Sublimes créatures : tome 1 – 16 lunes

Par défaut

les-enchanteurs,-tome-1---16-lunesAuteur : Kami Garcia et Margaret Stohl
Éditions : Livre de poche
Nombre de pages : 635
Parution : 2011
Genre : Fantastique

Résumé de couverture

J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction… Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver… L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Mon avis

Il y a déjà un moment que je voulais lire cette saga, même si j’ai entendu certains mauvais commentaires. Je comprends un peu leur avis, car j’ai eu beaucoup de misère à embarquer dans le livre, mais j’ai eu une semaine chargée et stressante donc cela n’a pas aidé non plus. C’est pourquoi je suis un peu mitigé.

Nous suivons donc Ethan, un jeune garçon qui vit dans une petite ville nommée Galtin. Petite ville où tout le monde se connait et qui, selon les descriptions, semble être une ville déprimante. Ethan est un garçon normal, il fait partie de l’équipe de basketball et il a une petite vie tranquille, jusqu’au jour où il rencontre Lena, une fille qu’il voyait déjà en rêve depuis quelques mois. Lena débarque dans cette petite ville et elle est complètement différente. Dans Galtin, les gens n’aiment pas la différence, sans compter que Lena est la nièce du vieux fou de Ravenwood qui vit dans une maison que tout le monde pense hantée. Le courant va cependant tout de suite passer entre Ethan et Lena, ce qui rendra les choses difficiles pour nos deux protagonistes. Lena n’est pas comme tout le monde et ses jours sont compté. En effet, comme toutes les femmes de sa lignée, elle sera appelée à son 16e anniversaire et à cause d’une malédiction, elle sera soit du côté des ténèbres, soit du côté de la lumière. C’est ensemble, qu’Ethan et Lena vont découvrir l’univers des enchanteurs et qui vont tout faire pour essayer de contrer la malédiction.

« Même perdu dans les ténèbres / mon cœur te retrouver »

J’ai bien aimé lorsqu’ils avaient des flash-backs dans le passé et qu’ils découvraient des bouts d’histoire. J’ai aussi bien aimé les personnages qui se sont alliés pour trouver une solution. Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait plusieurs longueurs, le livre aurait pu être plus addictif, ce qui n’aurait pas fait de tort, surtout qu’il s’agit quand même d’un pavé de plus de 600 pages. De plus, l’écriture n’est pas légère et il y a beaucoup d’information, étant donné que c’est un premier tome et que les auteurs se doivent de bien mettre l’univers en place ce qui rendait la lecture plus difficile par moment. Vers la fin, il y a eu plus d’action et je me suis mis à tourner les pages plus rapidement. J’ai bien aimé comment cela s’est terminé, ce qui me donne bon espoir pour le prochain tome.

Note : 7/10

Saga complète

 

Ce livre a été lu en lecture commune avec À la page de Suzie, vous pouvez lire sa chronique ICI

 

 

 

Septembre

5 réflexions sur “Sublimes créatures : tome 1 – 16 lunes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s