Place des Érables : tome 1 – Quincaillerie J.A. Picard & fils

Par défaut

Auteur : Louise Tremblay D’Essiambre
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 415
Parution : 2021
Genre : Historique

Dans les années 1960, autour de la Place des Érables, des commerces comme le casse-croûte de madame Rita, la pharmacie de Valentin Lamoureux et la quincaillerie Picard sont emblématiques d’une vie de quartier typiquement montréalaise.
Le commerce des Picard, quincaillers de père en fils, siège à la même adresse depuis toujours. L’aïeul, Joseph-Alfred, est un grand-père à l’érudition surprenante et souvent déconcertante tandis que son fils Joseph-Armand, J.A. pour les intimes, est un génie des chiffres malgré une naïveté singulière.
À dix ans, le jeune Joseph-Arthur sait déjà qu’il ne prendra jamais la relève du commerce. Entre le savoir et l’annoncer, il y a cependant un monde… Le garçon tente de retarder le moment où il dévoilera ses intentions, car son grand-père, surtout, en sera blessé. Qu’en pensera d’ailleurs sa mère, Léonie, qui gouverne affectueusement – quoique de manière un brin contrôlante – ces trois générations de Picard?
En attendant, Joseph-Arthur tâchera de se couler une jeunesse heureuse tant à l’école qu’à travers les balades à vélo et les jeux avec les copains, dont Daniel, son meilleur ami et la jolie Anna qui, fraîchement arrivée de son Italie natale, prendra une place privilégiée dans l’univers du garçon. Le jeune homme qu’il devient tirera aussi de son grand-père de précieuses leçons de vie…

Il y a déjà un bon moment que je voulais découvrir cette auteure qui a une très bonne réputation sur les plateformes littéraires. J’étais donc contente de commencer cette nouvelle saga. Dès les premières pages, j’ai été charmée par la plume de Louise, elle est très accueillante, chaleureuse et imagée.

Nous nous retrouvons donc en 1960 à Montréal dans un petit quartier où les mœurs et coutumes étaient légèrement différentes de notre temps. Nous suivons la famille Picard, qui possède la quincaillerie du coin, nous avons donc Joseph-Alfred, le grand-père qui aime beaucoup jouer avec les mots et qui a un petit côté philosophe, j’ai beaucoup aimé ses réflexions et chaque conseil qu’il donnait à son petit fil. Joseph-Armant, le père, qui est plus à l’aise avec les chiffres et auquel il ne faut pas bousculer sa routine, il m’a découragée par moment, mais je trouvais souvent ses réponses très comiques. Finalement, Joseph-Arthur le jeune garçon qui a encore la vie devant lui et qui passe par toutes les questions existentielles d’un jeune de 10-12 ans.

Ils m’ont tous charmé chacun à leur façon. J’ai eu bien du plaisir à les suivre. Les expressions sont très cocasses et leur façon de penser et de vivre m’a fait voyager dans un autre temps.  Les événements s’enchaînent et l’histoire est très divertissante. Nous avons accès à la vision des événements souvent selon trois générations différentes et surtout trois personnes qui pensent différemment ce qui nous fait avoir une bonne vue globale de l’histoire. Cette auteure est une excellente découverte.

Note : 8.5/10

Une réflexion sur “Place des Érables : tome 1 – Quincaillerie J.A. Picard & fils

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s