Et soudain tu n’étais plus là

Par défaut

Auteur : R.J. Jacobs
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 417
Parution : 2020
Genre : Thriller

Résumé de couverture

Après des années d’efforts pour mieux gérer son trouble bipolaire, Emily Firestone se sent enfin en contrôle de sa vie: son travail la passionne, elle est autonome, et son copain, Paolo, la comble. Lorsque ce dernier propose une escapade en voilier, elle accepte… Sa médication, du bon vin et son amoureux lui feront bien oublier son aversion pour l’eau et le fait qu’elle ne sait pas nager, non?

Lorsqu’Emily se réveille le lendemain, après une soirée romantique bien arrosée, le bateau vogue à la dérive et Paolo a disparu. Comme il est excellent nageur, la jeune femme ne croit pas à la noyade… sans toutefois trouver d’autre explication. Les heures et les jours passent, rendant la disparition de Paolo de plus en plus angoissante; Emily vacille, doutant de tout et de tout le monde. Puis, alors que des indices suggèrent que Paolo a été assassiné et qu’elle-même devient suspecte, le stress la projette dans une phase maniaque aiguë. Pour s’innocenter, Emily doit découvrir la vérité – et conserver le peu d’équilibre mental qu’il lui reste.

Et si elle était coupable de quelque chose d’aussi horrible qu’inimaginable?

Mon avis

Lorsque j’ai vu ce livre je me suis dit ; pourquoi pas, ça l’air intriguant et je ne lis pas souvent des thrillers. Sans compter que celui-ci avec un petit côté de psychologie. J’ai donc commencé ma lecture sans avoir d’attente comme telle.

Emily souffre d’un trouble bipolaire, qu’elle a appris à gérer avec les années. Elle est maintenant une femme accomplie, elle a un emploi qu’elle aime beaucoup, elle est psychologue et elle a un petit copain qui est un grand recherchiste. Il travaille énormément pour trouver un vaccin contre une maladie qui tue et se propage facilement. Voilà qu’ils vont passer une nuit sur un voilier et qu’au lendemain matin, Emily se retrouve seule sur le bateau, son copain Paolo a disparu. Elle décidera donc de pousser l’enquête avec l’aide du meilleur ami de Paolo, puisqu’elle ne croit pas qu’il puisse s’être noyé et qu’elle a besoin de réponses.

Entre meurtres et complots, suspects et intrigue, voilà une histoire qui ne nous laisse pas grand temps pour respirer. Il y a un certain suspense qui nous rend addictifs avec certains passages très stressants qui m’ont tenu en haleine.

Emily est très attachante et j’ai bien aimé la suivre, étant bipolaire nous avons eu droit à plein de détails sur sa vie et sa façon de penser. Cet élément rajoute une touche de plus à l’histoire, tout d’abord parce que j’ai beaucoup appris sur cette maladie et ensuite parce que personne ne la prend vraiment au sérieux à cause de cela et pourtant c’est une femme très brillante. Par chance, elle a eu l’aide de Cal, le meilleur ami de Paolo, pour la soutenir dans tout ça, c’est un ancien militaire au cœur tendre, il m’a plus dès la première seconde.

 Je n’ai pas lu beaucoup de thrillers dans ma vie pour avoir une grande base de comparaison, mais j’ai dévoré ce roman et j’ai passé un excellent moment de lecture.

Note : 8,5/10

Un gros MERCI!

C’est le 1er, je balance tout! (Mai 2020)

Par défaut

Le bilan de mes lectures du mois

  1. La petite sirène
  2. Y a juste les folles qui changent pas d’idée
  3. Pour toi Abby : tome 2 – Les retrouvailles
  4. Chasseuse de la nuit : tome 3 – Froid comme un tombe
  5. Les dix commandements
  6. Poids lourd
  7. Les filles modèles : HS – Corentin et Lucien
  8. Et soudain tu n’étais plus là (chronique à venir)
  9. Prochain arrêt : tome 2 – Le lab (chronique à venir)

Total : 9 livres et 3 081 pages

Mes achats/réceptions du mois

6 livres ont rejoint ma P.A.L : 6 achats

Challenges et Statistique

  • Challenge littérature de l’imaginaire : 14/48 livres
  • ABC 2019 : 13/26 lettres

Saga à terminer cette année : 4/10
Saga commencée : 5

Auteur québécois : 18 livres
Service presse lu : 16 livres

Des chroniques qui donnent envie

Le secret d’Helena, chez À la page de Suzie

Mutants : tome 1, chez Au boulevard du livre

Daisy Jones & The six, chez à la page de Suzie

Scarlet : tome 1, chez BooksFever

Mise à jour de ma bibliothèque

Pal au début du mois : 268 livres
Achats/réceptions : 6 livres
Livres lu : 9 livres
Livres retirés de ma pal :0 livres
Pal à la fin du mois : 265 livres

Ma wish list : 130 livres
Mes saga en cours : 33

Ma P.A.L du Trimestre 2

Avancement – mois 2/3

Poids lourd

Par défaut

Auteur : Sophie Laroche
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 280
Parution : 2019
Genre : Drame

Résumé de couverture

 Le gars obèse. Celui qui se goinfre au point de se mettre en danger. Celui dont on se moque. C’est comme ça que plusieurs me voient… même dans ma propre famille. Sans se demander comment j’en suis arrivé là et comment je le vis.

Pourtant, je suis plus que ces cent soixante-sept kilos, portés comme un fardeau.

Mais, bientôt, ma vie va changer à jamais. Mon estomac de baleine deviendra de la taille de celui d’une souris. Moi qui avais l’habitude des rages de bouffe, j’aurai droit à quelques cuillères de yogourt par jour, après mon opération. Ironique, non ?

Et si je mourais pendant l’intervention ?

Et si ça ne marchait pas ? Ou pire : si j’échouais ?

Et si enfin je sortais de l’obésité ?

Et si…

Mon avis

J’aime beaucoup cette collection, mais je lis seulement les sujets qui m’interpellent et qui ne sont pas trop intenses pour ma petite âme sensible. Ce livre m’a donc attirée et j’étais curieuse de voir ce que l’auteure nous avait créé.

Simon est un adolescent avec de gros problèmes de poids, il essaie donc l’opération qui permet de rapetisser l’estomac et donc l’appétit pour ensuite réussir à maigrir. Cependant, ce processus n’est pas un remède miracle et le parcours ne sera pas facile. Simon devra redoubler d’efforts et passer par toute sorte d’embûche. Sera-t-il prêt à mettre tous les efforts nécessaires pour réussir ?

« Être jugé sur son physique, lorsque c’est sous forme de compliment, n’est soudainement plus un problème. Alors que personne ne devrait se prononcer sur l’apparence des autres, que ce soit positivement ou négativement. »

Voilà une réflexion que j’ai bien aimée. Ce livre m’a bien fait réfléchir comme c’est souvent le cas avec cette collection. J’ai d’ailleurs passé un excellent moment, même si j’ai trouvé que le début manquait un peu de fluidité, mais plus l’histoire avance, plus j’ai réussi à embarquer dedans.

Je me suis rapidement attachée à Simon, qui réussit a avancé dans la vie et qu’on peut le dire n’a pas eu la vie facile. J’ai bien aimé aussi avoir l’opinion de la mère, du père et même de la meilleure amie par moment, cela aidait à bien comprendre la situation. De même que les quelques anecdotes de son passé qui rajoute un plus à l’histoire et nous permet de bien comprendre comment Simon se sent.

Une excellente histoire, un excellent sujet et un tout qui m’a permis de réfléchir tout en me divertissant. Encore une fois, je lève mon chapeau à cette collection.

Note : 8/10

Un gros MERCI !

Les dix commandements

Par défaut

Auteur : Bruno Landry
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 195
Parution : 2019
Genre : Développement personnel

Résumé de couverture

C’est quoi, Les dix commandements de Bruno Landry ?

Soyez rassuré, ce n’est pas un livre biblique !

S’inspirant de la conférence du même nom, l’auteur nous parle d’intégration dans un groupe, de notre façon d’aborder les réseaux sociaux et de l’influence que peut avoir le sens de l’humour sur notre vie de tous les jours.

Tout ça est agrémenté de trucs et d’astuces qu’on peut appliquer à plusieurs facettes de notre quotidien, dans notre famille, avec notre entourage, et bien sûr dans notre travail.

Une lecture passionnante, des propos éclairants, des anecdotes pertinentes et souvent amusantes !

Les dix commandements de Bruno Landry, c’est un voyage teinté d’observation, de rire et de partage d’expériences.

Ce livre a été développé à partir de la conférence du même nom, donnée par l’auteur en milieu entrepreneurial, mais il s’agit de nouveau contenu exclusif.

Mon avis

J’ai pris la résolution de lire plus de livres de développement personnel et ce livre a attiré mon attention due au fait qu’il a été écrit par un des membres de RBO et j’étais curieuse de découvrir ce qu’il allait dire.

Il nous énumère 10 commandements qui nous seront utiles dans la vie. Le tout est fait avec plusieurs exemples, anecdotes et histoires comiques afin de nous faire comprendre sa façon de penser. Il n’y a pas de doute, cet homme-là doit être génial en conférence. Après tout, il a gagné sa vie en faisant des spectacles et en faisant rire le monde. Il doit être aussi bon en conférence.

Ce livre est basé sur des principes très simples, il est certainement un des livres de développement personnel le plus léger et divertissant. Il n’y a pas de grand principe et de théorie complexe. Simplement des exemples tirés du commun des mortels. Il m’a donc permis de réfléchir aux bases de la vie, réfléchir à des concepts simples. J’ai donc bien aimé ma lecture qui m’a aussi fait bien sourire et qui m’a permis d’en découvrir un peu plus sur le légendaire groupe de RBO. Cependant, je ne dirais pas que c’est un grand livre sur le développement personnel qui te permettra de grandir et d’apprendre sur toi et qui changera ta vie.

Je vais terminer avec une citation du livre, c’est un exemple que l’auteur nous donne à propos du fait que l’important n’est pas de chercher les meilleures personnes dans la vie et de s’entourer d’eux, mais d’apprécier chaque personne à sa juste valeur et que c’est avec des personnes différentes, qui nous complète qu’on fait la meilleure équipe, il suffit d’avoir le même objectif.

« Le parcours improbable des Golden Knights de Las Vegas à l’occasion des séries éliminatoires de 2018 (ils ont atteint la finale) illustre bien mon propos : ces rejets d’autres équipes carburent à l’idée de confondre les sceptiques et ont développé un esprit de corps redoutable. »

Note : 7/10

Un gros MERCI !

Chasseuse de la nuit : tome 3 – Froid comme une tombe

Par défaut

Auteur : Jeaniene Frost
Éditions : Milady
Nombre de pages : 398
Parution : 2010
Genre : Bit lit

Résumé de couverture

Cat Crawfield est en danger : les vampires l’ont démasquée !

Et, alors que sa relation avec son amant suceur de sang était au top, voilà qu’une femme resurgit du passé de Bones, bien décidée à se débarrasser de lui.

Prise au piège de la vengeance de ce vampire et en même temps déterminée à aider Bones à empêcher l’explosion d’une véritable bombe magique, Cat ne peut même pas recourir à ses trucs habituels d’agent spécial. Pour s’en sortir, elle devra s’abandonner à ses instincts de vampire, ce qu’elle redoute tant…

Mon avis

Une saga que j’aime beaucoup et qui me procure toujours un grand plaisir à lire, c’est donc avec joie que je me suis lancé dans ce troisième tome.

Maintenant que Cat et Bones forment un couple heureux, les ennemies ne font qu’augmenter. Max veut toujours se venger et sera prêt à tous pour cela. Cependant, ce n’est pas le pire cauchemar que Cat pourrait avoir, puisque voilà qu’une mystérieuse femme débarque dans sa vie et veut s’en prendre à elle et Bones. Maintenant que la guerre est proche, des alliances se créent, mais il y aura aussi des complots, des traîtres et toutes sortes de manigances pour s’en prendre à eux. Cat n’est pas au bout de ses peines et devra faire preuve d’une grande force de caractère si elle veut survivre à tout cela.

Un tome fort en émotion, l’action est évidemment au rendez-vous du début à la fin et les rebondissements se bouscule les uns après les autres. C’est le genre de livre que tu ne peux t’empêcher de vouloir toujours lire un chapitre de plus. Les ennemies deviennent de plus en plus puissantes et les tactiques utilisées contre eux sont de plus en plus cruelles. On voit bien que ce troisième tome est beaucoup plus axé sur la guerre et qu’il délaisse un peu le petit côté romance qu’on a eu droit dans les deux premiers tomes.

Cat devra faire face à un de ses plus grands dilemmes et comme toujours elle fera preuve de courage, de force et de loyauté. J’aime beaucoup ce personnage, une fille forte qui peut tuer aussi facilement qu’elle respire. C’est le genre d’héroïne que j’aime beaucoup. De plus, elle et Bones forment un très bon couple qui malgré leur petit désaccord, finit toujours par s’entendre.

Note : 8.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1 – Au bord de la tombe, Tome 2 – Un pied dans la tombe

Pour toi Abby : tome 2 – Les retrouvailles

Par défaut

Auteur : Dominique Lavallée
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 489
Parution : 2019
Genre : Historique

Résumé de couverture

Après les années mouvementées qui ont suivi l’exil d’Eva en Amérique, la famille O’Hara vit enfin des jours paisibles: avec son mari Hector, Eva s’est bien intégrée à la communauté de Griffintown en Amérique; il ne leur manque qu’un enfant pour que leur bonheur soit complet. Ses parents, Thomas et Agnès, ont quant à eux atteint un statut enviable en Irlande après avoir hérité de l’usine de Noah, le père de Thomas.

Cependant, la malhonnêteté du bras droit de Thomas le séparera de sa famille et forcera sa femme, sa fille Abigaïl et son fils Gilroy à se réfugier à l’asile des pauvres malgré les tentatives désespérées d’Eva de rapatrier sa famille auprès d’elle. Personne n’aurait pu se douter que Molly, une jeune fille rencontrée à l’asile, organiserait les retrouvailles! Mais qui est donc cette mystérieuse jeune femme qui a déplacé mer et monde pour réaliser ce grand exploit?

Une fresque irrésistible qui nous propulse dans le Montréal et l’Irlande des années 1840 au sein d’une famille dont les secrets douloureux seront vaincus par les liens du sang et de l’amour.

Mon avis

Après avoir eu un coup de cœur pour le tome 1 de cette duologie j’avais bien hâte de retrouver Eva dans ce deuxième tome afin de poursuivre son aventure.

Nous retrouvons en effet Eva et Hector, mais ils ne sont plus très présents dans ce livre. Nous allons suivre la famille au grand complet. Tout d’abord Thomas, le père d’Eva se retrouve en prison tandis que sa femme et ses enfants doivent essayer de survivre sans plus de revenu. Pendant qu’Eva essaie de trouver les fonds nécessaires pour faire venir sa mère, son frère et sa sœur au Canada, Agnès (la mère) fait la rencontre de Molly, une jeune fille avec qui elle va s’attacher très rapidement. Vont-ils réussir à tous s’en sortir ?

J’ai eu beaucoup de misère à embarquer dans l’histoire, dans la première moitié du livre il n’y a pas beaucoup d’actions et l’histoire tourne un peu en rond et on a l’impression que ça n’avance pas. Certains personnages m’ont particulièrement énervé surtout la partie entre Hector et le jeune frère d’Eva.  De plus, Eva n’est presque pas présente dans l’histoire ce que j’ai trouvé un peu dommage.

J’ai fini par m’attacher à Molly laquelle on suit un peu plus dans la deuxième partie. Il lui arrive plusieurs péripéties et cela rend notre lecture plus agréable. Elle est une jeune fille douce et délicate, mais qui possède une telle force en elle pour son âge, ce qui est beau à voir. J’ai donc commencé à plus apprécier ma lecture. 

Je dois aussi souligner le travail de l’auteure qui a fait beaucoup de recherche pour rendre cette duologie plus réelle et qui nous a permis de bien nous imprégner des mœurs et coutume de ces années-là. C’est toujours un élément que j’aime lorsque je lis des romans historiques.

Je suis donc contente d’avoir persévéré dans ma lecture et c’est avec le sourire que j’ai refermé ce livre.   

Note : 7/10

Mon avis sur le tome 1 – Le remords

Un gros Merci !

Y a juste les folles qui changent pas d’idée (tome 2)

Par défaut

Auteur : Joanie Mailhot Poissant
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 346
Parution : 2017
Genre : Chick lit

Résumé de couverture

Ah ! l’amour ! Voilà maintenant six mois que je file le parfait bonheur avec Roman d’Aventures (le genre de gars au corps d’athlète qui partirait en expédition pour vous décrocher la lune !). Parti il y a longtemps pour assouvir sa soif de liberté à travers le monde, il est finalement revenu vers moi, pour ne m’aimer que davantage.

Depuis ce jour, je porte en permanence mes lunettes roses qui embellissent tout ! C’est une chance, parce que mon nouveau statut de gestionnaire de l’entreprise familiale m’angoisse un brin (comprendre « beaucoup »), surtout que je n’ai pas le choix de côtoyer Roman Noir (du type mystérieux et ténébreux, mais qu’on voudrait tant percer à jour), mon ancien béguin.

Au moins, je peux me défouler avec Nouvelle Littéraire (l’amant sexy et excitant qui ne veut pas trop s’attacher. Parfait pour une histoire d’un soir !), qui est devenu un ami précieux, sans oublier mon frère et mes copines. Epaulée par eux, je ne vois vraiment pas ce qui pourrait mal tourner !

Après tout, j’ai trouvé mon Roman d’Amour, pas vrai ?

Pas vrai ?

Mon avis

Je ne lis pas beaucoup de Chick lit, mais Joanie Mailhot Poissant a trouvé la combinaison parfaite pour me faire aimer la Chick lit. Après avoir beaucoup aimé le premier tome, j’ai une fois de plus été sous le charme avec ce deuxième tome.

Voilà qu’Arielle vit la parfaite histoire d’amour avec roman d’aventures, celui qui est revenu juste pour elle. Elle vit avec des lunettes roses et passe son temps entre son amoureux et la librairie qu’elle gère maintenant toute seule. Cependant, la vie n’est peut-être pas aussi rose qu’elle le croyait et cela va la rattraper un jour ou l’autre.

J’ai beaucoup aimé suivre Arielle qui cherche encore sa place. Nous pouvons la suivre dans son évolution. On comprend vite que sa relation parfaite est peut-être trop parfaite pour être réelle et que penser qu’elle peut tout gérer seule n’est qu’une façade qu’elle se donne. Eh oui, notre chère Arielle a beaucoup de chemin à faire.

J’aime beaucoup les personnes autour d’Arielle, ses meilleures amies et sa famille sont toujours là pour elle et la soutiennent en tout temps, même si elle oublie parfois se détails. De plus, j’ai bien aimé son ami roman littéraire qui a su toujours être là pour elle et au bon moment.

Voilà un deuxième tome très rafraichissant qui m’a permis de passer un excellent moment de lecture sous le soleil, c’est léger et divertissant avec une petite touche de moral sur la vie qui nous fait réfléchir un peu.

Note : 8,5/10  

Mon avis sur le tome 1 – Jeune libraire cherche roman d’amour