Place des Érables : tome 2 – Casse-croûte chez Rita

Par défaut

Auteur : Louise Tremblay D’Essiambre
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 408
Parution : 2021
Genre : Historique

Dans les années 1960, autour de la Place des Érables, des commerces comme la pharmacie de Valentin Lamoureux et la quincaillerie Picard sont emblématiques d’une vie de quartier typiquement montréalaise. Le casse-croûte de madame Rita est le théâtre du deuxième tome de cette délicieuse série.

Madame Rita, devenue propriétaire du casse-croûte après le décès prématuré de son mari, a rêvé d’une famille nombreuse. Aujourd’hui, elle n’a même plus le loisir d’y songer tant son commerce lui demande temps et énergie; d’autant plus que son nouveau cuisinier, Gepetto Romano, maestro de la pizza, lui donne du fil à retordre. Sa clientèle, habituée au pâté chinois, au ragoût de pattes de cochon et aux autres plats bien de chez nous, demeurera-t-elle fidèle au restaurant malgré le nouveau menu qu’on y propose?

En cet été 1964, les enfants, devenus des adolescents, sont fans des Beatles et s’éveillent aux premiers émois amoureux. Malgré cela, Joseph-Arthur a l’impression de tourner en rond, tout comme son ami Daniel, qui vit des bouleversements familiaux intenses. Pendant ce temps, à la quincaillerie Picard souffle un vent de changement; les idées novatrices de Joseph-Alfred visant à assurer l’avenir de l’entreprise permettent à Léonie de s’épanouir de bien belle manière.

Entre le doux parfum des tartes, des tourtières et de la lasagne, une belle solidarité soude les habitants de la Place des Érables, malgré les défis qui se présentent et les années qui passent.

Je suis bien contente d’avoir retrouvé la plume de Louise qui est très chaleureuse. La note qu’elle laisse nous aide à nous plonger dans son univers et nous fait sentir comme si nous étions une bonne amie et qu’elle allait nous raconter une histoire. J’adore ça !

Nous retrouvons donc la famille Picard et les villageois du quartier de la Place des Érables. On se dirige un peu plus sur le casse-croûte de Rita, mais sans oublier la quincaillerie. Notre cher Joseph-Alfred a toujours autant de projets et cette fois il essaie aussi d’aider madame Rita sans perdre l’espoir qu’un jour Arthur voudra prendre sa relève.

J’étais bien contente de retrouver cette famille à laquelle je m’étais attachée dans le premier tome. Arthur a bien grandi et ces relations ont évolué, il ne voit plus la petite Anna du même œil ce qui m’a bien fait sourire. Anna est une fille très douée et c’est beau de voir sa motivation à aider les autres. Elle est aussi ambitieuse, bref j’étais bien heureuse qu’elle soit plus présente dans ce deuxième volet. 

L’histoire est intéressante et m’a fait voyager dans un univers des années 1960. Cette fois-ci nous passons aussi beaucoup de temps dans le casse-croûte ce qui amène une touche différente et nous en fait voir de toutes les couleurs. Rita et Mado sont un beau duo et dégagent une belle énergie, c’était donc agréable de les suivre.

Note : 8/10

Mon avis sur le tome 1 -Quincaillerie J.A Picard & fils

Une réflexion sur “Place des Érables : tome 2 – Casse-croûte chez Rita

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s