Les filles modèles : tome 6 – Monstre fragile

Par défaut

Auteur : Marie Potvin
Éditions : Les Malins
Nombre de pages : 435
Parution : 2016
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Marie-Douce et Lucien savourent leurs derniers instants en tête-à-tête avant le départ du jeune chanteur pour l’étranger où il doit rejoindre le groupe Full Power. Chaque seconde compte, leur amour est précieux.

Malheureusement, ils ne sont pas seuls au monde. Les ennuis des autres viennent perturber leur bonheur trop court. Lorsque Laura apprend que son père repart en mission militaire pour une durée indéterminée, ce n’est pas seulement son univers qui s’écroule, mais aussi celui de Xavier. Laura se retrouve dans une position qui la surprend elle-même : pourquoi ressent-elle ce besoin irrésistible d’aider son ennemi à rester dans sa vie ? Surtout que tout cela arrive au moment où Samuel reprend contact avec elle !

Marie-Douce et Laura ne sont pas au bout de leurs surprises ! Et dans la tourmente, Corentin, le fidèle ami, sera-t-il digne de confiance?

Mon avis

Me voilà au 6e tome et je suis toujours aussi charmé par cette jolie saga. Je me suis vraiment attachée aux filles modèles et j’aime bien partager chaque moment de leur vie avec elles. Cela me permet toujours de passer un très bon moment.

Laura apprend une mauvaise nouvelle, son père devra encore partir en mission. Cependant, cette fois-ci elle n’est pas seule à souffrir. En effet, Xavier qui vivait maintenant avec le père de Laura se trouve encore plus affecté par cette histoire, puisque sa mère veut maintenant l’envoyé au pôle Nord. À la suite de ces évènements, voilà que le père de Maire-Douce, devient encore plus papa poule et lui retire son cellulaire. C’était son seul contact avec Lucien qui est reparti avec les Full Power en tournée. Entre leurs histoires d’amour et d’amitié voilà que leur vie n’est pas de tout repos.

J’aime bien aussi Alexandrine qui débarque avec ces trucs de sorcelleries et ses potions d’amour, cela rajoute une petite touche comique. Elles me font bien sourire. Pour ce qui est de Laura j’aime bien voir son évolution, elle est plus mature et agit moins sur un coup de tête, ce qui lui permettra d’enfin conquérir Samuel. Cependant, le beau Xavier en convalescence sur son divan lui tourne aussi dans la tête. Tandis que, Marie-Douce, qui c’était rebellée dans le dernier tome revient un peu la timide et sage Marie, elle aussi n’a pas juste Lucien qui lui trotte dans la tête. Ah les joies de l’adolescence! Pour ce qui est de Corentin, il était un peu moins présent dans ce tome, mais la fin me laisse croire que mes précédents soupçons à son attention sont peut-être vrais et qu’il n’est pas un ami de confiance.

Finalement, un autre tome excellent avec une fin qui nous donne qu’une envie c’est de lire le prochain tome.

Note : 8/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 – Guerre froide, tome 2 – Amitiés toxiques, tome 3 – S.O.S Cendrillon, tome 4 – Sabotage 101, tome 5 – Romance K.O.

Un gros MERCI !

Victoire-Divine : tome 2 – État voyou

Par défaut

Auteur : Edith Kabuya
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 391
Parution : 2019
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Pour survivre au collège Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, il faut connaître sa place.
Tu proviens de la famille Duplessis, Wolfe ou Cipriani ?

Tu fais partie de la Monarchie, et tu as le privilège de dicter les lois du collège.
Tes parents ont les moyens de payer la totalité de tes frais de scolarité ?

Tu es membre de la Nouvelle Bourgeoisie, et tu peux te tenir avec la Monarchie.
Tu as reçu une bourse pour étudier ici?

Tu es un Enfant de la charité, et tu dois mériter ta place auprès de tes supérieurs.
Tu as été déclaré Intouchable ?
Peu importe à quelle catégorie tu appartiens, on ne peut rien faire pour toi.

Mon avis

Wow! J’adore cette auteure. J’étais déjà sous le charme, mais là je lui lève mon chapeau. Ce deuxième tome est excellent. Je l’ai tout simplement dévoré.

« L’État voyou, en d’autres termes, est un intouchable qui décide de se rebeller en jouant selon ses propres règles. »

Nous retrouvons donc Victoire-Divine qui vient tout juste de déclarer la guerre à la monarchie. En effet, il y a quelques semaines, ils l’avaient déclaré « intouchable » par la monarchie de l’école. Ce qui fait en sorte que tout le monde l’ignorait, mais que les petits princes et princesses de l’école l’intimidaient sans cesse. Cependant, ils vont maintenant voir de quoi elle est capable. Son plan est simple, elle va agir selon ses propres règles, trouver les faiblesses de ses ennemies et se faire des alliés. Mais réussira-t-elle à survivre à cette guerre constante ?

Je suis passé par plusieurs émotions en lisant ce roman, mais la fin m’a profondément touché. Honnêtement, je trouve que le sujet de l’intimidation est vraiment bien abordé, il est fait sous forme d’une excellente histoire divertissant qui m’a fait sourire à plusieurs moments, mais qui, au final, nous fait réfléchir.  Victoire-Divine est une fille vraiment courageuse et forte, elle est drôle, mais elle a aussi un sale caractère et elle ne se laissera pas faire. Malgré tout, elle n’en a pas fini de baver et ça c’est vraiment triste à voir puisque c’est tellement réel.

Finalement, j’étais tellement absorbé par ma lecture que j’avais l’impression de ressentir les sentiments de Victoire-Divine. De plus, j’ai bien aimé la fin qui a été explosive, l’auteure m’a surprise avec ces derniers événements. Un bien nécessaire à la cause, mais assez difficile à vivre pour notre chère Victoire-Divine. Sur ce, j’attends la suite avec impatience.

Note 9/10

Mon avis sur le tome 1 – Déclaration de guerre

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros MERCI!

Hamish Macbeth : tome 1 – Qui prend la mouche

Par défaut

Auteur : M.C. Beaton
Éditions : Albin Michel
Nombre de pages : 246
Parution : 2019
Genre : Policier

Résumé de couverture

Policier du petit village de Lochdubh situé au beau milieu des Highlands en Ecosse, Hamish Macbeth manque totalement d’ambition professionnelle mais il peut cependant compter sur son intuition naturelle pour mener à bien ses enquêtes. Ses qualités lui seront utiles quand le corps sans vie de Lady Jane Winters, langue de vipère notoire et participante au stage de pêche à la mouche du village, est retrouvé dans la rivière.

Secondé par la délicieuse Priscilla Halburton-Smythe, Hamish s’immerge en eaux troubles pour démasquer l’assassin.

Mon avis

Ma partner A la page de Suzie, m’a souvent parlé de cette auteure avec la saga Agatha Raisin, alors lorsque j’ai reçu ce premier tome, j’étais très curieuse de découvrir cette saga.

Nous sommes plongées dans un petit village nommé Lochdubh qui se situe en Écosse. Une nouvelle semaine de stage de pêche à la mouche débute. Nous ferons donc connaissance des propriétaires de la place, mais aussi de chacun des stagiaires. Chaque personne de ce petit groupe a une histoire à cacher et Lady Jane qui n’a pas la langue dans sa poche semble être au courant de tous les secrets. Qui est-elle ? Et que fait-elle dans ce stage de pêche ? C’est ce que nous découvrirons lorsque Hamish Macbeth le policier du coin se mettra à enquêter sur le meurtre de cette dernière.

Je suis bien contente d’avoir découvert cet auteur, il s’agit d’un joli petit roman qui se lit très facilement, il est court et l’écriture est fluide. D’ailleurs, je suis tout de suite tombé sous le charme d’Hamish, le policier du village, il s’agit d’un jeune homme solitaire, qui à première vue, a l’air un peu lunatique, mais qui est très intelligent. Ensuite, j’ai trouvé intéressant de découvrir l’histoire de chacun, certains m’ont paru trop naïfs ou trop snob, tandis que d’autres m’ont bien fait sourire. De plus, tout au long de l’histoire j’ai eu des doutes sur chacun des personnages et je n’ai finalement pas réussi à découvrir qui était le meurtrier.

Finalement, j’ai bien aimé être transporté en Écosse dans un univers de pêche. J’ai trouvé cela différent et original. J’ai très hâte de lire le prochain tome. De plus, j’ai bien envie de découvrir Agatha Raisin.

Note : 8/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, voir sa chronique ICI

Environ 32 tomes sont sortis pour l’instant en anglais. Seulement les deux premiers tomes ont été traduits, les autres sont à suivre.

Un gros MERCI!

Bien roulée… Tome 3 – sur le bord d’éclater !

Par défaut

Auteur : Annie Lambert
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 326
Parution : 2019
Genre : Chick lit

Résumé de couverture

J’attends des jumelles ! J’ai juste envie de pleurer et de rire en même temps… Je suis heureuse, n’allez pas croire le contraire ! C’est juste que, par moments, mes hormones ont de la difficulté à être en accord avec ce que je ressens.

Eh oui, mariée et bientôt maman ! Fini le vin, les sushis, le spa et les skinny ! Fautre penser ma garde-robe, mon garde-manger, l’étage du haut et, un coup parti, le rez-de-chaussée. Bref…retaper la maison au grand complet! Vendre ou rénover ? Ça demeure un duel à gagner entre Arnaud et moi. Mais,vu que Margo est dans mon camp, on n’est pas près de changer de quartier. À moins que, pour quelque temps, on se voie obligés d’aller s’installer chez mes parents… Là, il y aura de quoi brailler ! Surtout que ma mère et mon amie se sont unies pour me donner des leçons prénatales personnalisées.

Cette fois, il ne me reste plus qu’à lever mon verre d’eau pétillante à mon ventre rebondi, aux vergetures qui tapissent maintenant mes cuisses, à mes seins qui ne seront plus jamais fermes et… à toutes les mamans qui, comme moi, pousseront à mort pour mettre au monde l’amour de leur vie !

Mon avis

Un troisième tome sur les aventures de Rosaline. J’avoue que j’ai été un peu surprise qu’il y ait un troisième tome, je pensais avoir clos le chapitre lors de ma dernière lecture. Cependant, je n’ai pas pu résister à l’envie de lire la suite.

Rosaline est enceinte de jumelles, et elle va vite se rendre compte qu’être enceinte change une vie. Tout d’abord, elle veut organiser un événement pour annoncer le sexe du bébé. Puis, vient le manque de place, devront-ils rénover ou vendre leur maison afin de s’en acheter une plus grande. Ensuite, le shower de bébé et toutes autres péripéties que peut avoir la vie de Rosaline. Sans oublier l’accouchement en tant que tel. Est-ce que notre petit couple heureux va passer au travers de tout ces événements ?

Je n’ai pas l’habitude de lire beaucoup de Chick lit puisque j’ai un peu de misère avec le phénomène de caricature. Malgré cela, dans l’ensemble j’ai passé un bon moment à lire ce petit roman, l’auteure a une plume fluide et m’a fait rire à plusieurs moments. J’ai aussi bien aimé la morale de cette saga qui en arrière de tous ces événements farfelus nous rappelle qu’il est important de s’apprécier tel qu’on est. Cependant, par moment j’ai trouvé que la caricature était légèrement trop poussée. Le ridicule de la situation m’a fait lever les yeux au ciel. Je n’aime pas du tout les parents à Rosaline et honnêtement j’ai de la misère à concevoir que du monde peut être aussi pénible que ça. Bien sûr, il s’agit ici d’une opinion personnelle et cela n’enlève rien au travail de l’auteur. Je sais que plusieurs personnes aiment ce genre de lecture. Pour ma part, j’avais préféré les deux premiers tomes.

J’ai quand même terminé ce livre avec un sourire. Il s’agit d’une belle trilogie.

Note 7,5/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 et tome 2

Un gros MERCI!

Quand l’amour s’en mail

Par défaut

Auteur : Tamara Balliana
Éditions : Montlake
Nombre de pages : 294
Parution : 2019
Genre : Romance

Résumé de couverture

Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !

Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?

Mon avis

J’ai découvert cette auteure avec Love me if you Cannes, un joli petit roman que j’avais beaucoup aimé, c’est pourquoi lorsque j’ai vu passé ce nouveau roman j’ai sauté sur l’occasion.

Lorsque Solène écrit à la sœur de sa meilleure amie, afin de préparer l’enterrement de vie de jeune fille de celle-ci, cependant, elle ne reçoit pas de réponse, puis finalement après acharnement elle reçoit une réponse, mais elle n’est pas de la sœur, mais d’un homme nommée Léo. À la suite de cela, il commence à discuter de choses anodines jusqu’à devenir de plus en plus intime et de plus en plus fréquent. Cela devait rester ainsi, ce n’est qu’un ami, c’est ce que Solène se répète. D’ailleurs, elle n’a pas été complètement honnête avec lui et ne souhaitais pas l’être. Cependant, Léo décide de forcer le destin et de la retrouver. Est-ce que leur relation pourra survivre au fait que ces deux personnes ont vécu de graves événements qui ont changé le cours de leur vie ?

“Dans ma tête, la vie, c’est comme une multitude de routes. Tu as l’autoroute, celle qui va exactement où tu voulais aller. Parfois, tu es obligé de la quitter pour emprunter un itinéraire secondaire, ou tu choisis même de le faire volontairement.”

Dans ce livre, derrière sa petite histoire mignonne et prévisible, se cache une belle morale. De plus, elle traite d’un sujet auquel n’avoir jamais vraiment porté d’attention, j’ai donc bien aimé en découvrir plus et cela m’a fait voir la vie différemment. Solène est une fille forte et indépendante qui a de la misère à accepter l’aide, tandis que Léo est bon berger qui ne désire qu’aider les gens. Cela ne sera donc pas toujours facile pour eux.

 Encore une fois, j’ai été charmé par la plume de Tamara qui est très fluide, ce livre est parfait pour se détendre et passer un excellent moment. J’ai d’ailleurs l’intention de lire d’autre roman de cette auteure.

Note : 8/10

Un gros MERCI!

Les anges déchus : tome 1 – Crescendo

Par défaut

Auteur : Becca Fitzpatrick
Éditions : Du Masque
Nombre de pages : 377
Parution : 2011
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Après une année tourmentée, Nora peut enfin savourer le bonheur dans les bras de Patch, son âme sœur, son ange gardien. Mais le meurtre de son père revient la hanter et Nora est à la recherche de réponses. Alors même que Patch est de plus en plus énigmatique, et distant… Et si le père de Nora était une victime du conflit ancestral opposant anges déchus et Néphilims ? Et si Patch était lié de près à sa mort ?

Secrets, dissimulation, ambivalence… Nora est seule face aux zones d’ombre qui l’entourent et lever le voile sur la vérité peut parfois se révéler fatal…

Mon avis

Après avoir adoré le premier tome de cette saga, j’avais très hâte de lire la suite. Malheureusement, il sait passer beaucoup de temps entre ma lecture du tome un et celle du deuxième tome et j’avoue que je ne me rappelais pas en détail ce qui s’est passé et l’auteure ne m’a pas du tout aidé. Elle ne fait aucun retour sur les détails du tome un comme plusieurs auteurs font, cela fut donc ma première déception. Je vous explique les autres.

Nous retrouvons donc Nora qui vit le parfait bonheur avec Patch. Quand tout d’un coup une dispute éclate entre eux, parce que Patch est allé voir Marcie et qu’il ne veut pas lui expliquer pourquoi. À la suite de cela, Nora se rend compte que son histoire avec Patch est sans issue.

« Je n’étais pas certaine de ses sentiments pour elle. Mais s’il avait bel et bien tourné la page, il me serait beaucoup plus facile de la haïr. Or je voulais le haïr. Ce serait plus simple pour nous deux. »

Voilà qu’elle fait tout pour s’éloigner de lui, même si son cœur lui dit de faire autrement. Entre cela, elle se lancera à la recherche de la vérité sur la mort de son père. Durant ses recherches, elle se verra confrontée à plusieurs ennemies dont certains veulent sa mort.

Voilà beaucoup d’actions et de suspense qui auraient pu donner un excellent tome, cependant l’auteure a complètement changé le caractère du personnage principal. Nora agit de façon irréfléchie, elle fait le contraire de ce qu’elle dit, mais de façon très exagérée et surtout elle est devenue très naïve. Sans compter que sa meilleure amie Vee, qui n’était déjà pas très sympathique avec elle dans le premier tome est encore pire dans celui-ci, non, mais qui va rester avec une amie comme ça ? Finalement, les petites querelles de primaire avec Marcie m’ont paru très enfantines, mais surtout très inutiles à l’histoire. L’auteure avait fait un très bon premier tome et elle avait les éléments pour en faire un deuxième, mais elle s’est planté dans ce deuxième tome, j’espère vraiment qu’elle s’est reprise dans le troisième tome.

Note : 7/10

Mon avis sur le tome 1 – Hush Hush

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, voir sa chronique ICI

C’est le 1er, je balance tout! (Mai 2019)

Par défaut

Le bilan de mes lectures du mois

  1. Amours solitaires
  2. Le vilain petit canard
  3. Les filles au chocolats : tome 2
  4. Reste avec moi
  5. Red Queen : tome 1
  6. Ailes : tome 2
  7. À l’ombre de la mine : tome 2
  8. Charley Davidson : tome 4
  9. Les anges déchus : tome 2

Total de 9 livres et 3 252 pages

Mes achats/réceptions du mois

12 livres ont rejoint ma P.A.L – 2 achats et 10 services presses

Mise à jour de mes challenges

  • Challenge littérature de l’imaginaire : 15/48 livres
  • Challenge des pavés : 12 livres – 68 points
  • Challenge des paliers : 61/79 points
  • ABC 2019 : 18/26 lettres
  • Loto littéraire : 7/90

Saga à terminer cette année : 2/15

Des chroniques qui donnent envie

Quand l’amour s’en mail, chez À la page de Suzie

Le grand livre des licornes, chez Au-delà des mots

Bien roulée : tome 3, chez Maman Chick Lit

Mise à jour de ma bibliothèque

Pal au début du mois : 242 livres
Achats/réceptions : 12 livres
Livres lu : 9 livres
Livres retirés de ma pal : 0
Pal à la fin du mois : 245 livres

Ma wish list : 124 livres
Mes saga en cours : 33

Ma P.A.L de l’été