À même la peau

Par défaut

Auteur : Lisa Gardner
Éditions : Albin Michel
Nombre de pages : 504
Parution : 2019
Genre : Thriller

Résumé de couverture

Deux meurtres spectaculaires sont perpétrés à Boston à six semaines d’intervalle. Dans les deux cas, les victimes sont des femmes seules, atrocement mutilées, à côté desquelles l’assassin a déposé une rose.

L’inspectrice D.D. Warren, chargée de l’enquête, décèle vite une similitude entre ces mises en scène macabres et une longue série de meurtres ayant défrayé la chronique à Boston quarante ans plus tôt et dont l’auteur, Harry Day, s’est suicidé depuis.

Seul recours pour D.D. Warren : se rapprocher des deux filles de Harry Day. Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre les récents crimes et Shana et Adeline ? Pour le savoir, D.D. Warren va devoir se confronter à cette interrogation : peut-on échapper à son destin lorsqu’il est marqué du sceau de la mort ?

Mon avis

Fascinant! Ce serait le bon mot pour décrire ce livre. J’avais entendu beaucoup de bien de Lisa Gardner, alors quand j’ai reçu ce joli roman j’étais très contente. Sans compter que j’aime bien lire de ce genre littéraire. Une fois de plus, je n’ai pas été déçu.

D’un côté, nous suivons l’inspectrice D.D. Warren, elle enquête sur un tueur en série qui tue des victimes puis leur découpe des lambeaux de peau. Cependant, rien n’est facile pour D.D. puisqu’elle est maintenant en convalescence, lorsqu’elle se trouvait sur la première scène de crime, elle a surpris le tueur qui l’a poussé en bas des escaliers. Depuis elle est gravement blessée. Elle n’arrêtera pas pour autant d’enquêter sur ce tueur à la rose. Son chemin croisera celui du Docteur Adeline Glen.

Adeline est le deuxième personnage que nous suivrons en alternance, elle est atteinte de la maladie d’analgésie congénitale, elle ne ressent donc aucune douleur, ce qui peut être très dangereux puisqu’elle ne reçoit pas les signaux lorsque quelque chose cloche dans son corps. Adeline a eu une enfance difficile puisqu’elle est la fille d’un grand tueur en série. De plus, sa sœur est en prison depuis 30 ans, difficile de garder des liens avec une fille comme Shana qui n’est pas capable d’aimer.

« Le sang est une preuve d’amour, l’amour se donne par le sang »

Voilà sa façon de penser. Mais, quel est le lien entre tous cela ? C’est ce que l’inspecteur D.D. essayera de trouver. Un roman qui nous tient en haleine avec ces informations au conte de goutte. Ce que j’ai bien aimé aussi est les points de vue psychologiques sur les comportements.

« Nous avons tous en nous la capacité d’être bons ou mauvais. Héroïques ou malfaisants. Forts ou faibles. »

Cela apporte une touche de plus à ce livre qui m’a vraiment fasciné. Les personnages ont tous des personnalités intrigantes et l’histoire est très addictive. J’ai passé un excellent moment avec ce livre. Lisa Gardner est en effet une très grande auteure, on peut voir qu’il y a eu énormément de travail de recherche afin d’écrire ce roman.

Note : 8,5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

Un gros MERCI!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s