Au gré des vents : tome 1 – Aimeline

Par défaut

Auteure : Sonia Alain
Éditions : Les éditeurs réunis
Nombre de pages : 379
Parution : 2021
Genre : Romance historique

Métis, 1914.
Aimeline Beaupré, dix-huit ans, vit dans l’ombre de sa sœur, la frivole et capricieuse Violette. Plus réservée que son aînée, elle frémit délicieusement chaque fois que Darren McNeil, duquel elle est amoureuse, pose les yeux sur elle. Mais ce dernier a des projets pour l’avenir et, même s’il peine à contenir les élans de son cœur, s’éprendre de sa voisine n’en fait pas partie.
Au début de l’été, le séduisant ouvrier quitte le village côtier afin de travailler à l’entretien du pont Victoria, à Montréal, laissant la douce Aimeline à fleur de peau. La jeune femme est aussitôt courtisée par Léopold Gauthier, l’apprenti de son père. Néanmoins, si le dévoué fermier se montre particulièrement entreprenant à son égard, elle n’arrive pas à chasser Darren de ses pensées.
Alors que les coups du sort se succéderont, Aimeline sera happée par de fortes rafales qui la mèneront sur les berges du danger. Parviendra-t-elle à s’ancrer à ses espoirs, tantôt ténus, tantôt insensés, dont le souffle si enivrant l’empêche de dériver ?

C’est toujours avec joie que je lis les romans de Sonia, j’ai donc été très heureuse de recevoir ce premier tome.

Aimeline Beaupré vit sur une ferme avec sa famille, sa mère est toujours sur son dos et sa sœur est désagréable avec tout le monde. Les McNeil vivant la ferme à côté sont très proches des Beaupré. Entre les hauts et les bas, ces deux familles devront affronter leur lot d’épreuves.

Le modèle général du livre ressemble un peu à d’autres sagas de Sonia, mais c’est un modèle qui est généralement aimé. Je dois cependant dire que par moment j’avais très envie de lancer mon livre au bout de mes bras. J’appellerais aussi le roman, au gré des tempêtes plutôt que des vents puisque la vie s’acharne sur cette pauvre famille.

Aimeline est une fille très attachante, calme avec un grand cœur. Sa mère et sa sœur sont de vraies harpies, mais rien ne pourra empêcher cette douce Aimeline de garder le moral, je lui lève mon chapeau. De son côté, Darren est un peu naïf et borné, j’avoue que par moment je l’aurais volontiers secoué.

Plusieurs éléments m’ont tenue en haleine durant ma lecture et je dois dire que j’ai dévoré ce livre qui se lit très bien puisque l’écriture de Sonia est très fluide. Le petit côté historique est toujours aussi intéressant sachant que certains faits proviennent de notre passé et la petite histoire d’amour est quétaine à souhait.

Maintenant, les paris sont ouverts, à savoir la suite portera sur quel personnage ?

Note : 7.5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Sonia Alain – Auteure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s