Les filles modèles : tome 9 – Mots magiques

Par défaut

Auteur : Marie Potvin
Éditions : Les Malins
Nombre de pages : 421
Parution : 2018
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Laura vient de vivre une série d’émotions fortes! Après qu’elle s’est retrouvée à l’hôpital, voilà que Xavier l’embrasse FINALEMENT et lui avoue l’importance qu’elle occupe dans sa vie. Mais quelle sera la suite pour eux? Laura ne sait pas trop comment mener sa vie sociale, qui semble être tombée en ruines, tout en essayant de faire sa place dans celle de Xavier. Elle apprend qu’une rumeur les concernant court à la Cité-des-Jeunes. Lorsqu’elle découvre de quoi il est question, ses certitudes sont ébranlées et son monde est mis sens dessus dessous. Pour compliquer le tout, elle reçoit de mystérieuses lettres d’un admirateur anonyme. 

Marie-Douce est enfin prête à repartir à neuf au collège de la Tourelle. Elle espère secrètement qu’il s’agit bien de l’école que fréquente Maddox. Lorsqu’elle arrive au pensionnat, elle ne peut s’empêcher de remettre en question l’image idyllique qu’elle s’en faisait. Une rivalité s’installe rapidement avec l’une de ses compagnes de classe et que dire du terrifiant James qui semble être en mesure d’influencer tout ce qui se passe au collège! Celui-ci semble avoir un intérêt certain pour Marie-Douce… mais que peut-il bien lui vouloir?

Mon avis

Je ne me tannerais jamais de cette saga, je pense, non, mais quel duo attachant ! Je dois avoir vraiment gardé mon cœur d’enfant parce que je suis rendue une vraie fan de cette saga.

Après un Noël à l’hôpital puisque Laura était malade, notre duo va bientôt retourner à l’école. Marie-Douce va commencer une nouvelle vie au pensionnat, ce qui va s’avérer être finalement être encore moins reposant que sa vie dans son ancienne école. En plus, de devoir faire du rattrapage à l’école, la voilà plongée au cœur de manigance ou elle n’a pas son mot à dire. Pendant ce temps, Laura se retrouve presque seule à la Cité-des-Jeunes où sa vie ne sera pas de tout repos non plus, puisque les rumeurs à son sujet sont de plus en plus méchantes.

L’auteure s’est surpassée dans ce tome, il se passe tellement de truc et il y a tellement de rebondissements que je n’avais qu’une envie soit celle de tourner les pages pour découvrir ce qui allait se passer. Et maintenant que j’ai tourné la dernière page, il y a ENCORE trop de trucs en suspens, je vais devoir lire le prochain tome très prochainement.

Laura est de plus en plus mature et Marie-Douce a de plus en plus de caractère, j’adore voir leur évolution. J’aime beaucoup Xavier et Maddox, qui sont beaucoup plus présents dans ce tome et qui apportent du bonheur à notre duo. Mais voilà qu’il y a aussi un nouveau joueur dans le décor, ce James, qui semble avoir le pouvoir de faire beaucoup de choses, il a beaucoup piqué ma curiosité. J’ai bien hâte de lire la suite.

Note : 9.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1 – Guerre froide, Tome 2 – Amitiés toxiques, Tome 3 – S.O.S Cendrillon, Tome 4 – Sabotage 101, Tome 5 – Romance K.O, Tome 6 – Monstre fragile, Tome 7 – Transitions chocs, tome 8 – Top secret

Un gros MERCI !

Hush Falls : tome 1 – Les frères des ténèbres

Par défaut

Auteur : Cynthia Havendean
Éditions : Édiligne
Nombre de pages : 385
Parution : 2019
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Je viens de m’installer à Keeper, un village au cœur de la forêt. Bien que le paysage soit sublime, cet endroit a quelque chose d’effroyable.

Depuis mon arrivée, mes nuits sont hantées. Au lycée, je reçois des menaces de mort. Et puis, il y a ce mystérieux garçon qui erre dans les bois telle une ombre qui glace le sang. Il m’épie et essaie de me séduire avec d’étranges pouvoirs. Même si sa beauté est démentielle et qu’il m’offre la protection contre ceux qui me veulent du mal, je dois l’éviter parce qu’il ressemble à cette chose qui prend plaisir à me tuer dans mes rêves.

Keeper est un village aux cauchemars éveillés, et moi, Madison Sawyer, je n’y suis pas la bienvenue…

Mon avis

J’ai découvert cette auteure avec Isaac Cole, un livre qui a été un immense coup de cœur pour moi, et voilà que je la retrouve, ici, avec un autre coup de cœur. C’est décidé, je me penche sur tous ses livres, cette auteure est incroyable.

Madison vient d’emménager dans une petite maison sur une réserve au cœur de la forêt. C’est son père qu’elle n’a jamais connu, qui lui a légué cette maison à son décès. Elle et sa mère vont vivre là jusqu’à ces 18 ans, puis elles vont vendre et s’en aller. Mais voilà que les plans changent lorsque Madison se met à faire des cauchemars et à avoir des visions. Et il y a ce garçon sorti de nulle part, River, qui apparaît et disparaît comme ça, de plus il semble la connaître. Sans compter qu’il y a certaines personnes au lycée lui en veulent à mort, sans qu’elle ne comprenne pourquoi. Que se passe-t-il dans ce petit village et pourquoi tout le monde semble-t-il en savoir plus qu’elle au sujet de sa famille ?

Un livre intriguant qui nous tient en haleine de la première page à la dernière sans exception. Un livre plein d’actions et de rebondissements. J’ai complètement été charmé par cet univers qui est très original, un mélange de démons, métamorphes, sorcières et lycanthropes, mais aussi où il est question de complots et de vengeances.

« Je voulais aller là où était le danger. Et je n’avais aucune idée du pourquoi. »

J’ai aussi bien aimé les personnages, Madison, une élève disciplinée et tranquille va se découvrir une tout autre nature bien enfuie au fond d’elle en revenant à Keeper. On la suit dans son évolution où elle devient une femme forte et un peu rebelle, c’est le genre de personnage que j’aime bien qui réagit juste au bon degré selon les événements qu’elle vit. Pour ce qui est du beau ténébreux River, il est tout simplement mystérieux et attachant, même si par moment, on peut avoir des doutes sur ses réelles intentions.  

Il y a un moment que je n’avais pas autant aimé un roman fantastique Young adulte comme cela, j’étais même proche d’abandonner, me voilà reconquise. De plus, je dois dire que l’auteure nous a concocté une fin qui est complètement débile à mes yeux et maintenant j’ai bien hâte de lire la suite.

Note : 10/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros Merci !

L'Entre-Monde : tome 2 – Traquée

Par défaut

Auteur : Maxim Poulin
Éditions : Luzerne Rousse
Nombre de pages : 309
Parution : 2019
Genre : Paranormal

Résumé de couverture

Nous sommes le clan des Quatre Sigils.

Et nous sommes les seuls à pouvoir ouvrir la porte du Mal.

Alors que les morts s’accumulent sur leur passage, Taylor et ses amis doivent tout mettre en oeuvre pour déjouer la malédiction qui menace de s’abattre sur eux. Plus ils s’approchent de la vérité, plus les griffes de leurs parents se referment sur eux. Et Taylor découvrira bien vite qu’Emilie n’était que le début de ses tourments.

Quand on joue avec la magie, il y a toujours un prix à payer…

Le compte à rebours est commencé.

Mon avis

Après avoir lu le tome 1 et être tombé sous le charme de cet univers et de ces personnages, j’avais très hâte de lire la suite. Je dois dire qu’avec ma mémoire de poisson j’ai eu un peu de mal à me replonger dans l’histoire au début, mais c’est finalement revenu rapidement.

Nous retrouvons le clan des Quatre Sigils, lors de leur retour de l’Entre-Monde. Voilà maintenant qu’ils connaissent leur nature et ce que leurs parents ont fait. La malédiction doit être brisée et la porte du mal doit être fermée. L’affrontement avec leurs parents doit avoir lieu. Cependant, ils devront encore passer par plusieurs étapes avant d’en arriver là.

Un événement n’attend pas l’autre et on comprend rapidement que leur vie n’est pas de tout repos. D’ailleurs, tout au long de notre lecture on ressent l’urgence qui plane au-dessus de leurs têtes. Cela rajoute un certain suspens à l’histoire. De plus, l’écriture est fluide ce qui nous permet d’avoir tous les ingrédients pour rester accroché à l’histoire.

J’ai aussi été bien contente de retrouver Taylor et ses compagnons, qui ont une relation à faire rêver tout le monde. En effet, leur relation s’est rapidement soudée et cela a permis de créer des liens très fort entre eux. On peut donc comprendre qu’ils se raccrochent à ce lien particulier et qu’ils espèrent qu’ensemble ils seront plus fort que tout. D’ailleurs, par leur habillement et leur façon d’agir, on peut facilement imaginer leur style un peu rebelle et badass et ce même pour la tante Véronica.

J’ai donc passé un excellent moment dans cet univers où se mélangent le fantastique et le paranormal et où les anges et les démons sont présents, mais aussi les incantations et les pouvoirs. Sans compter que j’ai été agréablement surprise par les derniers événements qui malgré le fait, qu’ils sont un peu simples, il s’agit d’une fin inattendue qui se différencie des romans traditionnels.

Note : 8,5/10

Mon avis sur le tome 1

Un gros MERCI !

Le choix d'une vie

Par défaut

Auteur : Samuel Champagne
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 339
Parution : 2019
Genre : Drame

Résumé de couverture

Je n’ai jamais réellement pensé à l’avenir. Faire des plans compliqués et se casser la tête, je laissais ça aux vieux, aux gens ennuyants comme ma sœur. J’avais quinze ans et, à cet âge, on s’amuse ! Ma vie était simple : mon chum, mes amis, des partys, le collège privé. Maintenant… j’ai encore quinze ans, mais tout a basculé. Parce que j’ai fait un test de grossesse et que deux lignes sont apparues. Moi, maman ? Je ne sais même pas comment m’occuper de moi-même, comment je pourrais prendre soin d’un autre humain?
Et pourtant… j’ai décidé d’essayer. D’essayer d’être une adulte, alors que tout le monde me disait que je n’y arriverais pas. La naissance approche et j’ai peur. J’ai tout perdu, j’ai dû quitter le collège, je n’ai plus d’amis. Seulement il y a cette émotion… cette force qui me pousse à croire que ce bébé va changer ma vie en mieux. Mais, sans Marisol, rencontrée dans mon école pour jeunes mères, et sans son frère Sebastian, je doute de pouvoir m’en sortir.
La maternité à l’adolescence entraîne son lot de questionnements et de doutes chez la jeune mère, surtout en raison de la pression exercée par son entourage. Il faut beaucoup de courage pour se lancer dans une telle aventure, et le soutien des proches et des intervenants est essentiel pour le bien-être de la nouvelle famille.

Mon avis

J’ai décidé de commencer l’année avec ce petit roman de la collection Tabou. Une collection que j’aime beaucoup puisqu’elle touche des sujets sensibles qui nous font réfléchir.

« Je m’arrête devant les tests de grossesse. Juste à côté, il y a les condoms. Si c’est une blague, elle est mauvaise. »

Jordane est une jeune fille de 15 ans, elle est très jolie, elle fait partie des populaires de l’école et sort avec le plus beau gars de l’école. Elle fait le party et profite à fond de la vie. Qu’est-ce qui pourrait bien lui arriver ? Voyons voir, tomber enceinte! Que fera-t-elle, mais surtout comment va-t-elle faire pour vivre avec un enfant alors qu’elle est elle-même encore un enfant ? Comment va-t-elle réagir au fond que tout le monde la laisse tomber, son copain, ses amies, sa sœur et ses parents qui sont déçus ? Elle devra même quitter le collège privé!

Voilà un choix qui changera complètement sa vie. Je dois avouer que je l’ai d’abord trouvé un peu stupide, en me disant que jamais je n’aurais fait ce choix, puis au fur et à mesure que ma lecture avançait j’ai finalement trouvé qu’elle était assez courageuse. C’est ce que j’aime de ces romans de la collection Tabou, ils nous font réfléchir et nous font voir les choses différemment. Ce roman m’a finalement touché plus que je l’aurais pensé.

J’ai bien aimé voir l’évolution de Jordane passant de la fille populaire et superficiel et la maman. Le parcours n’a pas été facile et surtout rempli d’embûches qu’elle a dû surmonter. Comme on dit souvent ; « rien n’arrive pour rien dans la vie » et voilà que cet « accident » va avoir un énorme impact dans sa vie.

Pour ce qui est des autres personnages, évidemment je comprends un peu ses parents qui ont eu de la misère à accepter cet événement, ça n’a pas dû être facile pour eux, non plus et malgré tout on a senti qu’ils essayent de faire des efforts. Tandis que sa sœur, elle m’a fait enrager avec son comportement que j’ai trouvé inacceptable. Finalement, j’ai trouvé beau de voir des gens comme Marisol, même si elle est un peu fofolle, elle a été une amie précieuse pour Jordane. Un excellent roman que j’ai complètement dévoré, j’avais oublié que Samuel Champagne avait une écriture fluide et que ces romans avaient un excellent rythme. Voilà ce que j’appelle bien débuter mon année livresque.

Note : 9/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros MERCI!

Bye bye 2019! Welcome 2020!

Par défaut

Bilan 2019

Nombre de livre lu : 95 livres (versus 99 en 2018)
Nombre de page : 35 617 pages (versus 39 635 en 2018)

Nombre de série commencé : 12 sagas (versus 27 en 2018)
Nombre de série abandonné : 0 sagas (versus 5 en 2018)
Nombre de série terminée : 8 sagas (versus 10 en 2018)

Nombre de livre acheté : 83 livres (versus 105 en 2018)
Nombre de SP reçu : 54 livres (versus 37 en 2018)
Nombre de livre reçu en cadeau : 9 livres (versus 29 en 2018)

Nombre de livre retiré de ma Pal : 22 livres (versus 30 en 2018)

Statistiques

Livres québécois : 39 livres (versus 45 en 2018)

Lectures communes : 48 livres (versus 40 en 2018)

Plus gros livres :

  1. GOT- Intégrale 1 avec 786 pages
  2. Kaïsha : tome 4 avec 739 pages

Plus petits livres :

  1. Le vilain petit canard avec 182 pages
  2. La reine des neiges avec 183 pages

Par format de livre :

Grand Format64
Format poche21
Numérique10

Romans qui ont marqué mon année

Résolutions

En 2019 je voulais…

  1. Terminer 15 sagas –> J’ai terminée seulement 8 sagas
  2. Réduire ma PAL à 200 livres –> Elle est passé de 234 à 269 livres
  3. Acheter moins de 100 livres –> Achat de 83 livres

En 2020, je vais…

  1. Lire 100 livres
  2. Terminer au moins 10 sagas
  3. Réduire ma PAL à 230 livres
  4. Acheter maximum 50 livres
  5. Commencer 10 nouvelles sagas dans ceux qui dorment déjà dans ma biblio
  6. Lire au moins un livre en anglais

Ma bibliothèque au 1er janvier 2020

Ma PaL : 269 livres
(versus 234 livres au 1er janvier 2019)

Saga en cours : 33

(versus 29 sagas en cours au 1er janvier 2019)

Ma Wish list : 117 livres
(versus 128 livres en 2019)

Voici la liste des challenges auxquels je participe en 2020 – (DÉTAILS ICI)

  1. ABC 2020
  2. Challenge des pavés
  3. Challenge des sagas
  4. Littérature de l’imaginaire
  5. 120 mots pour 120 livres
  6. Dragons de Beurk
  7. Attention je mords!
  8. En 2020, je voyage!
  9. Diversifions les genres
  10. New PAL 2020
  11. Des gages ta PAL
  12. 1,2,3 GO!
  13. Mission impossible
  14. Animal Crossing
  15. Programme Progress & PAL
  16. Loto littéraire
  17. Coupe des 4 maisons

Simone

Par défaut

Auteur : Mélanie L’Hérault
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 211
Parution : 2019
Genre : Témoignage

Résumé de couverture

Pour Simone, le changement d’école secondaire n’est pas facile. Est-ce la faute de ses nouvelles amies? Avec Raphaëlle, tout pourrait être super: elles ont plein de points en commun, rient des mêmes blagues, se comprennent en un seul regard. C’est quoi le problème alors? Peut-être Angie, qui était amie avec Raphaëlle bien avant Simone, et qui n’apprécie pas qu’elle débarque ainsi dans sa vie?

Malgré les conseils de sa mère et de sa tante préférée, Simone est entraînée dans une rivalité malsaine qui mettra peut-être en péril son amour naissant avec Gabriel…

«J’observe subtilement Angie et m’aperçois qu’elle pleure, à l’instar de plusieurs autres filles de son équipe. J’aurais envie de m’expliquer avec elle, de m’excuser de mes paroles de la veille, mais je suis consciente que ça ne ferait qu’ajouter de l’huile sur le feu. La dernière chose dont elle doit avoir envie en ce moment, c’est bien de se tenir face à moi. Les cartes de tarot de grand-mère Madeleine reviennent me hanter. J’ai soudain le mauvais pressentiment que la situation va s’envenimer.»

Mon avis

J’aime bien cette petite collection, qui est tout simplement légère et rafraichissante. Cela nous permet une petite lecture tranquille, mais qui nous fait quand même réfléchir sur certains enjeux.

Simone a l’impression que tout lui tombe sur la tête, ses parents viennent de divorcé, son père l’envoie dans un collège privé puisqu’il trouve que ses notes ont trop diminué, ce qui signifie qu’elle perdra ses meilleures amies, mais aussi qu’elle se retrouve au même collège que cette chère Angie qui ne l’aime pas du tout et qui va lui en faire voir de toutes les couleurs. Par chance qu’elle est aimer par tout le reste du monde et même par ce Gabriel qui ne la laisse pas indifférente.

« Tu te retrouveras au cœur d’un grand conflit. Une rivalité féminine malsaine, riposte ma grand-mère. »

Voilà que la grand-mère de Simone avec ses cartes de tarot avait tout prédit. Petite touche que j’ai bien aimée. J’ai aussi bien aimé le comportement de Simone face à ce conflit. D’ailleurs, je me suis tout de suite attachée à ce personnage, une fille qui joue aussi bien au soccer qu’au piano, une fille positive, mais surtout très mature. J’ai aussi bien ri avec sa mère et sa tante qui sont jumelles et répondent chacune à leur façon afin d’aider Simone, cela rajoute une excellente touche au roman.

Ah! Ces querelles de jeunes filles du secondaire! J’ai bien fait de me tenir majoritairement avec des garçons. Je peux vous dire qu’Angie est une vraie peste, mais que malgré tout ce qu’elle va essayer rien ne réussit contre la belle Simone qui a su rester elle-même et grâce à cela, elle sera bien encadrée de ses amies, des filles de l’équipe de soccer et de ses parents. Que fera-t-elle pour réussir à régler ce conflit ? Parce que comme le disent les cartes de tarot de sa grand-mère c’est elle qui détient la solution. Un excellent livre signé C ma vie.

Note : 8,5/10

Un gros MERCI!

Phobos : tome 4

Par défaut

Auteur : Victor Dixen
Éditions : Robert Laffont
Nombre de pages : 650
Parution : 2017
Genre : Science-Fiction

Résumé de couverture

Lancement des chaînes des pionniers dans

3 secondes…

2 secondes…

1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques.

Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

Mon avis

Nous avons décidé de lire ce pavé puisque j’étais en vacances alors comme j’avais plus de temps libre c’était le moment parfait. Je suis bien contente de ce choix sinon je sens que ce pavé aurait été long à lire.

Nous retrouvons Léo et les pionniers lorsqu’ils arrivent sur la terre. Voilà que Kristen vient d’accoucher et que les médecins ne pensent pas que le bébé pourra survivre à la pression lors de la descente sur la terre, ils devront rester sur le cupido jusqu’à ce qu’ils trouvent une solution. Mozart est aussi dans cette situation-là puisque son œuf de mort pourrait être activé durant la descente. Pendant que les experts essaient de trouver une solution pour faire descendre ce trio, les autres pionniers reprennent leur vie sur la terre. Ce qui signifie aussi leur propre chaîne. En voulant faire le bien, ils vont se mettre eux-mêmes dans le pétrin. Un procès pour la mort de Marcus leur apportera beaucoup d’insultes des internautes. Sans compter que Serena Mcbee est toujours en liberté.

Ce roman qui est un pavé m’a paru un peu long pour le peu d’événements majeurs. Il y a eu beaucoup de petits faits par ici et par là en suivant chaque personne sur sa chaîne, mais chaque fois c’étaient des éléments futiles et sans importance réelle pour le récit. J’ai comme l’impression que l’auteur a voulu étirer en longueur son dernier tome et cela s’est fait ressentir durant notre lecture.

Les personnes sont restées similaires à mes souvenirs, cependant je dois dire que Léonor a monté dans mon estime, elle qui m’avait un peu énervé durant les tomes précédents, c’est vu plus mature et plus réfléchi dans celui-ci. J’ai aussi été très intrigué par les petits passages sur mars où l’on suivait le robot, je me demandais bien ce qu’on allait y découvrir.

Finalement, un très gros livre pour pas grand-chose. J’ai trouvé la fin un peu précipitée, sans compter que certains points sont toujours en suspens. Ce dernier tome m’a déçu.

Note : 7/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI