Le vilain petit canard

Par défaut

Auteur : Christian Boivin
Éditions : ADA
Nombre de pages : 182
Parution : 2018
Genre : Horreur

Résumé de couverture

Un informaticien orphelin aspirant à une vie plus palpitante, qui ne trouve le réconfort que dans les jeux vidéo.

Une intrigante voisine aux mystérieuses sorties nocturnes.

Une bande de marginaux dirigée par un personnage controversé se faisant appeler Démon.

Un nightclub clandestin recelant un passage vers l’antichambre de l’enfer.

Mon avis

J’ai plusieurs contes interdits de lus jusqu’à maintenant et je suis impressionné à chaque fois par la créativité des auteurs et par leur ligne de conduite. Comment tous ces romans peuvent-ils être différents et semblables en même temps?

Clay est un informaticien qui a une vie assez banale, son seul but est de passer au travers de sa semaine de travail pour pouvoir profiter de la fin de semaine pour jouer à des jeux vidéo en ligne. Lorsqu’un vendredi soir tout le réseau tombe en panne, Clay se retrouve à tourner en rond et ne sait plus quoi faire. Il finit par sortir sur son balcon et se retrouve à proximité de sa voisine, Isabella, une charmante rousse qui le fait rêver, mais a laquelle il n’a jamais eu le courage de parler. Cependant, elle n’est pas seule, elle est avec Démon un jeune homme charismatique qui lui propose de venir dans un nightclub privé. Clay finit par se rendre au nightclub, c’est là que sa vie va prendre une nouvelle tournure. Il découvre toutes sortes de trucs étranges et lugubres. Puis, il se réveille 2 jours plus tard, lundi matin en ne se souvenant plus du reste de sa fin de semaine.

Ce roman m’a beaucoup étonné, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de situation. J’ai été agréablement surprise. L’idée est bien pensée et l’histoire fait un joli clin d’œil au conte du vilain petit canard. Comme dans tous les contes nous avons une petite touche dark, même si dans cette nouvelle génération, elle est moins prononcée. Ensuite, l’histoire se lit rapidement et il y a assez d’actions pour nous garder accrochés à notre lecture. J’ai encore une fois passé un agréable moment avec un conte interdit. J’ai bien hâte de poursuivre mon aventure avec un autre de cette collection.

Note : 7,5/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s