Métamorphose : tome 5 – Ascension

Par défaut

Auteur : Ericka Duflo
Éditions : Les malins
Nombre de pages : 365
Parution : 2018
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

Tout le monde porte en lui ces deux facettes.
Parfois, l’une prend le pas sur l’autre.
Io, cette fillette capable du meilleur comme du pire, en était le parfait exemple.
Le bien n’existerait jamais sans le mal.
La joie, sans la peine.
Tout était une question d’équilibre… et de choix.
Et c’était le moment pour moi d’en faire un, crucial.

Mon avis

J’étais bien contente de recevoir le dernier tome de cette saga, j’allais enfin avoir la conclusion de cette histoire auquel j’ai eu des hauts et des bas. J’avais tellement entendu parler de cette saga qu’au début j’avais mis la barre trop haute et donc j’avais été un peu déçu. Ensuite plus la saga avançait, plus j’étais emballé. Finalement, voici la conclusion et me voilà un peu mitigé, je pense que j’avais encore mis la barre trop haute.

Nous retrouvons donc Senna, un personnage que j’avais eu un peu de misère à m’attacher au début de la saga, mais qu’au fil des tomes j’avais bien aimé son évolution. J’étais donc contente de la retrouver. Le tome 4 se terminait sur une scène où elle était en chemin pour rencontrer Mah, et bien le tome 5 commence à la même place. Elle est en compagnie de Ian et Stéphanie. Elle découvrira plusieurs secrets tant cachés. À la suite de cela, elle devra prendre une décision qui changera sa vie. Cependant, la matriarche ne lui laissera pas réfléchir longtemps puisqu’elle mettra en marche la dernière phase de son plan et le chaos règnera sur terre.  Des phénomènes naturels destructeurs aux vampires mutants qui attaquent les humains, nous sommes en pleine vision apocalyptique. Senna, Ian, Neven et Stéphanie, devront tout faire pour rétablir le calme sur terre. Ils seront aussi aidés des gardiens et de plusieurs harpies.

Après avoir passé les trois quarts du tome à n’avoir que des ennuis, dans le dernier quart tout tournera en leur faveur. Le livre en gros se lit tellement rapidement qu’on passe un bon moment, le tout s’enchaine et il n’y a aucun temps mort. Cependant, lorsqu’on se met à l’analyser ce n’est malheureusement pas mon tome préféré de cette saga. J’ai trouvé que la fin aurait pu être travaillée un peu plus. L’auteur à quand même réussir à faire passer un beau message, une belle morale au fils de cette saga pour en arriver à une belle conclusion.

« Tout le monde porte en lui ces deux facettes [l’ombre et la lumière]. Parfois, l’une prend le pas sur l’autre. Le bien n’existerait jamais sans le mal. La joie, sans la peine. Tout était une question d’équilibre… et de choix. »

Note : 7/10

Mon avis sur les tomes précédents : Tome 1-Exorde, Tome 2-Paradis Obscur, Tome 3-Sombre présage, Tome 4-Désillusion

Un GROS merci !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s