La passe-miroir : tome 3 – La mémoire de Babel

Par défaut

Auteur : Christelle Dabos
Éditions : Gallimard (Jeunesse)
Nombre de pages : 483
Parution : 2017
Genre : Fantasy

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Je vis comme une relation d’amour et de haine avec cette saga, j’avais été déçue pour le premier tome, puis j’avais adoré le deuxième et finalement je suis entre les deux avec ce troisième tome.

Ophélie est séparée de Thorn depuis deux ans et sept mois et elle est étroitement surveillée par les Doyennes de Anima. Elle fait quelques investigations en cachette, mais ce n’est que lorsque Archibald vient la délivrer qu’elle pourra enfin partir à la recherche de Thorn et de la vérité. Ces pas la mèneront donc sur l’arche de Babel. Réussira-t-elle la mission qu’elle s’est donnée ? Mais surtout à quel prix ?

Je suis de plus en plus charmée par cet univers, qui m’avait paru très complexe au début. Plus j’avance dans cette saga et plus je suis impressionnée. J’adore le concept créé par l’auteure. De plus, on se sent vraiment au cœur de l’action dans ce troisième volet. Les évènements s’enchaînent et l’intrigue est bien présente. Je dois dire cependant que certains revirements m’ont parfois fait grincer des dents, mais je pense bien que c’est le but.

Là où j’ai toujours un peu de misère avec cette série, ce sont les personnages. Ophélie n’est pas souvent très attachante et même si sa personnalité évolue assez bien et que par moment je finis par l’apprécier, dans d’autres occasions elle me frustre carrément. Elle est très naïve et manque de confiance en elle. Tandis que Thorn est toujours aussi froid et sans cœur. Cependant, l’auteure finit souvent par faire dévier cela pour qu’on finisse par avoir l’espoir de s’attacher.

Finalement, j’ai quand même apprécié ma lecture et la fin nous laisse qu’une envie, celle de crier, mais surtout celle de lire le prochain tome.

Note : 7.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 – Les fiancés de l’hiver, tome 2 – Les disparus du Clairedelune

Une réflexion sur “La passe-miroir : tome 3 – La mémoire de Babel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s