Griffin 26

Par défaut

Auteur : Marc Griffin
Éditions : De Mortagne
Nombre de pages : 365
Parution : 2019
Genre : Autobiographie

Résumé de couverture

« OK, c’est confirmé : un jour, je vais jouer pour les Expos ! »

Les Jeux olympiques de 1976 à Montréal n’ont pas seulement marqué l’histoire du sport, ils ont aussi semé la graine du rêve dans le cœur d’un petit gars de Sainte-Foy.

Comment le jeune Marc Griffin, élevé dans un milieu culturel et sportif effervescent, a-t-il réussi à fouler le même terrain que ses héros, Raines, Carter et Dawson ?

Ce récit touchant et rassembleur dépeint une époque où notre sang était rouge ou bleu, où la musique de Beau Dommage résonnait dans les stades de baseball et où le nom Stastny est devenu québécois.

Un chemin parsemé de rencontres avec des idoles ainsi que de coups du destin où on apprend à perdre, à gagner… et surtout à rêver.

Mon avis

Je n’avais jamais lu de autobiographie, c’est pourquoi lorsque j’ai vu passer ce livre qui parlait de l’histoire d’un joueur de baseball, étant moi-même une grande sportive je me suis dit que c’était l’occasion parfaite d’essayer ça. 

Le tout commence en 1975 lorsque Marc a 8 ans et nous le suivons à travers les sports qu’il a pratiqués, le hockey et le baseball, ainsi qu’à travers ses amours et ses amitiés. Marc était un grand sportif autant au hockey qu’au baseball. Nous passons donc à travers tous ses exploits et ses défaites.

Tout d’abord, j’ai trouvé très intéressant de découvrir la vie de quelqu’un comme cela, cette biographie m’a sortie de ma zone de confort et cela m’a permis de faire changement. J’ai donc passé un excellent moment. Ensuite, j’ai vraiment aimé de voir les petits éléments des années 1980 qui ont déjà tellement changé. La rivalité Montréal – Québec au hockey, quand on sait qu’aujourd’hui certains font tous pour ramener une équipe de hockey à Québec, même chose pour les Expos qui n’existent plus. De voir les photos avec leur mode de ces années-là, m’a bien fait sourire, ainsi que certains gestes de personne qui ont évolué aujourd’hui.

J’ai bien aimé aussi en apprendre beaucoup sur le baseball ainsi que les étapes pour réussir à entrer dans la grande ligne majeure. Finalement, l’écriture est très fluide et j’ai eu l’impression de passer à travers chaque étape de sa vie avec lui. Il a vécu beaucoup d’émotions et il a eu une vie assez remplie. Le seul petit élément que j’aurais aimé avoir de plus, c’est ce qui est arrivé lorsqu’il était rendu avec les Expos et comment tout cela s’est terminé, mais sinon j’ai beaucoup aimé ma lecture.

Note : 8/10

Un gros MERCI!

Une réflexion sur “Griffin 26

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s