Contrecoup

Par défaut

Auteure : Marie Laberge
Éditions : Québec Amérique
Nombre de pages : 500
Parution : 2021
Genre : Drame

Il suffit d’à peine une minute à un tueur pour faucher trois vies à l’arme d’assaut.
Après, le temps se met à tituber pour les proches des victimes.
Ahuri, hébété, sonné, chacun se relève péniblement. Ils se sentent tués mais sont toujours vivants.
Au cœur des contrecoups, les raisons qui ont produit ce massacre importent moins que le tissu déchiré de la vie qu’on doit repriser point par point, malgré la vue brouillée par les larmes, malgré l’envie d’abandonner, malgré un frère devenu meurtrier. Parce que la famille d’un tueur aussi subit les ravages de l’attaque.
Parfois, le courage consiste à traîner le jour sur ses épaules accablées, à résister et à persister vers la vie, le cœur soutenu par ceux-là mêmes qui nous manquent.

Il y a un bon moment que je n’avais pas lu un roman de Marie Laberge, alors j’étais bien contente de renouer avec cette auteure.

Rock et Éloi sont deux jumeaux identiques en apparence, mais très différents en attitude. En effet, Rock vient de tuer trois femmes dans un excès de colère. Pourquoi a-t-il fait cela ? C’est la question que son frère va se poser longtemps. Voilà, que la vie de la famille des victimes va complètement changer, malheureusement celle du criminel aussi. C’est ce que nous verrons dans ce roman.

J’ai beaucoup aimé voir le point de vue de chaque personne viser autant les victimes que la famille du tueur. Cependant, au début, j’ai eu un peu de difficulté à embarquer dans l’histoire à cause de cet élément, il y a beaucoup de personnages et on passe du temps présent au passé, ce qui peut porter un peu à confusion. Par la suite, j’ai adoré ma lecture et j’ai tourné les pages rapidement, il y a même un certain suspense et je voulais découvrir la vérité.

Pour ce qui est des personnages étant donné que nous en suivons plusieurs nous avons droit à tous les styles. Certains m’ont frustrée, exaspérée tandis que j’ai été charmée par d’autres. C’est vraiment fascinant de voir toutes les facettes. Cette histoire me trottait dans la tête, même lorsque j’avais refermé le livre. Une très bonne lecture, dans un style que je ne lis pas souvent.

Note : 8.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s