Le destin d’Aurélie Lafrenière : tome 1 – L’officier anglais

Par défaut

Auteur : Stéphanie Martin
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 502
Parution : 2020
Genre : Historique

Résumé de couverture

À Québec, en 1775, Aurélie Lafrenière, fille d’un commerçant aisé d’origine anglaise, jouit d’une vie confortable au sein d’une famille bourgeoise. Confrontée à l’arrivée de soldats anglais hébergés contre son gré à la résidence familiale, la jeune femme volontaire et déterminée refuse de se laisser amadouer. Car c’est bien en se joignant à cette armée maudite que son jeune frère a perdu la vie… Parmi les invités, le capitaine James Walker, dont le flegme et l’arrogance cachent tant bien que mal un passé tourmenté qui intrigue la jeune femme tout autant qu’il l’irrite.

Forcée d’épouser un homme qui la répugne, Aurélie choisit la fuite, sans se douter qu’à Boston, où elle croit trouver refuge, gronde une guerre qui n’est pas la sienne et qui la mènera dans des situations encore plus périlleuses que celles qu’elle a fuies avec tant de ferveur. Les retrouvailles fortuites et salvatrices avec le capitaine Walker lui feront-elles entrevoir un aspect du jeune militaire qu’elle refusait obstinément d’envisager ? Se révélera-t-il, malgré les mauvaises intentions qu’elle lui porte, l’instrument de sa survie ?

Mon avis

Voilà une saga historique qui m’avais l’aire bien intéressante, de plus cela m’a permis de découvrir une nouvelle auteure.

Aurélie vit avec sa famille à Québec, lorsque son père leurs annonces que des soldats britanniques seront logés chez eux quelque temps. Cela ne plait pas trop à Aurélie qui garde depuis longtemps une rancœur contre les soldes anglais. Voilà cependant que ceux-ci ne sont pas aussi cruels que ce qu’elle pensait et même que le capitaine Walker semble avoir un lourd passé qui le hante encore. Mais tout ceci n’est rien à côté du fait que son père a décidé de la donner en mariage à un homme qui la dégoute et qui est réellement cruel. Elle décidera alors de s’enfuir, mais pour se rendre dans un pays qui est en guerre. Que va-t-elle faire ? Elle n’aura pas le choix de demander l’aide à ce capital Walker qu’elle ne cesse de croiser. Et si leur destin était lié ?

Pour commencer, j’ai eu un peu de misère avec le comportement d’Aurélie qui est assez imprudente. Elle est aussi naïve et prend des décisions pas toujours brillantes, ce qui m’a donné envie de lancer mon livre par moment. Je me suis finalement calmé et j’ai fini par apprécier cette Aurélie. Pour ce qui est James, il m’a tout de suite charmé, on voit que c’est un homme qui a un lourd passé, mais qui continue d’avancer quand même.

Pour ce qui est de l’histoire, le cadre historique m’a conquise immédiatement. De plus, on est toujours stressé de savoir ce qui va se passer. On se ronge les ongles tout au long du livre et on a vraiment le droit à des montagnes russes d’émotions. Ce qui nous tient en haleine tout au long de notre lecture. J’aime beaucoup ce genre de livre même si ce n’est pas de tout repos. Il y a un bon mélange d’espoir, d’amour, d’amitié, mais aussi de complot et de révolte.

Pour ce qui est de la fin, je suis reste sur ma faim, j’ai l’impression qu’il manque un petit quelque chose, mais, je ne pourrais pas trop dire quoi exactement. Cependant, j’ai quand même très envie de lire la suite de cette saga.

Note : 8.5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros MERCI!

5 réflexions sur “Le destin d’Aurélie Lafrenière : tome 1 – L’officier anglais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s