Côte-Blanche : tome 1 – L’Étranger d’Outre-mer

Par défaut

Auteure : Marie-Claude Charland
Éditions : ADA
Nombre de pages : 382
Parution : 2013
Genre : Romance historique

En retrait du village de Monts-aux-Pins gît un mystérieux manoir abandonné depuis trois décennies : Côte-Blanche. Le départ expéditif de ses occupants avait jadis déclenché certaines rumeurs, dont l’une voulant qu’il soit le lieu d’errance d’êtres n’appartenant plus au monde des vivants… Lauriane Bélisle, fille de paysan, croit en la véracité de cette rumeur, surtout depuis que d’étranges impressions l’assaillent quand elle passe près du portail à l’entrée du domaine. Une sorte d’appel silencieux, une invitation, dirait-on, à pénétrer dans ce lieu interdit. Contre toute attente, le fils de l’ancien propriétaire vient y élire domicile. William Fedmore est à l’image de son manoir : élégant, intrigant et énigmatique. Lauriane ne tarde pas à réaliser que sa fascination pour Côte-Blanche pourrait bien n’avoir d’égale que celle qu’elle voue à ce séduisant Anglais…

Il s’agit d’une relecture, j’avais déjà lu ce roman il y a quelques années, mais je n’avais jamais eu le temps de poursuivre la saga. C’est donc avec cette intention que j’ai décidé de recommencer ce tome un.

Laurianne vit sur une ferme avec son père et deux de ses frères. Elle est une jolie jeune femme qui a des croyances pas très populaires pour ces années-là, nous sommes en 1889. Voilà que le propriétaire de Côte-Blanche est de retour, cela va susciter l’attention du petit village, surtout que ce manoir fait l’objet de plusieurs rumeurs. D’ailleurs, ce manoir va beaucoup attirer Laurianne, qui va y vivre des expériences spéciales.

Encore une fois, ce qui m’a charmée dans ce roman est le petit aspect paranormal et j’espère que celui-ci sera encore plus développé tout au long de la série. Laurianne est une jeune femme assez têtue qui n’a pas la langue dans sa poche. Je me suis tout de suite attachée à elle et sa famille qui doivent travailler dur pour vivre. De son côté, William a un petit côté de mystérieux et on gagne à apprendre à le connaître.

L’histoire est divertissante et l’écriture très fluide et légère, j’ai eu beaucoup de plaisir en lisant ce roman. J’ai cependant un élément qui m’a tracassée, j’ai eu un peu de difficulté à vraiment me sentir dans l’ambiance des années 1889. Je dois avouer en revanche, que je n’avais pas remarqué cela lors de ma première lecture, étant donné que je n’avais pas autant de livre à mon actif quand ce moment (surtout concernant les romans historiques).

Note : 7.5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Une réflexion sur “Côte-Blanche : tome 1 – L’Étranger d’Outre-mer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s