Le silence est d'or

Par défaut

Auteur : Emilie Turgeon
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 369
Parution : 2018
Genre : Drame

Résumé de couverture

À l’âge de huit ans, je me suis réveillée sourde. Je m’étais endormie une nuit d’hiver, sur le plancher de ma cabane dans l’arbre. Personne ne sait ce qui est arrivé ni pourquoi j’étais cachée là. Moi-même, je l’ignore.

Après avoir passé la moitié de ma vie dans le silence le plus profond, voilà que, lors d’un party entre amis, je réentends pour la première fois. Le phénomène se reproduit le lendemain, quand un garçon présent à la fête cogne à ma porte.

Avec lui, je retrouve le plaisir d’entendre. Pourquoi a-t-il le pouvoir de me guérir ? Que connaît-il de mon enfance ?

Plus j’essaie de comprendre, plus j’ai peur de ce que je pourrais découvrir…

Mon avis

Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, je me suis dit que je devais absolument lire ce livre, je savais que cette histoire allait me toucher étant donné son lien direct avec ma propre vie. Je suis d’ailleurs allée voir l’auteure au Salon du livre afin de découvrir d’où son inspiration partait. J’ai par contre attendu bien trop longtemps avant de le lire.

Nous suivons donc Roxanne, qui est sourde depuis 8 ans dus à un accident qui aurait déclenché cette surdité psychogène.

« – Ça veut dire que rien n’explique ta surdité. Tes oreilles fonctionnent bien, c’est ton cerveau qui refuse de faire son travail. Tu es sourde à cause d’un traumatisme. »

Elle vit depuis toutes ces années dans le silence complet, jusqu’au jour où lors d’un party d’Halloween, après une altercation avec un garçon qui la pousse dans l’eau elle se remet à entendre pour la première fois. Par la suite de cet événement, elle réalisera qu’elle peut entendre par moment, et seulement lorsqu’elle est en présence d’une certaine personne. Son désir de comprendre ce qui est arrivé le soir de l’accident devient de plus en plus pressant. Est-ce qu’elle réussira à comprendre ce qui s’est passé et est-ce que ce qu’elle découvrira l’aidera ?

Tout d’abord, j’ai adoré découvrir Roxanne et ces amis. Un trio qui nous expose bien les différentes réalités des sourds. Lucie, qui vit dans une famille complètement sourde, ces personnes ont souvent un point de vue bien différent des entendants, ce que je peux très bien comprendre même cela peut paraître particulier pour des entendants. Ensuite, nous avons Jacob qui subit une opération pour avoir un implant, c’est ce qu’a vécu mon père. Ceci est toute une expérience. Finalement, Roxanne qui a une famille très attentionnée et des frères qui sont toujours là pour elle.

Pour ce qui est de l’histoire, j’ai aussi été charmé. L’écriture est légère et le livre se lit très bien, c’est beau de voir ce que l’auteure a créée avec cette situation. Elle a su ajouter une belle touche romancée et nous donner une belle histoire remplie d’émotions. Un livre qui restera gravé dans ma mémoire, c’est certain. Je n’ai d’autre choix que de déclarer ce roman un joli coup de cœur.

Note :

Le secret des druides : tome 3 – Le souffle de Merlin

Par défaut

Auteur : Élodie Loisel
Éditions : ADA
Nombre de pages : 282
Parution : 2015
Genre : Fantasy

Résumé de couverture

La mélancolie s’empare de mon être et je ne peux continuer à partager ma vie avec un spectre. Tu es là, constamment près de moi. Si tu t’avises de me toucher encore une fois, je te tue.
Merlin, écoute-moi bien et prends garde, ne tente plus jamais de me défier car par ta faute le monde des hommes est en perdition et celui des druides sur le point d’imploser.

J’ai kidnappé la mère de ton dernier héritier, le massacrer devant toi n’est plus qu’une question de temps.

Je détiens à présent, entres mes mains, l’ultime indice qui dévoile « Le secret des druides ». Rien ne m’arrêtera. Je détruirai un à un les trésors et tu resteras pour l’éternité prisonnier de ta tour invisible.

Mon avis

Nous voilà au 3e tome de cette saga jeunesse où se mélangent complot et vengeance autour de l’univers de Merlin.

Voilà que notre jeune héros et ses amis viennent tout juste de sortir du paradis perdu, que la porte se referme à nouveau. Sa fiancée et son père sont donc pris là-bas et en plus sa mère à disparue. De plus, lorsqu’il retourne dans son monde il découvre que les humains ont enfermé dans un zoo les créatures féériques. C’est clair, plus rien ne va pour notre jeune héritier. Va-t-il réussir à trouver les 13 trésors de Merlin ? Et surtout va-t-il trouver une autre porte pour retrouver les gens qu’il aime, qui sont coincés au paradis perdu ?

« Un enfant korrigan l’observe. […] Il plaque sa main dodue ou juste trois doigts touchent le verre épais. Kenric en fait de même et leurs paumes se rejoignent, séparées par une paroi froide, certes, mais aussi par la folie des hommes, la tristesse, l’angoisse, l’incompréhension et la peur… »

Voilà un troisième tome rempli d’actions où les éléments s’enchainent les uns après les autres. Notre héros est de plus en plus mature, même s’il reste avec un caractère explosif. Cependant, je n’ai pas compris le comportement de son meilleur ami Anaël et je sens qu’il nous cache quelque chose, je n’aime pas ça du tout.

Si vous vous souvenez dans cette saga c’est l’auteure qui nous raconte l’histoire puisqu’elle est présente et voit tout ce qui se passe, dans le 2e tome j’avais trouvé qu’elle prenait trop de place, dans ce 3e tome son rôle est moins présent et j’ai beaucoup mieux aimé cela. Il rajoutait simplement une petite touche intéressante.

Finalement, l’auteure nous laisse sur une fin ouverte, ce qui nous donne envie de lire le prochain tome afin de voir comment tout cela va se terminer.

Note : 7.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1 – L’Héritier de Merlin, Tome 2 – Les trésors de Merlin

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

C'est le 1er, je balance tout! (Nov. 2019)

Par défaut

Le bilan de mes lectures du mois

  1. Ashes falling for the sky : tome 2
  2. Kaïsha : tome 4
  3. Rebecca Kean : tome 3
  4. L’affaire Trussardi
  5. Le secret des druides : tome 3

Total : 5 livres et 2 307 pages

Mes achats/réceptions du mois

36 livres ont rejoint ma P.A.L – 33 achats et 3 services presses

Mise à jour de mes challenges

  • Challenge littérature de l’imaginaire : 37/48 livres
  • Challenge des pavés : 23 livres – 133 points
  • ABC 2019 : 21/26 lettres
  • Loto littéraire : 3/90
  • En 2019, je voyage : 10 pays visités
  • Diversifions les genres : 17 genres
  • 1,2,3 Go ! : 34/42km
  • Coupe des 4 maisons : 570 points

Saga à terminer cette année : 6/15

Des chroniques qui donnent envie

Marie-Camille : tome 1, chez À la page de Suzie

L’amante masquée, chez Au boulevard du livre

Mise à jour de ma bibliothèque

Pal au début du mois : 248 livres
Achats/réceptions : 36 livres
Livres lu : 5 livres
Livres retirés de ma pal : 0
Pal à la fin du mois : 279 livres

Ma wish list : 113 livres
Mes saga en cours : 34

Ma P.A.L de l’Automne

L'affaire Trussardi

Par défaut

Auteur : Beverley McLachlin
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 390
Parution : 2019
Genre : Thriller

Résumé de couverture

Rien ne plaît davantage à Jilly Truitt que de plaider… et de gagner. Son passé trouble, ponctué de séjours en familles d’accueil et d’années sombres, est maintenant derrière elle. Au sommet de sa propre firme, elle a la réputation d’être une avocate coriace, audacieuse et déterminée.

Lorsque le riche et influent Vincent Trussardi est accusé du meurtre de sa femme et fait appel à ses services, Jilly Truitt accepte le mandat malgré les dangers qui colorent le lourd dossier. Quelqu’un ment, mais qui ? Alors qu’elle combat les témoins hostiles et les preuves accablantes, Jilly est confrontée à des révélations qui changeront le cours de l’enquête… et celui de sa propre vie.

Des rues malfamées de Vancouver aux verdicts fatidiques des salles d’audience, L’affaire Trussardi est un thriller juridique incisif, authentique et tout à fait palpitant !

Mon avis

Lorsque j’ai pris ce livre, j’avais été intrigué par l’affaire et je voulais savoir ce qui allait se passer. De plus, je ne lis pas beaucoup de romans thriller, alors je me suis dit que c’était une bonne occasion. Cependant, je suis ressorti un peu déçu de ma lecture.

Nous suivons donc Jilly, une grande avocate qui défend les plus grands criminels. Elle a un passé assez trouble et encore plusieurs démons dans son placard, dont celui sur l’identité mystérieuse de ses parents. Voilà que Trussardi est accusé du meurtre de sa femme et que celui-ci demande d’avoir Jilly comme avocate. Le meurtre a été commis dans la maison familiale avec le revolver de Vincent Trussardi, toutes les preuves sont contre lui et Jilly sait que ça ne sera pas une cause facile. Elle finit quand même par prendre tout ça beaucoup trop à cœur, elle n’est pas censée s’investir autant.

Le début était assez intrigant et l’auteure a bien semé sa graine pour nous attirer dans son roman. J’ai bien aimé découvrir la vie d’une avocate et le travail que cela implique. Je me suis aussi attachée à Jilly, qui est une survivante, elle se bat pour avancer dans la vie malgré les tempêtes qu’elle a vécues dans sa jeunesse. De plus, elle ne se laisse pas impressionner et elle a un bon caractère.

« Tu as toujours compris, même quand tu étais petite, qu’il est préférable de vivre sa propre vie de manière imparfaite que d’imiter la vie d’un autre à la perfection. »

Cependant, j’ai trouvé qu’il manquait un petit quelque chose, un petit suspens de plus, afin de nous tenir en haleine tout au long du roman. L’auteure a su créer quelques passages plus addictifs, mais cela n’a pas duré et j’ai rapidement compris tous les éléments de l’enquête, ce qui est assez rare dans mon cas, car je suis habituellement nul à ce jeu. Cela démontre donc que l’auteure n’a pas su bien ficeler son histoire. C’est pourquoi j’ai été un peu déçu par ma lecture.

Note : 7/10

Un gros MERCI!

Rebecca Kean : tome 3 – Potion Macabre

Par défaut

Auteur : Cassandra O’Donnell
Éditions : France Loisirs
Nombre de pages : 522
Parution : 2017
Genre : Bit lit

Résumé de couverture

Avoir une fille en pleine crise d’ado quand on a 27 ans, ce n’est déjà pas de la tarte, mais quand votre adorable progéniture est une jeune vampire en pleine poussée hormonale, ça devient carrément insurmontable. Comme si je n’avais pas assez à faire avec une bande de potioneuses complètement disjonctées qui sème la pagaille dans toute la région, et la nouvelle guerre qui se profile lentement mais sûrement à l’horizon…

Mon avis

Me voilà à moitié de cette saga à laquelle je n’aurais jamais pensé être aussi addicte lorsque ma grande chum, À la page de Suzie, m’a dit que je devais lire cette saga. J’ai encore une fois été charmé par cette chère Rebecca.

Rebecca a des problèmes de sommeil à cause du démon Mark, ce qui l’amène à suivre son associé dans une chasse contre un muteur et par le fait même découvrir que les potineuses ont de gros problèmes et plusieurs secrets dans leur placard. Durant son enquête, elle risquera encore une fois de mourir à plusieurs reprises. Et voilà que Raphaël est convoqué à New York ce que Rebecca ne sent pas bon du tout. Voilà un troisième bien rempli d’émotions, d’actions et de rebondissements.

« Le moyen le plus efficace de défendre une opinion est de tuer ceux qui ne la partagent pas. »

Notre chère Rebecca au cœur de pierre, nous l’aimons quand même puisqu’au finale, elle est tout de même très attachante. J’adore cette sorcière badass, qui nous en met plein la vue. Nous lui découvrons de plus en plus un cœur grâce à ces nombreux liens avec les mâles des autres races. Cependant, ce n’est pas le bonheur avec tous, un certain démon devient de plus en plus envahissant et elle devra faire quelque chose avant qu’il ne soit trop tard. De plus, que cela lui permettra aussi de découvrir une nouvelle partie d’elle qui lui apportera plus de questions que de réponses.

« -Rebecca, ce n’est pas d’où nous venons ou ce que nous disons qui fait de nous ce que nous sommes, mais ce que nous faisons. »

J’ai donc refermé le livre avec une seule idée en tête, c’est de lire le prochain tome. L’auteur a le don de nous laisser en plan avec une fin ouverte.

Note : 8.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1- Traquée et Tome 2 – Pacte de sang

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Kaïsha : tome 4 – L’héritière des mondes

Par défaut

Auteur : Élisabeth Camirand
Éditions : ADA
Nombre de pages : 739
Parution : 2017
Genre : Fantasy

Résumé de couverture

La nation des Plaines, autrefois prospère et pacifique, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ses grandes cités sont réduites en cendres et ses habitants vivent dans la terreur, prisonniers sous le joug de la nation du Désert et de son impitoyable armée. Un espoir demeure cependant. L’Enfant des cinq mondes a réussi l’impossible : former une armée rassemblant les nations des Plaines, des Montagnes, de la Forêt et de la Mer, toutes prêtes à mettre leurs différences de côté pour lutter ensemble contre leur ennemi commun.

À présent, les dés sont jetés. Les cinq peuples sont réunis sur un même terrain, prêts à s’affronter dans la première guerre des nations. D’un côté, l’armée du Désert, avec à sa tête le terrible général de Tek-Mar. De l’autre, l’armée de l’Alliance, menée par l’Enfant des cinq mondes : Kaïsha. Il semble que la vie entière de Kaïsha semble l’avoir mené vers ce moment. Elle n’a pas réussi à empêcher cette guerre de se produire. Mais aujourd’hui, elle y mettra fin.

Mon avis

J’aime beaucoup cette saga, mais j’avoue que les pavés sont un peu ma bête noire, et donc la grosseur de ce dernier tome me faisait un peu peur. Je me suis finalement lancé et maintenant je ne regrette pas et je suis même un peu triste de quitter Kaïsha et ses amis.

Nous retrouvons Kaïsha et Naaron qui sont de retour dans les plaines avec l’armée de la mer, dernière nation qu’elle a réussi à rallier à sa cause. Ils sont maintenant tous unis, les enfants de la forêt, des montages, de la mer et des plaines pour combattre l’armée du désert. Et quelle surprise qu’elle a lorsqu’elle découvre que plusieurs soldats du désert ont déserté l’armée pour se joindre à l’alliance ! Et voilà, qu’en plus le Dissident, chef de ces rebelles enfants du désert, veut rencontrer le chef de l’alliance ainsi que l’enfant des cinq mondes. Qui est ce fameux Dissident ? Comment vont-ils réussir à vaincre l’empereur du désert et le général ?

« – Vous êtes peut-être des enfants de cultures différentes, mais vous êtes tous les deux humains. Vous êtes peut-être nés dans différentes nations, mais c’est la même terre qui vous a vus naître. Les ressemblances qui unissent les enfants de toutes les nations excèdent de loin leurs différences, et je suis bien placée pour la savoir, car j’ai foulé le sol de chacune d’entre elles. »

Voilà, une saga très réfléchie avec de belles valeurs. L’auteure a su créer un univers fantasy avec une excellente morale. Dans la première partie du roman, on découvre tous ce qui s’est passé dans les plaines pendant que Kaïsha faisait le tour de monde pour rallier toutes les nations, j’ai trouvé cela très intéressant. Ensuite, nous rentrons au cœur de cette guerre qui dure depuis un an. L’histoire se déroule par moment tranquillement et par d’autres avec un certain suspense et des rebondissements. Nous avons droit à toute la gamme d’émotion au travers de cette histoire. Sans compter que l’écriture est fluide et les pages se tournent facilement.

J’aime beaucoup les personnages de cette histoire qui chacun provenant de leur nation, sont très différents, mais se complètent très bien. Ce dernier tome se termine toute en beauté ce qui conclut très bien cette saga.

Note : 9/10

Mon avis sur les tomes précédents ; Tome 1 – L’enfant des trois mondes, Tome 2 – L’enfant des quatre mondes et Tome 3- L’enfant des cinq mondes

Ashes falling for the sky : tome 2

Par défaut

Auteurs : Nine Gorman et Mathieu Guibé
Éditions : Albin Michel
Nombre de pages : 382
Parution : 2019
Genre : Romance

Résumé de couverture

Le jeu dans lequel Ash et Sky se sont lancés, ils l’ont tous les deux perdu. Désormais séparés, ils sont persuadés qu’il est trop tard pour recoller les morceaux de leur histoire avortée.

A Bloomington, Sky est déterminée à avancer et refuse de se lamenter. A New York, Ash tente de se relever, mais ses souvenirs reviennent le hanter et ses blessures se ravivent. Elle construit son avenir, il ressasse le passé.

Lorsque leurs chemins se croisent de nouveau, les non-dits menacent d’exploser. Peut-être que certains démons ne disparaissent jamais …

Mon avis

Après avoir ADORÉ le premier tome, j’avais très hâte de lire ce deuxième livre et d’en découvrir plus sur nos protagonistes. Surtout que le tome 1 s’était terminé sur une grosse révélation. Cependant, je dois avouer que ce livre selon moi n’est pas à la hauteur du premier.

Nous retrouvons Sky qui vit toujours à Bloomington et qui refuse de recontacter Ash même s’il mérite de connaitre son état. De son côté, Ash a suivi Sybille à New York pour ne pas sombrer, mais est-il vraiment plus heureux là-bas ? Et surtout est-il là-bas pour les bonnes raisons ? Chacun de leur côté un peu plus triste chaque jour, jusqu’au moment où ils vont se revoir dans des circonstances tristes, mais inévitables. Cette chère Miss Parker est une vraie bénédiction dans leur vie.

« À bientôt soixante-dix-neuf ans, on apprend à se tourner vers les années qu’il nous rester à vivre, pas vers celle qui ont disparu. Ce n’est pas parce que les souvenirs qui leur sont attachés nous suivent à la trace qu’il faut marcher à reculons pour les regarder en permanence. »

Ce livre va m’avoir fait passer par beaucoup trop d’émotions et cela fait que mon avis est un peu mitigé. Honnêtement, j’ai eu envie de lancer mon livre au bout de mes bras pour ensuite me dire; voyons, c’est trop beau pour être vrai. Par moment, Ash et Sky, sont deux têtes de cochon qui ne sont pas capable de se parler pour ensuite, être le plus beau couple du monde, j’ai trouvé cela un peu bizarre. De plus, je ne suis pas sûre non plus à quel jeu jouait Sybille et au final, j’ai l’impression que certains points sont encore en suspens.

J’ai cependant beaucoup aimé les chapitres « Flashback » qui nous ont permis de bien comprendre Ash et son histoire. Cela était touchant et m’a fait bien comprendre le personnage. J’ai aussi aimé le rôle de Miss Parker qui a toujours été là pour Ash et pour Sky, elle a fait ce qu’elle pouvait pour les aider même si parfois ils ne le méritaient pas. C’est une femme au grand cœur.

Finalement, je ne suis pas convaincu que la fin telle qu’elle a été écrite par nos deux auteurs était nécessaire et encore moins sûre de l’aimer. Elle aurait pu être mieux travaillée afin d’être plus réaliste pour qu’on n’ait pas l’impression que cela sort de nulle part. Cependant, je peux vous assurer que j’ai embarqué à 100% dans l’histoire et cela démontre une écriture fluide.

Note : 7.5/10

Mon avis sur le tome 1

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI