Métamorphose : tome 5 – Ascension

Par défaut

Auteur : Ericka Duflo
Éditions : Les malins
Nombre de pages : 365
Parution : 2018
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Tout le monde porte en lui ces deux facettes.
Parfois, l’une prend le pas sur l’autre.
Io, cette fillette capable du meilleur comme du pire, en était le parfait exemple.
Le bien n’existerait jamais sans le mal.
La joie, sans la peine.
Tout était une question d’équilibre… et de choix.
Et c’était le moment pour moi d’en faire un, crucial.

Mon avis

J’étais bien contente de recevoir le dernier tome de cette saga, j’allais enfin avoir la conclusion de cette histoire auquel j’ai eu des hauts et des bas. J’avais tellement entendu parler de cette saga qu’au début j’avais mis la barre trop haute et donc j’avais été un peu déçu. Ensuite plus la saga avançait, plus j’étais emballé. Finalement, voici la conclusion et me voilà un peu mitigé, je pense que j’avais encore mis la barre trop haute.

Nous retrouvons donc Senna, un personnage que j’avais eu un peu de misère à m’attacher au début de la saga, mais qu’au fil des tomes j’avais bien aimé son évolution. J’étais donc contente de la retrouver. Le tome 4 se terminait sur une scène où elle était en chemin pour rencontrer Mah, et bien le tome 5 commence à la même place. Elle est en compagnie de Ian et Stéphanie. Elle découvrira plusieurs secrets tant cachés. À la suite de cela, elle devra prendre une décision qui changera sa vie. Cependant, la matriarche ne lui laissera pas réfléchir longtemps puisqu’elle mettra en marche la dernière phase de son plan et le chaos règnera sur terre.  Des phénomènes naturels destructeurs aux vampires mutants qui attaquent les humains, nous sommes en pleine vision apocalyptique. Senna, Ian, Neven et Stéphanie, devront tout faire pour rétablir le calme sur terre. Ils seront aussi aidés des gardiens et de plusieurs harpies.

Après avoir passé les trois quarts du tome à n’avoir que des ennuis, dans le dernier quart tout tournera en leur faveur. Le livre en gros se lit tellement rapidement qu’on passe un bon moment, le tout s’enchaine et il n’y a aucun temps mort. Cependant, lorsqu’on se met à l’analyser ce n’est malheureusement pas mon tome préféré de cette saga. J’ai trouvé que la fin aurait pu être travaillée un peu plus. L’auteur à quand même réussir à faire passer un beau message, une belle morale au fils de cette saga pour en arriver à une belle conclusion.

« Tout le monde porte en lui ces deux facettes [l’ombre et la lumière]. Parfois, l’une prend le pas sur l’autre. Le bien n’existerait jamais sans le mal. La joie, sans la peine. Tout était une question d’équilibre… et de choix. »

Note : 7/10

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1-Exorde, Tome 2-Paradis Obscur, Tome 3-Sombre présage, Tome 4-Désillusion

Un GROS merci !


C’est le 1er je balance tout (Nov. 2018)

Par défaut

Le bilan de mes lectures du mois

  1. La boîte de pandore
  2. Tourmentée : tome 1 – L’entre-monde
  3. Nathan
  4. À l’ombre de la mine : tome 1 – Jeanne et Kristoff
  5. L’amour interdit : tome 1 – Halo
  6. Métamorphose : tome 5 – Ascension

Total : 6 livres et 2 326 pages

Mes achats/réceptions du mois

Étant donné le salon du livre et la vente des éditions ADA, 37 livres ont rejoint ma PAL ce mois-ci. 30 achats, 5 services presses et 2 cadeaux

Mise à jour de mes challenges

  • Challenge de compte mes pages: 36 675 pages
  • Challenge des 100 romans : 92/100
  • Challenge littérature de l’imaginaire : 42/48 livres
  • Défis lecture : 60/100
  • Challenge de la licorne :6/24
  • Challenge bookisney : 13/24
  • Challenge des paliers : 4/79

Des chroniques qui donnent envie

Je n’ai malheureusement aucune chronique ce mois-ci, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour naviguer sur les blogs.

Mise à jour de ma bibliothèque

Pal au début du mois : 223 livres
Achats/réceptions : 37 livres
Livres lu : 6 livres
Livres retirés de ma pal : 26 livres
Pal à la fin du mois : 228 livres

Ma wish list : 143 livres
Mes saga en cours : 26

Ma P.A.L du mois de décembre


L’amour interdit : tome 1 – Halo

Par défaut

Auteur : Alexandra Adornetto
Éditions : Poket Jeunesse
Nombre de pages : 319
Parution : 2011
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Trois anges descendent du Ciel pour maintenir la paix dans un monde peu à peu rongé par les Forces du Mal. D’abord il y a Gabriel, le guerrier, puis Ivy, la guérisseuse, enfin Bethany, la plus jeune et aussi la plus humaine. Sous l’allure d’adolescents, les trois anges intègrent incognito le lycée de Venus Grove, un endroit en apparence tranquille… La fratrie a des consignes claires : ne pas dévoiler ses pouvoirs et surtout ne pas s’attacher aux humains… Mais personne ne pouvait prévoir que la rencontre entre Bethany et Xavier, un simple mortel, ferait des étincelles. C’est l’alchimie irrésistible. L’attirance interdite.
Alors que les Ténèbres se rapprochent, l’ange Bethany doit choisir : l’avenir du monde ou l’amour avec un grand A ?

Mon avis

J’avais vu de bonnes chroniques sur ce livre il y a quelques années et je m’étais procuré la saga complète (d’ailleurs, j’ai bien fait puisqu’elle est maintenant impossible à trouver format papier). Je me suis enfin décidée à la lire. J’avoue que j’ai été étonné de voir la côte qu’il avait sur Livraddict. Je peux comprendre que les romans fantastiques/fantasy jeunesse, ont souvent tout le même modèle, mais j’aime bien ce style-là et je pourrais en lire tout plein sans me tanner. C’est un style léger qui se lit super bien et qui me fait complètement décrocher de la réalité. 

Donc, nous suivons Bethany, un ange qui est descendu sur la terre avec son frère Gabriel et sa sœur Ivy. Ils sont en mission pour aider le monde à devenir meilleur. Ils ne doivent pas trop attirer l’attention et ne sont pas censés avoir de rapprochement intime avec les humains. Cependant, Bethany, la plus jeune et plus humaine des anges avec son côté insouciant n’a pas su tenir ses distances du beau Xavier. Un garçon populaire charmant et sportif. Que lui arrivera-t-il maintenant qu’elle a enfreint les règlements ? Mais ce n’est pas tout, en plus des péripéties autour de cet amour interdit, ils devront aussi faire face aux ténèbres qui prennent de plus en plus de place à Venus Grove, la petite ville où sont notre trio d’anges.

Une histoire très addictive qui se lit vraiment toute seule, nous passons d’un événement à l’autre tout en ayant des rebondissements. L’auteure nous fait vivre pleins d’émotions et elle a su nous garder accrochés, malgré certains faits prévisibles. J’ai aussi bien aimé voir la vie des humains à travers les yeux des anges, ils découvrent les simplicités de la vie et c’est très rafraîchissant. L’univers est très intéressant puisqu’elle est simple, mais très bien bâtie. Un univers d’anges et de démons, c’était donc impossible pour ma part, de ne pas aimer. Les personnages sont aussi très attachants chacun à leur façon. Sans compter que l’auteure n’avait que 18 ans lorsqu’elle a écrit ce premier tome, je lui lève donc mon chapeau! J’ai très hâte de lire la suite.

Note 9/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Nathan

Par défaut

Auteur : Mathieu Fortin
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 206
Parution : 2018
Genre : Témoignage

Résumé de couverture

Je frappe le sol de mes crampons en entrant dans l’école.
Je me rends au vestiaire sans pouvoir contrôler la colère qui m’habite toujours. J’ai envie de tout détruire.
Je revois mon père quand il est venu me chercher au poste de police cet été.
J’entends ma blonde qui me laisse parce qu’elle me trouve trop à fleur de peau et soupe au lait.
Je veux effacer ces images, ces impressions, mais elles me restent en tête. Je ne connais qu’une manière de contrôler ces bouts de ma mémoire: exploser et tout briser autour de moi.
J’entre dans le vestiaire en poussant la porte d’un coup de pied. J’enlève mon casque d’un mouvement rageur et je le lance devant moi.
Il fracasse le miroir et rebondit sur le sol, dans un angle étrange. Le bruit de vitre qui se casse ne fait rien pour me calmer.

Mon avis

J’ai découvert la collection C MA VIE avec Dali et je suis tout de suite tombé sous le charme de cette collection. Il s’agit de petite histoire basée sur des faits réels. Ce qui rend les livres encore plus touchants et authentiques.

J’ai donc fait la connaissance de Nathan, un adolescent de 16 ans qui est très souvent en colère, une colère qui devient incontrôlable au point qu’il ne voit plus rien et qui démolit tout ce qui l’entoure. Pourtant Nathan est un garçon très charmant avec une tête sur les épaules. Il a de très bonnes notes scolaires et c’est un très bon joueur de football, il a tout, pour avoir un très bel avenir. Il devra cependant apprendre à gérer ces crises de colère et à les comprendre, s’il ne veut pas tout perdre.

Nous allons donc le suivre tout au long de ce processus. Il y aura des hauts et des bas, et c’est avec l’aide de son coach et d’une psychologue qu’il finira par apprendre à lâcher prise. J’ai bien aimé la place que prend le sport dans ce livre et les sujets qui sont abordés. Nathan doit faire face aux conséquences de ses gestes, mais je me rends compte aussi que parfois les parents ont leur rôle à jouer dans ce genre d’histoire et qu’ils ne se rendent pas compte que leurs actions ont des répercussions directes sur l’attitude de leurs enfants. Concept que j’espère pouvoir garder en mémoire lorsque j’aurai moi-même des enfants.

« Mathias a décidé de ne pas me haïr parce que ça ne lui servait à rien. Il ne pouvait rien changer aux événements et ne pouvait contrôler que sa réaction face à ce qui lui arrivant. »

Ces petits livres sont comme un baume au cœur, ils nous font réfléchir, nous touche et ils nous redonnent espoir.

Note : 8/10

À l’ombre de la mine : tome 1 – Jeanne et Kristoff

Par défaut

Auteur : France Lorrain
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 506
Parution : 2018
Genre : Historique

Résumé de couverture

1937. Jeunes mariés, Jeanne et Kristoff Rudenko filent le parfait bonheur dans le village minier de Bourlamaque, en Abitibi. Ne manque que la venue d’un enfant pour compléter ce tableau idyllique. Pourquoi est-ce si difficile? Marek, frère de Kristoff et voisin immédiat, en a déjà trois avec sa femme Charlotte… À la recherche de réponses, Jeanne se culpabilise.

Les deux frères d’origine ukrainienne, malgré des profils diamétralement opposés, ont un objectif commun: découvrir la vérité sur les circonstances du décès de leur père, envoyé au camp de détention pour ressortissants étrangers de Spirit Lake, non loin de là, et assassiné dans des circonstances nébuleuses. Qui l’a tué? Pourquoi?

Mon avis

Je n’ai pas beaucoup lu de livres historiques québécois dans ma vie, alors quand j’ai reçu ce joli tome j’étais très emballé. J’avais aussi hâte de découvrir la plume de France Lorrain, laquelle j’ai eu la chance de rencontrer au salon du livre de Montréal. D’ailleurs, dès les premières pages son écriture m’a charmé, elle a une écriture légère et fluide.

Dans ce premier tome qui se passe à Val d’or (au Québec) en 1937, nous suivons Jeanne et Kristoff. Jeanne est une jeune femme rousse qui est réservée et très religieuse. Elle m’a parfois fait très rire avec ses croyances, même si je sais très bien que ça se passait comme cela dans ce temps-là. Kristoff, un jeune homme d’origine ukrainienne et pas mal moins religieux, a malheureusement perdu son père lorsqu’il était jeune. C’est d’ailleurs son but de découvrir la vérité sur le meurtre de son père. Pendant que Kristoff et son frère Marek partiront à la recherche de meurtrier de leur père, Jeanne sera confrontée à un tout autre problème.

Ce livre nous démontre beaucoup d’enjeux qui étaient très présents dans une vie qui n’est pas si loin que ça de nous. La place de la religion, les conditions de travail dans les mines, l’immigration qui n’était pas toujours bien vue et la place de la femme dans un couple. C’est donc à travers les hauts et les bas que nous suivons le couple, ainsi que le couple de Marek et Charlotte. Pendant que Marek et Charlotte ont enfant par-dessus enfant, Jeanne et Kristoff ne sont pas capables d’en avoir un, ce qui fera des frictions entre les belles-sœurs. Nous passerons donc par plusieurs émotions durant ce livre. Certains personnages m’ont frustré tandis que d’autres faisaient pitié.

Puis, l’auteure a terminé le livre sur une grosse vague d’émotions, plusieurs rebondissements dans la dernière partie du livre qui m’a laissé sous le choc. J’ai maintenant très hâte de lire la suite afin de savoir qu’est qui va arriver à nos protagonistes.      

Note : 8/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros merci