Sarah-Lee

Par défaut

Auteur : Mélanie L’Hérault
Éditions : Guy Saint-Jean
Nombre de pages : 209
Parution : 2018
Genre : Témoignage

Résumé de couverture

Mes mains tremblaient alors que mes jambes faiblissaient dangereusement, m’obligeant à m’immobiliser en pleine rue. Après avoir fait quelques pas seule, Olivia s’aperçut de mon malaise et vint me rejoindre.

— Sarah, qu’est-ce qui se passe ?

— Ma mère m’a abandonnée, réussis-je à articuler difficilement.

— Elle t’a plutôt confiée à des parents qui pourraient mieux prendre soin de toi. Elle devait être très pauvre ou très jeune… tenta de me consoler mon amie.

— Je parle pas de celle restée en Chine. Je parle de Luce… Luce m’abandonne elle aussi, hoquetai-je.

Mon avis

Je me suis encore une fois laissé tenter par un roman de la collection C MA VIE. Je crois bien que j’aimerais finir par tous les lire. Chaque fois, cela me sort de ma zone de confort et me touche énormément. J’aime bien ça, puisque cela permet de prendre conscience de certains faits qui me seront utiles dans la vie et qui me font grandir.

C’est l’histoire de Sarah-Lee, une fille asiatique de 15 ans qui a été adoptée à sa naissance. Malheureusement, pour elle, la vie n’a pas été très gentille avec elle. À la suite du décès de son père, lorsqu’elle était encore bébé, sa mère ne s’est jamais remise de cette épreuve et a sombré dans l’alcool. Sarah-Lee vit dans un milieu qui est malsain, mais malgré cela elle est devenue une jeune femme pleine de talents, elle a d’excellentes notes à l’école et elle gagne des championnats de patinage artistique. Nous suivrons avec elle des événements assez difficiles qu’aucun enfant ne devrait vivre dans sa vie.

« Je posai une main sur son dos comme j’aurais aimé qu’elle le fasse pour consoler mes chagrins, et compris qu’il y avait bien longtemps que je sentais qu’elle ne m’aimait pas comme il le fallait. Si Nathalie avait raison et que Luce ne s’était jamais remise du départ de son mari, ce père dont je ne me rappelle rien, c’est qu’elle était pourtant capable d’amour… Étrangement, je ne ressentis pas de colère, mais plutôt de la pitié envers cette femme. »

Par chance pour Sarah-Lee, elle a un ange gardien, cette Nathalie, qui l’a toujours aidé et prit soin d’elle. Cependant, les choses ne sont pas toujours simples lorsqu’il est question de DPJ et de toute la paperasse. Une histoire vraiment très touchante, très triste, mais aussi remplie d’espoir. Il existe des personnes remplies de bonté sur terre. Un roman que j’ai dévoré grâce à la jolie plume de l’auteure, une écriture qui se lit toute seule. Un autre roman à la hauteur de cette collection.

Note : 8/10

Une réflexion sur “Sarah-Lee

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s