L’anse-à-Lajoie : tome 2 – Simone

Par défaut

Auteur : France Lorrain
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 437
Parution : 2021

Simone et son mari Tom n’ont toujours pas pardonné à Madeleine l’événement terrible qui a littéralement brisé leur famille; la présence de leurs deux filles ne suffit plus à combler le vide qui les habite depuis ce jour fatidique de juin 1934. Tandis que Géraldine, la meilleure amie de Simone, est soucieuse de l’avenir de l’un de ses fils, que le nouveau curé du village se mêle avec trop d’autorité de la vie des villageois et que la jeune sœur des jumelles, Clémence, poursuit une relation amoureuse décriée par plusieurs membres de son entourage, Simone ne sait plus à quel saint se vouer.
Même si elle essaie de se convaincre que sa jumelle n’existe plus pour elle, tous ces tracas minent la jeune femme, d’autant plus que son neveu Arthur la perturbe bien davantage qu’elle ose l’avouer. Saura-t-elle ignorer ce sentiment trouble qu’elle éprouve pour le fils de sa sœur?

J’avais été étonnée par le sujet principal du premier tome et j’avais bien hâte de voir ce qui allait se passer avec les jumelles, mais aussi avec Clémence.

Simone recommence à vivre tranquillement avec la perte qu’elle a subie, il y a maintenant un an. Elle n’a cependant pas encore pardonné à sa jumelle. Un deuxième tome qui commence tranquillement où nous avons le point de vue de chaque personne de la famille Gérard. Les événements que Simone vit avec sa meilleure amie Géraldine lui font de plus en plus regretter de ne pas avoir personne à qui se confier. Clémence de son côté rien ne va plus avec son amoureux. Sans compter Jacquelin qui a aussi ses problèmes. Comment la famille va-t-elle réussir à passer à travers les nouvelles épreuves que la vie va mettre sur leur chemin ?

Ce volet commence en douceur et j’avais un peu peur qu’on tourne en rond. Cependant, il devient rapidement rempli d’événements qui nous feront passer par toute sorte d’émotion. Toute une histoire que les jumelles vivent et il n’en aura pas de facile. J’aime bien avoir aussi des fragments de la vie de Clémence, cela nous donne un avant-goût pour le prochain et dernier tome. Tandis que je ne trouvais déjà pas Jacquelin très sympathique au peu, dire que maintenant après ce deuxième tome je l’aime encore moins.

Encore une fois, France Lorrain a réussi à apporter plusieurs sujets controversés de l’époque et c’est toujours intéressant de voir les mœurs et les façons de penser qui ont beaucoup évolué.

Note : 8/10

Mon avis sur le tome 1 – Madeleine

La passe-miroir : tome 3 – La mémoire de Babel

Par défaut

Auteur : Christelle Dabos
Éditions : Gallimard (Jeunesse)
Nombre de pages : 483
Parution : 2017
Genre : Fantasy

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Je vis comme une relation d’amour et de haine avec cette saga, j’avais été déçue pour le premier tome, puis j’avais adoré le deuxième et finalement je suis entre les deux avec ce troisième tome.

Ophélie est séparée de Thorn depuis deux ans et sept mois et elle est étroitement surveillée par les Doyennes de Anima. Elle fait quelques investigations en cachette, mais ce n’est que lorsque Archibald vient la délivrer qu’elle pourra enfin partir à la recherche de Thorn et de la vérité. Ces pas la mèneront donc sur l’arche de Babel. Réussira-t-elle la mission qu’elle s’est donnée ? Mais surtout à quel prix ?

Je suis de plus en plus charmée par cet univers, qui m’avait paru très complexe au début. Plus j’avance dans cette saga et plus je suis impressionnée. J’adore le concept créé par l’auteure. De plus, on se sent vraiment au cœur de l’action dans ce troisième volet. Les évènements s’enchaînent et l’intrigue est bien présente. Je dois dire cependant que certains revirements m’ont parfois fait grincer des dents, mais je pense bien que c’est le but.

Là où j’ai toujours un peu de misère avec cette série, ce sont les personnages. Ophélie n’est pas souvent très attachante et même si sa personnalité évolue assez bien et que par moment je finis par l’apprécier, dans d’autres occasions elle me frustre carrément. Elle est très naïve et manque de confiance en elle. Tandis que Thorn est toujours aussi froid et sans cœur. Cependant, l’auteure finit souvent par faire dévier cela pour qu’on finisse par avoir l’espoir de s’attacher.

Finalement, j’ai quand même apprécié ma lecture et la fin nous laisse qu’une envie, celle de crier, mais surtout celle de lire le prochain tome.

Note : 7.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 – Les fiancés de l’hiver, tome 2 – Les disparus du Clairedelune

C’est le 1er, je balance tout ! (Mai 2021)

Par défaut

Le bilan de mes lectures du mois

  1. L’anse-à-Lajoie : tome 1 – Madeleine
  2. Lucy Wolvérène : tome 2 – Le vol de la couronne
  3. The boy next door
  4. Rebecca Kean : tome 4 – Ancestral
  5. Place des Érables : tome 1 – Quincaillerie J.A. Picard & fils
  6. Gamer : tome 9 – Toxique
  7. Les filles modèles : tome 11.1 – Héros recherché
  8. About hate : tome 3 – 1ere partie
  9. About hate : tome 3 – 2e partie
  10. Sacha

Total : 10 livres et 3 852 pages

Mes achats/réceptions du mois

2 livres ont rejoint ma P.A.L : 2 services presses

Statistiques du mois

Sagas :
– Commencée : 2
– Avancée : 4
– Terminée : 1

Auteurs :
– Canada : 8
– États-Unis : 1
– France : 1

Genres :
– Fantastique : 1
– Jeunesse : 2
– Romance : 3
– Contemporain : 1
– Historique : 2
– Bit Lit : 1

Mise à jour de ma bibliothèque

Pal au début du mois : 219 livres
Achats/réceptions : 2 livre
Livres empruntés/ hors PAL : 0 livre
Livres lu : 10 livres
Livres retirés de ma pal : 0 livres
Pal à la fin du mois : 211 livres

Ma wish list : 156 livres
Mes saga en cours : 21
9 sagas à la traine
12 à jour

Des chroniques qui donnent envie

Anna Caritas : tome 1, chez Un roman à la fois

Disgrace, chez Au boulevard du livre

Là où vont les belles choses, chez A la page de Suzie

Sang et poussière : tome 1, chez La vie de Kat

Ma P.A.L du mois prochain

Sacha

Par défaut

Auteur : Samuel Champagne
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 367
Parution : 2021
Genre : Contemporain / LGBTQ+

Quand j’ai le nez plongé dans un livre ou de la musique dans les oreilles, je suis bien. Mais, dès que je rentre chez moi, dès que mon père ou mon frère me parle, je sens la pression… la déception que je leur cause. On n’a rien en commun, et ils ne savent même pas à quel point. Parce que je me force à leur ressembler, leur mentant sans arrêt.

Heureusement que ma sœur existe. Elle est la seule qui s’efforce de me comprendre. Qui sait qu’on n’est pas tous des clones qui aiment la boxe et aspirent à un métier de « vrai homme ». Qui ne trouve pas insensé qu’un gars puisse apprécier le violon et la littérature. Mais, si je suis honnête avec elle, avec eux, tout va exploser. Je vais devoir faire mes bagages et m’en aller.

Plus le temps passe et moins j’ai envie de jouer le jeu. J’ai presque dix-huit ans, je suis au cégep, je me fais de nouveaux amis qui changent tout. Olivier change tout. Il me fait réaliser combien je suis différent des autres membres de ma famille. Il fracasse mon placard à coup de hache. Ou à coup de guitare, c’est plus poétique.

J’aime beaucoup lire ce genre de roman qui me fait sortir de ma zone de confort et qui me fait toujours beaucoup réfléchir. C’est le troisième livre de Samuel Champagne que je lis et je peux donc commencer à dire que c’est une valeur sure.

Sacha est un jeune homme qui commence sa vie d’adulte. Il a toujours tout fait pour essayer de plaire à son père et de plus ressemblé à son frère. Question d’être plus « male » et de rentrer dans les critères bien défini et très arriéré de son père. Les critiques fusent de tout bord malgré cela. Voilà que la rencontre d’Olivier remontra en question sa vie. Est-ce que refouler qui il est vraiment et vivre comme un zombie est plus facile que d’affronter son père ?

Sacha est très attachant avec son petit côté artiste et rêveur. Il est aussi très inquiet ce qui est assez dommage. Olivier est juste parfait, tandis que la famille de Sacha est complètement horrible.

J’adore la plume de cet auteur, qui est fluide et légère, j’ai passé à travers le livre très rapidement sans m’en rendre compte. J’ai aussi complètement embarqué dans l’histoire et réussi à vivre pleinement les émotions de Sacha même si je suis très loin de pouvoir m’identifier à ce genre de personnage. Cela démontre très bien comment l’auteur a réussi sa mission.

Ce genre de livre me fait toujours réfléchir, tout d’abord, je suis sous le choc de voir les pensées et réactions de certaines personnes, même si je sais que beaucoup de gens sont homophobes, cela me fait capoter quand même. Ensuite, c’est aussi très intéressant de voir la perceptive du personnage concerné qui nous fait avoir une meilleure ouverture d’esprit.

Note : 9/10

About Hate : tome 3

Par défaut

Auteur : Nadège Roy
Éditions : Ediligne
Nombre de pages : 350 et 364
Parution : 2021
Genre : Romance

1ere partie

Un boulot qu’il aime, une solitude qui lui plaît… Voilà tout ce à quoi aspirait Jake Shelton. Enfin, c’était avant que son patron lui demande de prendre sous sa responsabilité la vie d’une femme dont le simple nom de famille le rebute au plus haut point.
Ayant contribué aux informations qui ont réussi à mettre hors d’état de nuire le monstre de New York, Katerina doit être placée sous le programme de protection des témoins. Malheureusement, si ce fardeau est difficile à supporter pour elle, c’est encore pire pour le flic qui doit cohabiter avec cette dernière sous une fausse identité.
À peine a-t-il croisé son regard qu’il la hait déjà profondément. Taciturne, Shelton voit Katerina comme un irritant pour ses nerfs déjà mis à vif par les épreuves de la vie. Comment parviendra-t-il à survivre sous le même toit que cette femme qui, ironiquement, semble être la seule source de lumière dans son existence trop sombre??

2e partie

Afin de ne pas être rongé par la culpabilité, Jake Shelton a préféré détester et traiter avec mépris la seule personne pouvant alléger ses tourments. Comment aurait-il pu l’aimer vu qui elle était?? Et pourtant, c’est après avoir déversé sur elle l’étendue de sa haine que Jake réalise
qu’il a bien plus besoin de Katerina qu’il le croyait.
Parfois, lutter contre ses sentiments est encore plus dévastateur que de seulement les accepter. Mais maintenant que le mal est fait, voudra-t-elle lui pardonner?? Réussira-t-elle à voir en lui autre chose que cet homme néfaste qui n’a pas su la protéger lorsqu’il le fallait??

Me voilà rendue au troisième tome de cette saga et je dois dire que ça devient de plus en plus dark après LOVE, TRUTH, nous avons HATE, ce volet qui est toujours en deux parties nous en fera voir de toutes les couleurs.

Jake est un policier sexy, mystérieux et têtu avec un petit côté sombre, quoi de mieux pour faire craquer n’importe quelle femme. C’est d’ailleurs, ce avec quoi va devoir lutter Katerina, la fille du plus gros monstre de New York. Comme Jake va assurer sa protection, mais aussi essayer de lui soutirer des informations, leur cohabitation ne sera pas de tout repos. Quand on dit qu’entre amour et haine il n’y a qu’une fine ligne.

Deux protagonistes qui joueront au chat et à la souris. J’aime assez ce genre de romance où l’amour et la haine sont au rendez-vous. J’ai d’ailleurs trouvé ce roman très addictif. Plusieurs rebondissements m’ont surprise et j’ai eu toutes les misères de monde à reposer mon livre quand je devais le faire.

Jake est sombre, mais attachant quand on comprend ce qu’il a vécu on peut le comprendre un peu, même si cela ne l’excuse pas pour toutes les actions qu’il a faites. Je peux vous dire que je lui aurais donné une coupe de volé par moment. Katerina est aussi attachante avec sa douceur et sa naïveté. Leur duo est complètement explosif par moment.

L’histoire qui se suit au fil des tomes, même si nous suivons des protagonistes différents a un certain schéma similaire, celui-ci se différencie un peu plus et seulement quelques éléments identiques au tome précédent m’a agacée durant ma lecture, mais sinon j’ai passé un excellent moment et j’ai très hâte de rencontrer Nash et Yasmine.

Note : 8.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 About Love – 1er partie et 2e partie, tome 2 – About Truth