Le temps est assassin

Par défaut

le-temps-est-assassinAuteur : Michel Bussi
Éditions : Presse de la cité
Nombre de pages : 532
Parution : 2016
Genre : Policier

Résumé de couverture

Été 1989.
La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite… et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Été 2016.
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.
A l’endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.
Une lettre signée de sa mère.
Vivante ?

Mon avis

Michel Bussi est un auteur que j’aime beaucoup et que j’ai toujours aimé lire. J’étais bien donc contente de sortir ce pavé qui dormait dans ma bibliothèque depuis quelques années.

Clotilde, revient sur l’île 27 ans après l’été où ses parents et son frère sont mort dans un accident de voiture, duquel elle a été la seule survivante. Elle revient finalement après presque 30 ans afin de faire son deuil. Premièrement, je dois dire que je ne comprends pas qu’elle est attendue aussi longtemps, c’est fou, quelques années j’aurais compris, mais 27 ans, c’est long. Deuxièmement, son mari Franck est le pire des salauds, il est tellement sans cœur face à cette tragédie qui marquera à vie sa femme, sans compter qu’il lui envoie des remarques agressives et très déplaisantes sans aucune raison, bref il m’a fait enrager au point que j’ai bien failli lancer mon livre au bout de mes bras.

Dès les premiers jours arrivés au camping, Clotilde recevra une lettre de l’écriture de sa mère…morte il y a 27 ans. Elle se fait voler ses papiers d’identité et rencontre l’ancien flic de l’île qui a une théorie sur l’accident de ses parents. Suite à cela, elle se mettra à enquêter sur ce qui s’est vraiment passé cet été 1989. Les chapitres alternent entre, aujourd’hui, et le journal qu’elle a écrit cet été-là. L’intrigue est bien ficelée et on reçoit les informations à un bon rythme, assez pour qu’on se pose plusieurs questions et que l’on continue de lire pour savoir ce qui s’est passé.

Je dois cependant dire que dans la première moitié du livre, il y a eu certaines longueurs un peu et certains éléments ont été dévoilé qui nous laissaient croire que l’intrigue était finie. L’auteur a su en revanche se reprendre avec la deuxième moitié du livre où l’intrigue est de nouveau au rendez-vous et où l’action s’enchaine rapidement.  Au final, je n’étais pas sure, quelle note donner au livre, puisque ce n’est pas son meilleur roman, mais que l’intrigue et le livre étaient en grosse partie très bonne.

Note : 7,5/10

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

5 réflexions sur “Le temps est assassin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s