Kaïsha : tome 4 – L’héritière des mondes

Par défaut

Auteur : Élisabeth Camirand
Éditions : ADA
Nombre de pages : 739
Parution : 2017
Genre : Fantasy

Résumé de couverture

La nation des Plaines, autrefois prospère et pacifique, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ses grandes cités sont réduites en cendres et ses habitants vivent dans la terreur, prisonniers sous le joug de la nation du Désert et de son impitoyable armée. Un espoir demeure cependant. L’Enfant des cinq mondes a réussi l’impossible : former une armée rassemblant les nations des Plaines, des Montagnes, de la Forêt et de la Mer, toutes prêtes à mettre leurs différences de côté pour lutter ensemble contre leur ennemi commun.

À présent, les dés sont jetés. Les cinq peuples sont réunis sur un même terrain, prêts à s’affronter dans la première guerre des nations. D’un côté, l’armée du Désert, avec à sa tête le terrible général de Tek-Mar. De l’autre, l’armée de l’Alliance, menée par l’Enfant des cinq mondes : Kaïsha. Il semble que la vie entière de Kaïsha semble l’avoir mené vers ce moment. Elle n’a pas réussi à empêcher cette guerre de se produire. Mais aujourd’hui, elle y mettra fin.

Mon avis

J’aime beaucoup cette saga, mais j’avoue que les pavés sont un peu ma bête noire, et donc la grosseur de ce dernier tome me faisait un peu peur. Je me suis finalement lancé et maintenant je ne regrette pas et je suis même un peu triste de quitter Kaïsha et ses amis.

Nous retrouvons Kaïsha et Naaron qui sont de retour dans les plaines avec l’armée de la mer, dernière nation qu’elle a réussi à rallier à sa cause. Ils sont maintenant tous unis, les enfants de la forêt, des montages, de la mer et des plaines pour combattre l’armée du désert. Et quelle surprise qu’elle a lorsqu’elle découvre que plusieurs soldats du désert ont déserté l’armée pour se joindre à l’alliance ! Et voilà, qu’en plus le Dissident, chef de ces rebelles enfants du désert, veut rencontrer le chef de l’alliance ainsi que l’enfant des cinq mondes. Qui est ce fameux Dissident ? Comment vont-ils réussir à vaincre l’empereur du désert et le général ?

« – Vous êtes peut-être des enfants de cultures différentes, mais vous êtes tous les deux humains. Vous êtes peut-être nés dans différentes nations, mais c’est la même terre qui vous a vus naître. Les ressemblances qui unissent les enfants de toutes les nations excèdent de loin leurs différences, et je suis bien placée pour la savoir, car j’ai foulé le sol de chacune d’entre elles. »

Voilà, une saga très réfléchie avec de belles valeurs. L’auteure a su créer un univers fantasy avec une excellente morale. Dans la première partie du roman, on découvre tous ce qui s’est passé dans les plaines pendant que Kaïsha faisait le tour de monde pour rallier toutes les nations, j’ai trouvé cela très intéressant. Ensuite, nous rentrons au cœur de cette guerre qui dure depuis un an. L’histoire se déroule par moment tranquillement et par d’autres avec un certain suspense et des rebondissements. Nous avons droit à toute la gamme d’émotion au travers de cette histoire. Sans compter que l’écriture est fluide et les pages se tournent facilement.

J’aime beaucoup les personnages de cette histoire qui chacun provenant de leur nation, sont très différents, mais se complètent très bien. Ce dernier tome se termine toute en beauté ce qui conclut très bien cette saga.

Note : 9/10

Mon avis sur les tomes précédents ; Tome 1 – L’enfant des trois mondes, Tome 2 – L’enfant des quatre mondes et Tome 3- L’enfant des cinq mondes

Une réflexion sur “Kaïsha : tome 4 – L’héritière des mondes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s