Phobos : tome 4

Par défaut

Auteur : Victor Dixen
Éditions : Robert Laffont
Nombre de pages : 650
Parution : 2017
Genre : Science-Fiction

Résumé de couverture

Lancement des chaînes des pionniers dans

3 secondes…

2 secondes…

1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques.

Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

Mon avis

Nous avons décidé de lire ce pavé puisque j’étais en vacances alors comme j’avais plus de temps libre c’était le moment parfait. Je suis bien contente de ce choix sinon je sens que ce pavé aurait été long à lire.

Nous retrouvons Léo et les pionniers lorsqu’ils arrivent sur la terre. Voilà que Kristen vient d’accoucher et que les médecins ne pensent pas que le bébé pourra survivre à la pression lors de la descente sur la terre, ils devront rester sur le cupido jusqu’à ce qu’ils trouvent une solution. Mozart est aussi dans cette situation-là puisque son œuf de mort pourrait être activé durant la descente. Pendant que les experts essaient de trouver une solution pour faire descendre ce trio, les autres pionniers reprennent leur vie sur la terre. Ce qui signifie aussi leur propre chaîne. En voulant faire le bien, ils vont se mettre eux-mêmes dans le pétrin. Un procès pour la mort de Marcus leur apportera beaucoup d’insultes des internautes. Sans compter que Serena Mcbee est toujours en liberté.

Ce roman qui est un pavé m’a paru un peu long pour le peu d’événements majeurs. Il y a eu beaucoup de petits faits par ici et par là en suivant chaque personne sur sa chaîne, mais chaque fois c’étaient des éléments futiles et sans importance réelle pour le récit. J’ai comme l’impression que l’auteur a voulu étirer en longueur son dernier tome et cela s’est fait ressentir durant notre lecture.

Les personnes sont restées similaires à mes souvenirs, cependant je dois dire que Léonor a monté dans mon estime, elle qui m’avait un peu énervé durant les tomes précédents, c’est vu plus mature et plus réfléchi dans celui-ci. J’ai aussi été très intrigué par les petits passages sur mars où l’on suivait le robot, je me demandais bien ce qu’on allait y découvrir.

Finalement, un très gros livre pour pas grand-chose. J’ai trouvé la fin un peu précipitée, sans compter que certains points sont toujours en suspens. Ce dernier tome m’a déçu.

Note : 7/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

2 réflexions sur “Phobos : tome 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s