pas dans un état normal et qu’il se passe quelque chose. Comment faire pour lui venir en aide ? Est-ce que l’amour pourra triompher sur les ténèbres ?

Évidemment, j’aime beaucoup ce genre d’histoire et j’avais bien hâte de voir ce que Madison allait faire. Madison va évoluer tranquillement durant ce deuxième tome, elle va d’ailleurs assumer de plus en plus son statut de sorcière et développer ses pouvoirs. Elle va bien jouer son rôle et on va se demander jusqu’à la fin si elle va vraiment pouvoir réussir sa mission. J’ai adoré ce personnage dans ce tome.

J’ai bien aimé aussi que les rôles des frères soient un peu inversés, pendant que l’un semble plus gentil, l’autre est de plus en plus terrifiant, mais quand est-il vraiment ? Un certain mystère tourne autour d’eux, ce qui nous laisse dans le doute tout au long de notre lecture. J’ai aussi beaucoup aimé la présence des sorcières de Salem, cela nous a permis de connaître les origines de Madison.

Pour ce qui est des évènements et de l’action, le livre commence tranquillement tout en nous gardant en haleine jusque vers la fin où le tout s’accélère. À ce moment, cela nous empêche tout simplement de refermer le livre, j’ai donc dévoré la dernière partie jusqu’à tard dans la nuit. Voilà que ce livre conclut bien cette petite saga, j’en aurais cependant pris encore un peu.  

Note : 8/10

Mon avis sur le tome 1 – Les frères des ténèbres

C’est le 1er, je balance tout! (Août 2020)

Par défaut

Le bilan de mes lectures du mois

  1. Daisy Jones & the six
  2. Les anges déchus : tome 3 – Silence
  3. Le destin d’Aurélie Lafrenière : tome 2 – Les rebelles
  4. Gamer : tome 8 – Infection
  5. Les Winchester : tome 1 – Le colis Murfy
  6. Raiponce
  7. Les étoiles de Noss Head : tome 5 – Origines, partie 2
  8. Celle de trop
  9. Ailes : tome 4 – Destinée
  10. L’albatros et la mésange

Total : 10 livres et 3 697 pages

Mes achats/réceptions du mois

7 livres ont rejoint ma P.A.L : 3 achats et 4 réceptions

Challenges et Statistiques

  • Challenge littérature de l’imaginaire : 22/48 livres
  • ABC 2019 : 17/26 lettres
  • Bookibingo : 20/ 25 cases
  • Mets du bleu sur ta pal : 3/8 livre
  • Challenge saisonnier : 20 livres pour 93.5 points

Saga à terminer cette année : 9
Saga commencée : 5
Saga abandonnée : 3

Auteur québécois : 34 livres
Service presse lu : 28 livres

Des chroniques qui donnent envie

En route vers nowhere, chez Le temps de lire

Illuminae, tome 1, chez Au boulevard du livre

L’allégorie des truites arc-en-ciel, chez La vie de Kat

Gemme, tome 1, chez Le temps de lire

Mise à jour de ma bibliothèque

Pal au début du mois : 234 livres
Achats/réceptions : 7 livres
Livres empruntés/ hors PAL : 0 livre
Livres lu : 10 livres
Livres retirés de ma pal : 0 livres
Pal à la fin du mois : 231 livres

Ma wish list : 68 livres
Mes saga en cours : 23

Ma P.A.L du Trimestre 3

Avancement – mois 2/3

L’albatros et la mésange

Par défaut

Auteur : Dominique Demers
Éditions : Québec Amérique
Nombre de pages : 429
Parution : 2020
Genre : Contemporain

Résumé de couverture

Mélodie et Jean-Baptiste ont 17 ans. Il vit au sein d’une famille nombreuse; elle cohabite avec sa mère. Mélodie tente de survivre à une peine d’amour dévastatrice; Jean-Baptiste lutte contre une éducation religieuse envahissante. Elle prend ses études à cœur; il se donne tout entier à son projet sur l’éthologie, l’étude du comportement des animaux. Ils apprendront à s’apprivoiser sous l’ombre des grands arbres du mont Royal, partageant leurs découvertes et leurs révoltes en ce printemps des oiseaux.

Mon avis

J’aime toujours découvrir de nouveaux auteurs et grâce à cette maison d’édition j’ai la chance de la faire cette année. Je dois dire que lorsque j’ai commencé le livre je ne savais pas ce qui m’attendait, je ne pensais pas autant le dévorer et être aussi emballée que cela. Je viens de faire toute une découverte.

Mélodie vient de vivre un grand désastre, soit sa première peine d’amour. Cependant, on voit bien que cette peine d’amour n’est pas comme les autres puisqu’elle l’a affecté plus que la normale. Jean-Baptiste est un adolescent surdoué et passionné des animaux, sans compter qu’il vit dans une famille ultra catholique. Ce qui le rend très différent des autres. Dans les deux cas, ils sont en pleine crise identitaire et cherchent un sens à leur vie.

À première vue, on pourrait penser que ce sont deux personnes assez différentes, mais on se rend compte assez vite qu’ils ont des points en commun. Leur rencontre va jouer une grosse différence dans leur vie respective. Deux adolescents très brillants qui ont chacun leur lot de problèmes. Je me suis tout de suite attachée à ses deux personnages et j’ai adoré suivre leur cheminement personnel tout au long de ma lecture.

L’auteure a une écriture très fluide et facile à lire, sans compter son talent pour intégrer deux sujets complètement différents dans une même histoire et faire en sorte qu’on soit complètement absorbé par notre lecture. Il y a tellement de bons thèmes qui sont abordés, la famille, l’amitié, l’amour, mais aussi la religion, la surconsommation des humains et le comportement des animaux. Avec ce livre, en plus d’avoir passé un excellent moment de divertissement, j’ai vraiment l’impression d’avoir réfléchi et même appris sur plusieurs sujets comme les animaux et la religion. C’est le genre de livre qui nous fait aussi grandir.

Note : 9/10

Un gros MERCI!

Ailes : tome 4 – Destinée

Par défaut

Auteur : Aprilynne Pike
Éditions : ADA
Nombre de pages : 392
Parution : 2012
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Laurel connait maintenant la vérité : Yuki est une des fées les plus puissantes et mortelles de toutes, une rare fée d’hiver, et Klea a l’intention de se servir d’elle pour conquérir et détruire Avalon. Cependant, l’ampleur du pouvoir de Klea s’étend bien au-delà d’une unique fée d’hiver sauvage. Avec Tamani, David et Chelsea à ses côtés, Laurel se prépare à faire face à ce qui pourrait bien être les derniers jours d’Avalon au cours de l’étonnante conclusion de la série Ailes.

Mon avis

Dernier tome de cette saga jeunesse dans ce monde de merveilleux des fées. Une jolie conclusion qui me permettra de garder une note positive sur cette saga.

Maintenant que Laurel et Tamani sont au courant de Yuki et qu’ils ont découvert la vérité sur certains points, ils devront faire face à leur démon, la dernière bataille est proche, mais que leur prépare exactement Klea ? Ils devront tous unir leur force afin d’essayer de sauver Avalon. Cependant, même du côté des gentils, il pourrait y avoir des problèmes. Certains ne sont pas toujours aussi gentils que supposés.

Laurel a fait preuve de courage dans ce dernier tome et j’ai bien aimé ses réactions, ainsi que celle de ses compagnons. Tamani, David et Chelsea qui uniront leur force pour cette dernière bataille. Chacun réagira à sa façon, mais un certain lien profond se crée entre eux.

L’écriture est fluide et le livre se lit très bien, on tourne les pages les unes après les autres en suivant notre quatuor et les actions s’enchainent. Certains moments nous tiennent en haleine et nous empêchent de refermer le livre. L’auteure à bien sut ficeler son histoire et conclure cette saga en beauté.

De plus, j’ai bien vu la petite morale derrière cette histoire autant du point de vue de Klea, même si elle ne s’y prend pas de la bonne façon, que du point de vue des fées. D’ailleurs, la petite touche supplémentaire à la fin est un excellent épilogue à l’histoire. J’ai trouvé cette idée très originale. En plus de la fin de notre histoire, elle nous a aussi mis une fin du point de vue de David, comment un être humain vivrait avec le fait d’avoir découvert l’univers des fées et de la magie et comment réagirait-il et comment vivrait-il avec cela ?

Note : 8/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 et tome 2 – Sortilèges, tome 3 – Illusions