Bouche cousue

Par défaut

Auteur : Marilou Addison
Éditions : De mortagne
Nombre de pages : 324
Parution : 2019
Genre : horreur

Résumé de couverture

J’ai lâché le volant une fraction de seconde seulement.
Juré.
Je ne l’ai pas fait exprès.
Pas que je m’en sois voulu, de toute manière. J’étais plutôt indifférente. Sauf que ça allait m’occasionner davantage de problèmes. Je l’ai senti à l’instant où ma voiture a fait une embardée vers la droite. Vers ce piéton qui ne m’a jamais vue venir.
Non mais, que fabriquait-il là, aussi, en plein milieu de la nuit ?
J’ai pourtant tenté de freiner. Sans succès. J’aurais dû faire changer les freins il y avait un moment, déjà. Mais j’avais manqué de temps pour m’en charger…
Lorsque je me suis enfin arrêtée, je savais que le corps ne se trouvait plus à l’avant du véhicule, qu’il avait glissé entre mes roues. Assez difficile d’aller le repêcher.
C’est pourquoi j’ai décidé d’appuyer encore un peu sur l’accélérateur.

Mon avis

Lorsque j’ai vu passer ce roman, j’étais curieuse de voir de quoi il s’agissait. Un roman d’horreur et un résumé comme ça, je dois avouer que je m’attendais à quelque chose de complètement différent. Sans compter que la fin n’a pas été une surprise, j’ai compris l’intrigue avant la fin.

Béatrice vivant avec son mari « malade » dans un petit village. Ce pauvre Charlie est en fait retenu contre son gré par Béatrice, elle lui a même cousu les lèvres, pour être sûre qu’il n’alerte pas les voisins. L’histoire commence lorsque Béatrice après avoir tué une autre personne se retrouve blessée à l’hôpital. Malheureuse pour elle, ce ne sera que le début de ses malheurs, puisqu’à la suite de cela un assistant social sera sur son cas. Sa maison est remplie d’objets et d’ordures. Les odeurs sont intenses et les chats sauvages courent partout. Une maison très insalubre. Comment va-t-elle faire pour ne pas se faire prendre ?

Au début, je ne me doutais de rien, je trouve cela étrange et je ne comprenais pas trop où l’histoire s’en allait. J’avoue que je m’attendais à quelque chose d’un peu plus effrayant et donc j’ai été un peu en attente une bonne partie du livre. Béatrice est complètement folle et on voit bien qu’elle n’a pas froid aux yeux, elle cumule les cadavres sans que cela lui pose de problème. J’ai finalement, compris de quoi il s’agissait à environ 80% du livre. L’auteure a commencé à semer des indices et j’ai rapidement compris.

L’écriture est très fluide et imagée, même si parfois, on avait peut-être aimé mieux ne pas imaginer les scènes. J’ai donc tourné les pages sans me tanner malgré tout, c’est donc pourquoi je ressors un peu mitigé par ma lecture. Peut-être que si mes attentes avaient été différentes j’aurais pu apprécier davantage le roman, je ne sais pas. Je crois quand même que l’auteure a su créer quelque chose de différent avec cette histoire.

Note : 7/10

Un gros MERCI!

Une réflexion sur “Bouche cousue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s