Rym : tome 2 – L’Éveil

Par défaut

Auteur : Ericka Duflo
Éditions : Victor et Anaïs
Nombre de pages : 122
Parution : 2020
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Rym continue à grandir et à évoluer. Son adaptation au sein du village est compliquée, mais son ami Nolan devient un soutien sans faille.

Un lien fort se crée entre eux, lien qui se renforce à l’arrivée de nouveaux voisins dont le comportement paraît plus qu’étrange.

Et le pire… c’est qu’ils semblent être les seuls à s’en apercevoir…

Mon avis

Après avoir bien aimé le premier tome, j’avais très hâte de lire la suite.

Rym continue à grandir, elle commencera l’école et se fera un nouvel ami. Ensemble, ils vont exploiter les pouvoirs de Rym, mais ils vont aussi découvrir les comportements étranges de la nouvelle voisine.  Qui est-elle ? Et que fait-elle ?

Rym évolue rapidement passant de 5 ans jusqu’à ces 10 ans. Cela n’empêche pas de bien suivre l’évolution de cette petite fille au pouvoir étrange. Elle va d’ailleurs avoir de plus en plus de contrôle sur ceux-ci. J’ai bien aimé sa relation avec Nolan, un gentil garçon avec qui elle va créer un lien fort.

L’intrigue de ce deuxième tome porte plus sur l’étrange voisine et sur son comportement que sur les pouvoirs de Rym et d’où elle vient, ce qui fait en sorte que nous nous posons encore beaucoup de questions à son sujet, en plus de ceux maintenant à propos de la voisine.

J’ai encore une fois dévoré ce petit livre qui est assez intrigant. Sa longueur et son écriture rendent notre lecture facile. Ce livre est donc accessible à un très large public. De plus, l’auteure nous laisse avec une fin qui attise notre curiosité et qui me donne très envie de lire la suite.

Note : 8/10

Mon avis sur le tome 1 – L’abandon

Un gros MERCI!

Les anges déchus : tome 4 – Finale

Par défaut

Auteur : Becca Fitzpatrick
Éditions : Du Masque
Nombre de pages : 400
Parution : 2012
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

En tombant amoureuse de Patch, un ange déchu, Nora a dit adieu à une vie ordinaire. Pourtant, elle ne s’attendait pas à se retrouver à la tête d’une armée de néphilims, les ennemis jurés de celui qu’elle aime. Alors que leur histoire d’amour est plus dangereuse que jamais, Nora se retrouve face à un choix impossible : prendre le commandement des néphilims et déclarer la guerre à Patch ou refuser le combat et condamner à mort sa famille et ses amis.

Mon avis

Me voilà à la fin de cette saga, que j’ai en général bien aimée. Sans être une série qui a été un coup de cœur, elle reste tout de même une bonne saga.

Nora et Patch sont à la croiser des chemins, une guerre entre leurs deux peuples se prépare et leur relation est très mal vue. Nora n’est pas très appréciée au sein de son clan. Puisqu’elle est nouvellement nommée cher à la suite du décès de Hank, plusieurs néphilims ne lui font pas confiance. De plus, plusieurs déchus sont à sa recherche, elle n’est donc en sécurité nulle part. Comment vont-ils gérer toutes ces situations ? Est-ce que leur couple va survivre à cette guerre ?

Un dernier tome qui m’a paru plutôt relaxe, les événements se succèdent et on reste accroché au livre, mais sans avoir envie de le dévorer. Certains éléments m’ont agacée, dont les petites chicanes d’adolescent entre Marcie et Nora. Le comportement de Nora aussi par moment, elle est immature et impulsive. Ce qui m’étonne c’est que son comportement était pire dans le tome 2 et celui-ci, tandis qu’il ne m’avait pas dérangée dans le tome 1 et 3. L’auteure n’a pas été constante sur plusieurs points comme cela au fils des tomes.

Il y a eu beaucoup de revirements et plusieurs m’ont surprise. Je me demandais cependant par moment où l’auteure s’en allait avec tous ces événements qui n’avaient pas l’aire d’être relié à la guerre. Finalement, le tout se termine bien et tous les liens se font entre eux. La fin est simple et prévisible, une fin assez banale. Je suis quand même satisfaite de ma lecture et j’ai passé un bon moment.

Note 8/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 – Hush Hush, tome 2 – Crescendo, tome 3- Silence

Les hauts et les bas… de mon fil Instagram!

Par défaut

Auteur : Paméla Labranche
Éditions : Victor et Anaïs
Nombre de pages : 187
Parution : 2020
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Chloé, 12 ans, passionnée de photographie, est angoissée à l’idée d’amorcer le prochain chapitre dans son cheminement scolaire. Elle craint d’y perdre ses irremplaçables amies, de se retrouver seule et de passer inaperçue, comme un caméléon !

Déterminée, elle décide de préserver leur amitié en leur proposant un pacte. Lors d’une promenade au parc de son quartier, Chloé photographiera accidentellement un jeune inconnu qui occupera alors toutes ses pensées. Qui est ce charmant skateur et pourquoi l’intrigue-t-il tant ? Suivez Chloé à travers les hauts et les bas de son fil Instagram alors qu’elle tentera de créer une version améliorée d’elle-même.

Ses efforts pour bien paraître la distanceront-ils de sa famille, de ses vraies amies et même, ultimement, de qui elle est réellement ?

Mon avis

Avec ce titre, je me suis tout de suite dit que ce livre était d’actualité et représentait bien la nouvelle génération. J’étais donc très curieuse de découvrir cette histoire, mais aussi cette auteure.

Chloé vient de terminer le primaire, voilà une grande étape de sa vie qui se termine. Elle peut enfin profiter de l’été avant de commencer à stresser pour la prochaine étape qui est le secondaire. Elle qui se compare à un caméléon a bien peur d’avoir de la misère à s’intégrer dans une nouvelle école, sans compter qu’elle a peur de perdre ses amies. Entre son père qui la restreint dans son temps d’écran et le début des classes comment Chloé va-t-elle gérer tout cela ?

Voilà un petit roman assez mignon, qui m’a rendue un peu nostalgique en me rappelant cette période de ma vie, mais aussi m’a fait sentir un peu vieille. J’ai trouvé, par moment que ses pensées étaient comiques. Il n’y a pas juste son Instagram qui a des hauts et des bas, mais aussi ses émotions, passant de l’angoisse à de la joie ou même de l’excitation. Je me suis d’ailleurs tout de suite attachée à Chloé qui est authentique et simple.

Passant avec elle de la fin de son primaire au début de son secondaire, ce premier tome nous permet de bien connaître Chloé et ses amies, mais aussi de bien se faire une idée de sa famille et de son environnement. Ce roman est destiné à un large public et saura vous divertir.

Je dois aussi dire que l’auteure nous a concocté toute une fin. Elle a mis en place son suspense pour ensuite nous laisser en plein milieu d’une scène importante. En refermant le livre, je ne pensais qu’à lire la suite et je vais devoir être patiente en attendant sa sortie.

Note : 8/10

Un gros MERCI!

Insolite : tome 2 – Le miroir de pandore

Par défaut

Auteur : Hervé Desbois
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 417
Parution : 2017
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

La vie de Mégane, depuis un moment, était pourtant si tranquille.

L’Halloween approche, et « quelque chose » semble sur le point de se réveiller. Hantée par des cauchemars de plus en plus réels, Mégane se sent graduellement aspirée dans une autre réalité, pareille aux profondeurs de l’enfer. Le miroir antique que son père a posé dans leur appartement semble être mêlé à tout ça. Sinon, pourquoi d’étranges lettres apparaissent-elles parfois dans la glace ? Et d’où viennent les voix que Mégane entend, même éveillée ?

Nicolas tente d’aider son amie à comprendre ce qui lui arrive, mais chaque réponse apporte de nouvelles questions. Surtout qu’il s’est lui-même aventuré dans une quête des plus inquiétantes. Et, quand on s’engage sur deux terrains glissants en même temps, il y a de fortes chances qu’on finisse par tomber en entraînant les autres.

Ouvrir la boîte de Pandore peut déclencher une multitude d’événements désastreux. Qu’en est-il d’un miroir ?

Mon avis

Après avoir bien aimé le tome 1, j’avais bien hâte de me replonger dans cet univers où il est question de phénomène paranormal. De plus, ce deuxième tome se passe au mois d’octobre et à l’Halloween, alors c’était le temps idéal pour me plonger dans ce livre.

Après avoir eu un petit répit, Mégane recommence à faire des cauchemars et ceux-ci sont de plus en plus effrayants au point qu’elle se réveille avec des marques. Sans compter qu’elle entend une voix qui l’appelle dans son appartement. De son côté, Nicolas a été invité dans un groupe Facebook auquel il y a une énigme à résoudre, quoi de mieux pour attiser sa curiosité.

Dans ce livre, on retrouve mystère par-dessus mystère et l’auteur a su nous garder en haleine du début à la fin. Il a le don de semer des indices ici et là pour attiser notre curiosité. De plus, l’écriture est fluide et facile à lire, on est rapidement captivé par notre lecture.

J’étais très contente de retrouver notre duo auquel je me suis attachée et que j’aime beaucoup. Ils sont intelligents et dynamiques et ils me font bien rire. Dans ce livre, on a la chance de suivre un peu les deux ce qui nous permet un ensemble global sur l’histoire. De plus, on en découvre plus sur les dons de Mégane et sur ses ancêtres, ce qui est très intéressant.

Un excellent deuxième tome qui encore une fois saura charmer les jeunes et les moins jeunes. J’ai bien hâte de lire la suite pour découvrir de nouvelles aventures de notre charmant duo.

Note : 8.5/10

Mon avis sur le tome 1 : Le spectre du lac

Demain maybe : tome 1 – Le duel

Par défaut

Auteur : Anick Claveau
Éditions : Victor et Anaïs
Nombre de pages : 163
Parution : 2020
Genre : Drame

Résumé de couverture

Sur un pont, l’âme en peine, Odessa veut s’enlever la vie. Au même endroit, au même moment, elle se retrouve face à un inconnu ayant la même intention.

– Va-t’en, j’ai rendez-vous, lui dira-t-elle.
– Non, toi va-t’en, j’étais là le premier, répondra-t-il.

Odessa devra modifier ses plans sans toutefois changer son but : mourir à tout prix avant ses dix-huit ans. Engagée contre son gré dans un combat entre la vie et la mort, elle sera projetée dans une quête où rester en vie n’est pas une option.

Mon avis

Lorsque j’ai reçu ce livre, je me suis dit que cette lecture allait me sortir de ma zone de confort. Ce n’est pas un genre que je lis beaucoup et j’aime ça faire différent. Cette fois-ci j’ai été agréablement surprise par ce petit tome.

Odessa a perdu sa mère et n’a jamais connu son père, elle se retrouve donc seule dès l’âge de 9 ans. Ce n’est que rendu à 17 ans qu’elle planifie de s’enlever la vie, elle veut rejoindre sa mère avant d’avoir ses 18 ans. Tout est planifié, mais voilà que le moment venu elle se retrouve face à face avec un inconnu et ce qui va modifier ses plans. Elle devra donc trouver une autre solution, parce que son but lui n’aura pas changé.

Le livre commence tranquillement, et on apprend à bien connaître Odessa. J’ai réussi à m’attacher à elle-même si je ne peux comprendre sa peine et sa souffrance ni la raison qu’elle veut de mourir. Cependant, son histoire est très triste et il m’a énormément touchée.

Le petit passage avec Zarha et Milanne m’a d’abord semblé sorti de nulle part, mais j’ai vite trouvé que cela rajoutait un petit quelque chose à l’histoire que j’ai bien aimé. Sans compter que cette Milanne m’a bien fait rire avec sa façon pensée et tous ses commentaires sur les hommes.

Puis nous arrivons au duel avec cet inconnu qui semblait vouloir aider Odessa, mais finalement, il ne m’a pas paru très sympathique. Je dois aussi dire que la fin m’a surprise, je ne m’attendais pas à cela. J’aime bien quand l’auteure réussit à me surprendre. J’ai très hâte de lire la suite.

Note : 8.5/10

Un gros MERCI!