Kaïsha : tome 3 – L’enfant des cinq mondes

Par défaut

Auteur : Élisabeth Camirand
Éditions : ADA
Nombre de pages : 603
Parution : 2016
Genre : Fantasy

Résumé de couverture

Le temps est désormais compté. La nation du Désert a fermé ses frontières et il n’y a plus de doute possible: la guerre se prépare et les Plaines seront les premières touchées. Pour sauver sa nation et sa famille, Kaïsha doit à présent s’engager dans une course contre l’ambitieux empereur du Désert. Sa quête l’entraînera jusqu’à la dangereuse nation de la Forêt et l’inexploré royaume de la Mer, où elle sera confrontée aux préjugés, à l’intolérance, et aux démons de son passé. Avec l’aide de ses meilleurs amis, Ko-Su-Tsu et Zuo, arrivera-t-elle à compléter sa mission avant qu’il ne soit trop tard?

Mon avis

J’ai beaucoup repoussé ma lecture de ce troisième tome, dû entre autres au fait qu’il s’agit d’un pavé et que cela me fait toujours un peu peur. Cependant, j’ai vite renoué avec Kaïsha et ses amis ainsi que cet univers que j’aime beaucoup. De plus, même s’il s’agit d’un pavé, ce livre est destiné à un public de tout âge puisque son écriture est fluide et légère donc assez facile à lire même pour un lecteur débutant.

« Et te voilà, l’enfant des cinq mondes, seule qui peut se dire chez elle dans chacune des nations. Tu es l’espoir que tous recherchaient. »

Voilà que la guerre est à leur porte et Kaïsha se rendra de la nation de la forêt ainsi que celle de la mer afin de les convaincre de se joindre à l’alliance afin de faire front commun, pour repousser le désert qui veut prendre possession des territoires. Avec son voyage vient son lot de problèmes et de rencontres. Elle parcourra de grands territoires en compagnie de ses amis Zuo et Ko-Su-Tsu et fera même la connaissance d’un nouveau compagnon. La situation dans les plaines va vite dégénérer et un sentiment d’urgence va s’installer. Cependant, arrivera-t-elle à convaincre ces nations qui ne se sont jamais souciées des autres ?

« Ce n’est pas le sang qui coule dans tes veines qui fait de toi quelqu’un de bon ou de mauvais, c’est ce que tu décides de faire avec ta vie. »

J’aime beaucoup le concept de cette saga qui cache une morale derrière l’histoire fantasy. Il y a beaucoup d’action et les pages se tournent facilement. Impossible de ne pas être sous le charme de ce quatuor qui dans leur différence se complète bien. De plus, nous revenons un peu à la base du premier tome, à la mission initiale de Kaïsha de rencontrer ses parents ce que j’ai bien aimé. Je suis donc impatiente de lire le prochain et dernier tome afin de découvrir comment cela va se terminer.

Note : 9/10

Mon avis sur le Tome 1 – L’enfant des trois mondes et sur le Tome 2 – L’enfant des quatre mondes

Ce livre a été lu en lecture commune avec Petite Bulle, vous pouvez lire sa chronique ICI (à venir)

Une réflexion sur “Kaïsha : tome 3 – L’enfant des cinq mondes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s