À cinq pieds de toi

Par défaut

Auteur : Rachael Lippincott avec Mikky Daughty et Tobias Iaconis
Éditions : Albin Michel
Nombre de pages : 306
Parution : 2019
Genre : Romance

Résumé de couverture

« Nous avons besoin de toucher ceux que nous aimons presque autant que de respirer. Je n’avais jamais mesuré l’importance de ce contact, de son contact… avant d’en être privée. »
Depuis son plus jeune âge, Stella a l’habitude de tout contrôler. Surtout à l’hôpital, où ses poumons défaillants l’envoient régulièrement. Traitement, régime, suivi médical, rien n’échappe à son organisation.
Tout l’inverse de Will, qui n’attend qu’une chose : avoir dix-huit ans, sortir d’ici et vivre enfin. Ils n’ont rien en commun, en dehors de leur maladie, celle-là même qui leur impose une distance de trois pas à tout instant.
Peut-on vraiment aimer quelqu’un sans jamais l’approcher ?

Mon avis

J’avais tellement entendu parler de ce livre et même du film que je voulais absolument lire ce livre. Je trouve la couverture originale avec les poumons et les fleurs très jolie et son résumé m’a tout de suite touché.

« Je donnerais tout pour me lever de ce lit et m’enfuir loin, très loin d’ici. Pour faire toutes les choses que je n’ai pas faites par peur d’être encore plus malade, et au final quand même finir là, à attendre une opération à laquelle je ne vais peut-être pas survivre. »

Stella est atteinte de la mucoviscidose et ses poumons ne sont pas en très bon état. Elle passe souvent beaucoup de temps à l’hôpital. Voilà qu’elle se trouve là pour un traitement et elle manque malheureusement le voyage à Cabo de fin d’année avec son école. Elle essaie quand même de garder le moral et pour cela, elle le fait en contrôlant tout avec ses listes et sa planification. Mais voilà qu’il y a un nouveau garçon qui fait son entrée pour un traitement. Il est atteint aussi de la mucoviscidose, mais aussi de la B. cepacia, impossible pour lui de recevoir une greffe de poumons. Ces jours sont comptés et il veut pouvoir profiter de la vie. Pendant qu’elle suit ces traitements minutieusement, lui ne les fait pas à moitié. Ils ont tout contre eux et ne peuvent surtout pas se rapprocher. Pourtant l’amour sera plus fort que tout.

Quelle belle histoire ! Je ne connaissais pas cette maladie et je ne savais pas ce que la vie d’une personne malade était, ce livre m’a permis d’en prendre conscience. Cela m’a beaucoup touché. Pendant que Stella prend tout le poids de la vie sur ces épaules ce qui est très remarquable et triste à voir, Will lui accuse sa mère de tous les maux. Deux visions différentes qui vont nous permettre d’avoir une bonne vue d’ensemble. Sans compter ce qu’ils vont réussir à s’apporter l’un à l’autre afin d’évoluer. C’est vraiment touchant et triste, mais au final c’est beau à voir la force de vie qu’une personne malade peut avoir. On tient souvent tout pour acquis, ces personnes-là ne peuvent pas faire cela. Très belle morale de la vie et très beau livre.

Note 9.5/10

Un gros MERCI!

3 réflexions sur “À cinq pieds de toi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s