Orgueil et préjugés – abrégé

Par défaut

Auteur : Jane Austen
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 255
Parution : 2018
Genre : Classique

Résumé de couverture

Mme Bennet a cinq filles et compte bien les marier toutes, ce qui n’est pas une tâche facile dans l’Angleterre du début du XIXe siècle. Non que les demoiselles Bennett soient laides, mais elles n’ont pas de fortune. Et cinq maris riches, ce n’est pas si facile à trouver. Surtout quand les filles en question s’en mêlent ; elles qui ont des préjugés, éprouvent des sentiments, et n’agissent pas forcément toujours pour trouver « un bon parti ».

Mon avis

C’est pour un challenge que j’ai acheté ce livre, je n’avais jamais lu de classique. Je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer.

« L’orgueil provient de l’opinion que nous avons de nous-mêmes, et la vanité de celle que nous désirons que les autres aient de nous. »

Nous suivons donc la famille Bennet avec Mme Bennet qui est tout simplement insupportable et égoïste et M. Bennet qui a toujours l’aire d’être de mauvaise humeur, puis il y a leurs 5 filles. Un nouveau jeune homme vient d’arriver dans le voisinage et il a beaucoup d’argent. Mme Bennet veut absolument marier une de ses filles avec lui. D’ailleurs, elle désespère de voir ses filles trouver des maris riches puisque leur héritage sera transmis au cousin, M. Collins. Entre bal et soirée de cartes, on se sent vraiment au début du XIXe siècle.

J’ai eu un peu de la misère avec l’écriture au début et j’étais bien contente d’avoir pris la version abrégée, cependant par la suite je me suis laissé emporter par l’histoire et j’ai eu du plaisir. C’est assez différent de ce que j’ai l’habitude de lire. Les personnages m’ont marqué, c’est fou comme ils ont tant de préjugés et d’orgueil sans compter que certains sont tout simplement méchants. Par chance, que certains personnages ont su me charmer, comme notre chère Élisabeth qui est sincère est très attachante. J’ai aussi été charmé par M. Darcy qui semble fier et hautain, mais qui au fond nous cache une charmante personnalité.

J’ai aussi bien aimé voir les mœurs de ce temps-là, ce qui est tellement différent d’aujourd’hui! Finalement, ce fut un bon petit livre pour me sortir de ma zone de confort.

Note : 8/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, voir sa chronique ICI

4 réflexions sur “Orgueil et préjugés – abrégé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s