L’amour est dans le champ

Par défaut

Auteur : Carl Rocheleau
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 338
Parution : 2019
Genre : Chick lit

Résumé de couverture

Jeune femme dans la mi-trentaine cherche endroit gratuit où refaire sa vie.
Cause : un trou de cul l’a plantée là, et elle n’a qu’un salaire d’illustratrice pour payer son Kraft Dinner.
Histoire courte : il avait beau se plaindre des films clichés où le prof couche avec son étudiante, ça ne l’a pas empêché de faire pareil.

Cette femme, c’est malheureusement moi ! Une chance que mes parents ont accepté de m’accueillir à Saint-Edmond, le village qui m’a vue grandir, sinon je me retrouvais à la rue ! Même si je n’ai pas mis les pieds ici depuis des années, parce que je suis une fille ingrate, je me rappelle à quel point c’est beau et paisible.

Dès mon arrivée, je constate que, dans ce trou perdu, j’aurai tout mon temps pour travailler. Disons que les distractions sont rares ! Sauf quand tu tombes nez à nez avec ton amour d’adolescence.

Le premier gars à m’avoir brisé le cœur.
Qui sait, sa personnalité s’est peut-être musclée en même temps que son corps ?

Mon avis

Je dois dire qu’à la base je ne suis pas la plus grosse lectrice de Chick lit, même si j’apprends de plus en plus à découvrir ce style. J’ai été tenté par ce livre puisqu’il a été écrit par un homme, j’étais donc très curieuse de voir ça.

Julie se retrouve célibataire et sans savoir où vivre. Son salaire d’auteure d’albums jeunesse ne lui permet pas de se louer un appartement. C’est pourquoi elle décide de retourner dans son petit village chez ses parents pour l’été. Elle a 60 jours pour écrire un nouvel album et pouvoir avoir une avance afin de retourner à Montréal. Mais voilà que les choses ne se passent pas comme elle le pensait et revoir tous ses amis d’enfance va peut-être changer sa façon de penser, sans compter le gros Dave, son amour de jeunesse, qui n’est plus gros du tout.

Tout d’abord, dès les premières lignes on peut facilement comprendre que le livre est écrit par un homme. Julie est caricaturée à l’image de l’homme, sa façon de penser et d’agir, tous nous démontrent que ce livre a été écrit par un homme. Cela m’a d’abord découragé, puis m’a fait rire et j’ai décidé de laisser couler et de prendre cela au deuxième degré. De plus, ce livre est évidemment rempli de cliché, mais je crois que c’est souvent le but dans les Chick lit.

Ensuite, j’ai bien ri avec la caricature que l’auteur fait des petits villages. J’avais l’impression d’être de retour dans mon quartier (qui n’était pas vraiment un village, mais quand on est adolescent on connait tous les adolescents de la ville et on se rejoint toujours chez quelqu’un pour faire le party). Cependant, j’ai un peu tiqué sur leur façon d’agir qui m’a justement fait penser à mon adolescence, pas à des personnes dans la mi-trentaine. C’est peut-être le cas cependant dans les petits villages.

Mais bon ! Après tout, c’est un Chick lit et il faut prendre sa à la légère ce que j’ai fini par faire et cela m’a finalement permis de passer un bon moment. Je dois dire que l’auteur a une écriture très légère et fluide ce qui m’a permis de lire le livre très rapidement. Je pourrais donc livre d’autres livres de cet auteur.

Note : 7,5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros MERCI!

Prochain arrêt : tome 1 – Le pit

Par défaut

Auteur : Simon Lafrance
Éditions : Les Malins
Nombre de pages : 328
Parution : 2019
Genre : Science-fiction

Résumé de couverture

Un malheur plane au-dessus de L’Avenir. Les adolescents disparaissent un à un. S’agit-il de fugues ? Ont-ils été kidnappés par un fou furieux ? Par des envahisseurs extraterrestres ? Des rumeurs de tous genres naissent aux quatre coins de la ville. Gabriel Landry, lui, préfère ne pas y penser. Entre sa famille dysfonctionnelle et ses intimidateurs, il a d’autres chats à fouetter.

Tout change cependant lorsque sa grande soeur Noémie disparaît à son tour. Seul et terrifié, Gabriel devra s’entourer d’alliés s’il désire retrouver ses amis. Mais qui acceptera de l’aider ? Sûrement pas le gros Jocelyn, qui le tourmente du matin au soir. Et encore moins Claudie, qui l’ignore depuis l’école primaire. Il n’y a pas une seconde à perdre : pendant que s’obscurcit le mystère, la lumière, elle, se rapproche.

Mon avis

Pour ceux qui commencent à me connaître, vous savez que j’ai un petit faible pour les sagas jeunesse. Et quand on parle de séries jeunesse, personne ne peut égaler ceux des éditions les malins. Encore une fois, je viens de découvrir une nouvelle saga et un nouvel auteur qui va rejoindre mon top de sagas jeunesse.

Nous suivons Gabriel, un jeune garçon de secondaire 4, qui n’a pas eu la vie très facile. Son père est parti il y a longtemps et sa mère est sur le programme d’aide sociale et passe ses journées à dormir. À l’école, la vie n’est pas plus facile puisque son meilleur ami le délaisse de plus en plus pour un autre et qu’en plus le gros Jocelyn est toujours sur son dos. Il n’y a cependant pas que lui qui a des problèmes, puisque les jeunes disparaissent un à un autour de lui. Et voilà que sa sœur disparaît elle aussi en lui laissant une vidéo très bizarre. Il décidera donc de mener sa propre enquête et pour cela ça lui prend des alliés, mais vers qui notre jeune héros va-t-il se tourner ?

Je me suis tout de suite attachée à Gaby, il réussit à garder la tête haute malgré sa vie pas facile et n’a peur de rien, il fonce toujours pour ce qui pense être important. J’avais cependant envie de botter les fesses à une couple de personnes de son entourage. J’ai suivi Gaby avec beaucoup de plaisir, les actions s’enchainent l’une après l’autre et il y a un côté très imagé ce qui m’a vraiment charmé. De plus, j’étais assez intrigué par ce mystérieux kidnappeur.

L’écriture est fluide et j’ai dévoré ce petit livre. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’ai été agréablement surprise par la fin de ce premier tome. On se rend bien compte que l’auteur a bien tissé ses toiles pour nous faire découvrir tranquillement son univers.  Ce tome n’est que le commencement et la fin ouvre une porte énorme pour la suite des choses. J’ai très hâte de lire le prochain tome.

Note : 8,5/10

Un gros MERCI!

Les filles modèles : tome 8 – Top secret

Par défaut

Auteur : Marie Potvin
Éditions : Les Malins
Nombre de pages : 403
Parution : 2017
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Marie-Douce cherche des réponses. Lucien a-t-il, oui ou non, écrit une chanson dans le but de l’inciter à communiquer avec lui ? Plus les indices s’accumulent dans ce sens, plus Corentin brouille les pistes. Et Corentin, lui ment-il ou lui dit-il la vérité ? Qu’en est-il de Maddox ? Décidément, Marie-Douce n’est pas au bout de ses peines, surtout qu’elle garde le secret d’un important malheur survenu au père de Laura.

Et comment cette dernière réagira-t-elle lorsqu’elle apprendra que Marie-Douce ira au pensionnat dès janvier ? Laura devrait flotter sur un nuage de bonheur. Samuel n’est-il pas l’amoureux rêvé ? Il est gentil, attentionné, loyal… Pourtant, le coeur de Laura frémit dès que Xavier se trouve dans la même pièce qu’elle. Lorsqu’elle apprend la raison pour laquelle il ne peut pas habiter avec sa mère, elle est renversée. Le secret de Xavier est terrible. Comment pourrait-elle faire la différence pour lui dans un tel chaos ? Ça semble impossible.

Mon avis

Me voilà dans le huitième tome des filles modèles, saga que j’aime toujours autant. Les filles auxquelles je suis rendue très attachée, mais aussi aux garçons qui les entourent. Je dois aussi dire que j’ai adoré le petit clin d’œil à la saga Gamer de Pierre-Yves Villeneuve. Mes deux séries jeunesse préférées qui se croisent, WOW! 

Nous retrouvons donc Marie-Douce et Laura à la suite de deux nouvelles stupéfiantes que les filles avaient appris à la fin du tome 7. Voilà que Lucien aurait écrit une chanson à Marie-Douce, elle, qui commençait simplement à se remettre et qui venait de rencontrer Maddox. Est-ce qu’elle va tenter de recontacter Lucien ? De son côté, Laura vient d’apprendre que Xavier est maintenant célibataire, que va-t-elle faire rester avec Samuel ou non ? Pendant que Marie-Douce accumule les secrets de tout côté, Laura se met encore les pieds dans les plats.

« – Promets, Marie-Douce ! Tu ne diras rien de l’explosion ni de leur discussion au sujet de Laura. »

Notre cher duo m’a encore une fois fait bien rire. J’adore vivre avec elles les péripéties de l’adolescence. Tranquillement, on voit leur évolution d’un livre à l’autre ce qui me donne l’impression de bien connaitre ces filles. De plus, grâce à l’écriture imagée de l’auteure on a l’impression de vivre les événements avec elles et de ressentir leurs émotions.

J’ai aussi bien aimé dans ce tome découvrir un peu plus sur Xavier et Maddox, deux garçons qui n’ont pas eu la vie facile. C’est très touchant et ça me donne très envie de lire le hors-série sur eux afin d’en apprendre encore plus. Finalement, cette saga est excellente pour les jeunes qui commencent à lire et les moins jeunes qui aiment se détendre de temps en temps.

Note : 9/10

Mon avis sur les tomes précédents Tome 1 – Guerre froide, Tome 2 – Amitiés toxiques, Tome 3 – S.O.S Cendrillon, Tome 4 – Sabotage 101, Tome 5 – Romance K.O, Tome 6 – Monstre fragile, Tome 7 – Transitions chocs

Un gros MERCI!

Jusqu’à : tome 1 – Lui

Par défaut

Auteur : Joannie Touchette
Éditions : Luzerne Rousse
Nombre de pages : 403
Parution : 2019
Genre : Romance

Résumé de couverture

Quatre mois…
Que je ne l’ai pas vu et que je me meure de l’intérieur.
Qu’il m’a abandonnée à mon sort.
Qu’il s’est exilé dans une université loin de notre campagne.
Loin de tout.
Loin de moi.

Si j’étais persuadée, en débarquant là-bas, que ma présence à elle seule suffirait à reconquérir l’homme de ma vie, mes espoirs s’amenuisent de jour en jour. Il m’a reléguée au rang de Miss Invisibilité, comme si je n’existais plus, comme s’il n’y avait jamais eu de nous.

On me dit de laisser tomber, mais je refuse de renoncer à lui…
E + D pour la vie
Moi j’y crois.

Mon avis

J’ai connu Joannie Touchette avec Rien de trop beau pour mes 18 ans, ainsi que Victime collatérale, deux romans différents que j’avais beaucoup aimés. De plus, j’ai eu la chance de rencontrer l’auteure au salon et à son lancement, une femme très sympathique. J’avais donc très hâte de découvrir son nouveau roman.

Emilia, surnommé Millie a vécu un gros accident il y a quatre mois et depuis ce jour, son grand amour l’a quitté. Son premier et unique amour, l’homme de sa vie. Voilà qu’elle décide de partir vivre à quatre heures de chez eux pour aller à la même université que Donovan afin de le reconquérir. Cependant, rien ne se passe comme elle l’espérait et voilà que le cousin de Donovan, ce cher Jesse commence à se mêler de sa vie. Que lui veut-il ?

« – Pourquoi le regretter ? Je préfère m’être planté, en l’essayant, que de n’avoir rien tenté du tout, et regarder les autres le faire. »

J’ai tout d’abord eu un peu de misère avec Emilia, puisque son attitude, qui est à l’opposer de ma personnalité, m’a beaucoup frustré. Cependant, au fil de ma lecture j’ai appris à la connaître et à comprendre son comportement à la suite des événements qu’elle a vécus. Son histoire m’a finalement touché et j’ai réussi à m’attacher à elle.  Pour ce qui est de Jesse, j’ai été sous le charme dès les premiers instants. Quel charmant garçon, en plus d’être très mature avec ses réponses qui nous font réfléchir. De plus, son histoire est aussi touchante, lui aussi a vécu des événements pas faciles.

Le récit commence tranquillement, mais je pense que cela nous permet de mieux apprécier la deuxième partie, laquelle j’ai complètement dévorée. J’ai tourné les pages sans pouvoir m’arrêter jusqu’à la dernière, et ce même s’il était rendu très tard dans la nuit. Tout s’enchaine et se met en place comme les pièces de casse-tête. Nos protagonistes évoluent et comme la dédicace de l’auteure dans mon livre « parce que les épreuves d’aujourd’hui forgent la personne que nous serons demain… » ils deviennent de meilleures personnes. Évidemment, cela se termine sur une note romantique et mignonne comme dans les contes de fées. Une romance qui m’en a fait voir de toutes les couleurs, mais qui m’a finalement réchauffé le cœur. J’ai bien hâte de voir sur lequel de nos personnages secondaires porter la suite de cette saga.

Note : 8,5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros MERCI!

Le trône de fer : l’intégrale 1

Par défaut

Auteur : George R.R. Martin
Éditions : J’ai lu
Nombre de pages : 786
Parution : 2011
Genre : Fantasy

Résumé de couverture

Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s’en sortiront indemnes …

Mon avis

Qui n’a jamais entendu parler de cette saga qui est aussi une série de télévision ? Voilà pourquoi j’étais bien curieuse de découvrir cet univers, comme je préfère lire un livre à regarder la télévision, je me suis lancé dans le premier livre. J’ai vécu toute une relation d’amour et de haine avec ce roman qui m’a pris 2 mois à lire. Il faut dire qu’il s’agit d’un pavé aussi.

La famille Stark vivait bien paisiblement à Winterfell lorsque le roi Robert débarqua à la suite de la mort de son acolyte, Lord Arryn. Celui-ci veut que Lord Eddard Stark devienne la nouvelle main du roi. Lorsque Stark décide d’accepter, c’est en espérant mettre en lumière les circonstants de la mort de Lord Arryn. Cependant, il n’avait aucune idée dans quoi, il s’embarquait. D’ailleurs, il s’est passé tellement d’événement dans ce roman que je ne pourrais en faire un résumé.

Nous voilà à l’âge médiéval ou la guerre est le meilleur moyen de régler tout différent et où complots et plans diaboliques sont au rendez-vous. Voilà qui ne nous laisse pas grand temps pour s’ennuyer. Un livre rempli d’actions et de rebondissement, auquel nous ne pouvons prédire la suite des événements. Un univers et des personnages qu’on apprend à aimer au fur et à mesure qu’on avance dans notre lecture.

Je dois cependant dire que j’ai eu beaucoup de misère au début. L’écriture est assez complexe et nous sommes loin des romans destinés pour adolescent. De plus, il y a vraiment beaucoup de personnages, ce qui rend le tout très difficile à suivre puisqu’à chaque chapitre on suit une personne différente. Bien que cela apporte aussi un côté positif. Un coup qu’on s’est familiarisé avec les personnages, c’est très intéressant de suivre un peu tout le monde ce qui nous donne une meilleure vue d’ensemble et cela ajoute un suspense de fou à notre lecture.

Finalement, j’ai passé un très bon moment lors de ma lecture et j’ai compris d’où provenait tout l’engouement autour de cette saga. Maintenant que je me suis familiarisée avec l’écriture et que je me suis attachée aux personnages, le prochain livre, même si c’est encore un méchant pavé ne me fait plus autant peur. De plus, il y a tellement d’éléments toujours en suspens et la fin du livre était assez marquante que j’ai bien hâte de lire la suite.

Note 8.5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Les filles au chocolat : tome 3 – Cœur de mandarine

Par défaut

Auteur : Cathy Cassidy
Éditions : PKJ
Nombre de pages : 240
Parution : 2015
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Summer, 12 ans, voit son rêve d’être danseuse devenir réalité : elle est sélectionnée pour les examens d’entrée dans une prestigieuse école de danse ! Mais, pour elle qui a l’habitude d’être la soeur parfaite aux yeux de sa jumelle Skye, la pression monte. Et ni sa grand-mère, aux commandes de la famille pendant que Paddy et sa mère sont en lune de miel, ni sa grande soeur Honey, en pleine crise d’ado, ne se rendent compte que Summer est envahie par le stress. Le seul qui y prête attention, c’est son ami Alfie…

Mon avis

J’aime beaucoup cette auteure avec ses jolis petits livres jeunesse. C’est toujours comme du bonbon de lire ces livres et d’ailleurs les titres et les couvertures sont toujours aussi appétissants. Cependant, j’ai été étonné avec ce troisième tome qui n’était pas vraiment du bonbon.

Dans ce tome, nous suivons Summer, une de jumelle. La ballerine qui est très perfectionniste et qui aime tout contrôler. Voilà qu’elle a la chance de sa vie. Elle doit passer une audition pour rentrer dans une grande école de danse. C’est son rêve depuis toujours. Elle se crée un horaire assez intense ou elle doit pratiquer tous les jours et même plusieurs heures par jour, sans compter qu’elle doit faire attention à ce qu’elle mange, parce que les ballerines sont minces. Mais voilà qu’à tout essayer de contrôler et de vouloir en faire trop elle finira par frapper un mur. Sans compter que c’est à ce moment-là que sa mère décider de partir en voyage de noces. Comment va-t-elle s’en sortir ?

« Parfois, j’ai l’impression de devoir jouer un rôle. On se parfume avec du déodorant à la fraise, on admire les groupes à la mode et on joue les grandes, en espérant que personne ne verra qu’au fond, on est toutes un peu perdues. »

Ce livre est assez intense et l’auteure va assez loin dans les problèmes de Summer, ce qui m’a vraiment étonné puisqu’il s’agit d’un livre jeunesse destiné à un très jeune public. Si dans les premiers tomes j’avais adoré comment l’auteure amenait les problèmes et les solutions d’une façon simple et positive, voilà que ce livre est assez dépressif. Summer a un sérieux problème et la solution n’arrive que dans les dernières pages et je ne l’ai pas trouvé très bien expliqué.

Par chance, il y a eu certains personnages secondaires, comme Tommy, pour apporter un peu de légèreté dans ce livre. J’ai bien aimé son comportement avec Summer, il avait toujours été présenté comme le comique de la bande, mais il est finalement le plus mature et j’ai bien aimé apprendre à le connaître.

Note : 7.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1 – Cœur cerise, Tome 2 – Cœur guimauve

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

C’est le 1er, je balance tout! (Sept. 2019)

Par défaut

Le bilan de mes lectures du mois

  1. Feu et ombre : tome 1
  2. Ash princess : tome 2
  3. La 5e vague : tome 2
  4. Brille tant que tu vis !
  5. Les étoiles de Noss Head : tome 3
  6. Cessez de manger vos émotions
  7. À cinq pied de toi
  8. Le trône de Fer, intégrale : tome 1

Total : 8 livres et 3 082 pages

Mes achats/réceptions du mois

7 livres ont rejoint ma P.A.L – 1 achat et 4 services presses et 2 cadeaux

Mise à jour de mes challenges

  • Challenge littérature de l’imaginaire : 29/48 livres
  • Challenge des pavés : 18 livres – 103 points
  • ABC 2019 : 21/26 lettres
  • Loto littéraire : 18/90
  • En 2019, je voyage : 10 pays visités
  • Diversifions les genres : 17 genres
  • 1,2,3 Go ! : 23/42km
  • Coupe des 4 maisons : 140 points

Saga à terminer cette année : 4/15

Des chroniques qui donnent envie

Insolite : tome 1, chez À la page de Suzie

Nevermood : tome 1, chez Au boulevard du livre

Mise à jour de ma bibliothèque

Pal au début du mois : 249 livres
Achats/réceptions : 7 livres
Livres lu : 8 livres
Livres retirés de ma pal : 0
Pal à la fin du mois : 250 livres

Ma wish list : 109 livres
Mes saga en cours : 33

Ma P.A.L de l’Automne