Victoire-Dvine : tome 3 – Coup d’État

Par défaut

Auteur : Edith Kabuya
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 445
Parution : 2019
Genre : Jeunesse

Résumé de couverture

Victoire-Divine Kembonayawhé (presque quinze ans, toutes ses dents, badass en tout temps) est de retour à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. Comme ses pires ennemies sont suspendues pendant deux semaines, elle décide d’organiser un coup d’État pour remplacer Salomé (alias Satan !) dans le gouvernement scolaire.

Entre les cours d’escrime avec une prof zélée, les messages du mystérieux Camus A. (QUI est-il ?!), sa meilleure amie à qui elle en veut toujours, une pièce de théâtre à préparer et les cauchemars qui hantent ses nuits, Victoire ne sait plus où donner de la tête… Réussira-t-elle à finir son année scolaire sans s’arracher les cheveux ?

Mon avis

J’étais sûr que cette saga était une trilogie, mais j’ai su qu’en fait il y aurait d’autres tomes. En attendant de savoir il y aura combien de tomes, voici mon avis sur ce troisième livre.

Victoire-Divine revient des vacances de Noël et même si son pire ennemi a été renvoyé et que les filles sont suspendues, elle appréhende quand même ce retour. Tout d’abord, elle a dû se raser les cheveux, en plus elle est toujours un peu fâchée contre Pilane. Voilà qu’elle et ses amis décident d’organiser un coup d’État afin de prendre la place de Salomé dans le gouvernement scolaire. Cependant, rien ne se passera comme elle l’espère au retour de Salomé et de ses amies. Par chance qu’elle a maintenant des bons amis et qu’elle n’est pas prête d’abandonner.

J’avais beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette saga, cependant mon avis est un peu plus mitigé pour ce troisième tome. Durant la première partie j’avais un peu l’impression d’avoir du déjà vu et qu’on tournait un peu en rond. Plusieurs passages m’ont complètement enragé et d’autres m’ont semblé un peu tirer par les cheveux.

J’ai cependant continué à lire puisque j’aime beaucoup le caractère de Victoire-Divine, je la trouve très forte et résiliente. C’est impressionnant de passer à travers tout ce qu’elle vit. Ensuite, j’étais aussi curieuse de découvrir qui était le fameux Camus A.

J’ai donc plus aimé la deuxième partie du livre, il y a plus d’actions et plusieurs passages m’ont même fait bien rire. L’ambiance est plus agréable ce qui a rendu ma lecture plus intéressante. J’ai enfin découvert qui était Camus A et j’ai bien aimé comment cela se termine. (Du moins, de la façon dont j’interprète la fin)

Note : 7.5/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1 – Déclaration de guerre et tome 2 – État voyou

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros MERCI !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s