L’Anse-à-Lajoie : tome 3 – Clémence

Par défaut

Auteure : France Lorrain
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 460
Parution : 2021
Genre : Historique

La trilogie s’achève alors que Clémence, cadette des sœurs Gérard, s’installe au village de l’Anse-à-Lajoie. Ce ne sera que temporaire, le temps de faire le point dans sa vie. Du moins, c’est ce qu’elle espère…

Lorsque Jacquelin, son frère aîné et curé du village, l’oblige à occuper un poste d’institutrice à l’école, elle s’y résigne la mort dans l’âme. Toutefois, elle n’est pas la seule à se remettre en question: Jacquelin, troublé dans sa foi, provoque, de son côté, quelques remous.

Simone et Madeleine essaient tant bien que mal de comprendre les vagues qui secouent la vie de leur frère et de leur sœur alors même que leurs conjoints subissent leurs propres tourments. Comme quoi le pardon n’est pas aussi facile à accorder pour certains!

La conclusion d’une série qu’on dévore en laissant les émotions nous submerger comme un raz-de-marée.

Lire le dernier volet est toujours un moment qui me rend un peu triste puisque je vais quitter cet univers, mais aussi que j’aime bien puisqu’il m’apporte la satisfaction de terminer une saga.

Nous retrouvons les jumelles Gérard, ainsi que Clémence qui est revenue depuis peu à L’Anse-à-Lajoie. Leur grand frère a décidé qu’elle devait faire quelque chose de ses journées et donc qu’elle allait devenir la maitresse d’école. Loin d’être enchantée par cette idée elle devra s’y faire, du moins pour un moment. Pendant, ce temps Jacquelin est aussi pris avec ses démons et la vie continue pour les autres villageois.

Ce livre m’a fait vivre plusieurs émotions, la colère, beaucoup de frustration surtout contre ce curé, ainsi que la joie, la tristesse, l’injustice envers certains personnages, et l’espoir. Ce qui m’a donc fait passer un très bon moment dans ce village où la vie ne s’arrête jamais.

J’ai bien apprécié découvrir encore plus cette Clémence qui se différencie des gens de sa communauté. Dans certaines circonstances, j’aimais bien l’évolution de ce personnage tandis que par d’autres il me frustrait un peu. Tout comme la fin de ce roman, où mon option est encore mitigée. En effet, j’aime les fins réalistes, mais aussi les fins de conte de fées, dans ce cas-ci mon cœur n’est pas en accord avec ma tête concernant cette saga.

Comme toujours avec France Lorrain, j’ai passé un excellent moment qui m’a fait voyager dans un passé aux mœurs et coutume de ce temps résolu. Je suis toujours tellement bien ancrée dans ma lecture que par moment j’aimerais même pouvoir y vivre.

Note : 8/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 – Madeleine, tome 2 – Simone

Une réflexion sur “L’Anse-à-Lajoie : tome 3 – Clémence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s