Monstres

Par défaut

Auteure : Justine Fortin
Éditions : Lo-Ély
Nombre de pages : 334
Parution : 2020
Genre : Thriller psychologique

…Regarde où j’en suis maintenant : ma vie est portée par la mort. Samy, tue pour moi. Ça fait mal à l’intérieur cette impuissance. Tue pour moi. Moi, je suis déjà morte.

Sous les écrits lourds de sens de la défunte petite-amie d’un de ses patients, le Docteur A. Gaston, un psychologue franc, direct et têtu, se voit plongé dans un nouvel univers confrontant. Le miroir de son quotidien est bousculé par le récit de six naufragés qui ont vécu un drame qui les relie tous. Tiraillé entre son envie de recoller les morceaux du crime et d’aider véritablement ses patients, Dr A. Gaston sera de front pour aller jusqu’au bout de cette affaire.

J’ai découvert, il n’y a pas longtemps cette maison d’édition, ainsi que je fais maintenant la découverte de cette auteure.

Nous suivons le Docteur A. Gaston psychologue, qui se retrouve malgré lui à enquêter sur une mystérieuse affaire qui s’est passé 2 ans plus tôt sur un bateau de croisière. Voilà que les coïncidences se multiplient en même temps que l’intrigue. Sans compter qu’il est atteint de migraines et que ceux-ci vont lui nuire de plus en plus autant dans son travail que dans sa vie de couple.  

Étant donné que je ne lis pas beaucoup de thrillers, et je ne savais pas du tout à quoi allait ressembler ce roman. J’ai donc été énormément surprise par la tournure que prenait cette histoire. Tout d’abord, l’écriture de Justine est originale et j’ai bien aimé la façon dont l’histoire est racontée, on se sent vraiment dans la peau du psychologue.

Je dois dire que ce Docteur est très spécial, je ne crois pas avoir jamais vu un personnage principal comme cela. Je ne me suis pas du tout attachée à lui et j’avais même très envie de le brasser par moment, mais j’ai quand même adoré ma lecture. Ce roman est différent et m’a sortie de ma zone de confort.

L’histoire est bien ficelée, et nous tient en haleine tout le long. Les indices sont sommés ici et là afin que nous fassions des liens par nous-même, mais jusqu’à la fin je n’avais aucune idée, qui était le coupable.  

Note : 8.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s