Les chroniques de Mackayla Lane : tome 5 – Fièvre d’ombres

Par défaut

chroniques-de-mackayla-lane,-tome-5---fievre-d-ombresAuteur : Karen Marie Moning
Éditions : J’ai lu
Nombre de pages : 887
Parution : 2012
Genre : Bit lit

Résumé de couverture

Rien n’est au-delà de mes capacités. Je suis tout. Vous êtes un livre. Des pages avec une reliure. Vous n’êtes pas né. Vous ne vivez pas. Je ne connais pas la peur.

Que voulez-vous de moi ?

Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi. Files yeux sont ouverts. Je suis le bien. Vous êtes le mal. Conversation avec le Sinsar Dubh

Mon avis

Wow !  Je n’arrive pas à croire que j’ai terminé cette saga. Ce dernier tome me fessait un peu peur, avec ces 887 pages, mais finalement, je ne me suis même pas rendu compte que j’ai lu autant de pages tellement elles se tournaient rapidement. Cette saga restera gravée à jamais dans mon cœur comme étant dans les bonnes sagas que j’ai lues.

Nous commençons donc ce dernier tome exactement où le 4e tome s’est terminé. D’ailleurs, j’étais un peu confuse d’être en plein milieu d’une scène étant donné qu’il s’est passé un certain temps entre ma lecture du 4e et 5e tome, mais cela n’a pas duré longtemps, après quelques pages seulement l’auteure nous avait remis sur les rails. Mackayla est maintenant au sommet de sa puissance, j’adore le fait qu’elle soit forte et irrésistible. Pour ce qui est de Barrons, j’ai toujours eu un petit faible pour lui, mais dans ce dernier tome il a carrément fait chavirer mon cœur.

Dans ce tome, nous avons enfin toutes les réponses à nos questions cependant, elles ne sont pas données toutes crues. L’auteure a su encore une fois répartir les informations au fil du livre pour rendre cela très addictif. Sans compter que le livre est rempli de revirements. J’ai passé mon temps à me dire « OMG! » Impossible de prédire quelque chose, l’auteure à une imagination folle et un talent exceptionnel pour avoir créé cette saga où tout finit par se relier, mais sans qu’on le voie venir. C’est entre plusieurs mondes et différents clans que Mackayla devra affronter toutes sortes d’épreuves afin de capturer le Sinsar dubh.

« L’espoir renforce. La peur tue »

Un excellent dernier tome, je suis contente d’avoir le dénouement, même si je suis un peu triste que ça soit fini. C’est pourquoi je pense bien me procurer Les chroniques de Dani Mega O’Malley, qui se passe un peu après cette saga, mais qui va refaire vivre mes personnages adorés.

Note : 9,5/10

Mon avis sur les tomes précédents : Fièvre noire, Fièvre rouge, Fièvre Faë, Fièvre Fatale

Saga complète

 

 

Ce livre fait partie de la littérature de l’imaginaire

 


cli6c-poumonvert_ianrmacleod

3 réflexions sur “Les chroniques de Mackayla Lane : tome 5 – Fièvre d’ombres

  1. En fait tu ne l’a pas vraiment terminé la saga, c’est le découpage français qui donne cette impression, en VO « les chroniques de Dani Mega O’Malley » sont juste la suite de celle ci (et quand on y pense c’est logique, vu que les fae sont toujours la et toujours en train de polluer la terre, donc l’histoire n’est pas terminée).
    Surtout que même si on a aussi Dani en personnage principal, on continue à suite Mac un tome sur deux quasiment. Tu as donc encore 4 tomes pour te faire plaisir avant d’avoir la vrai fin de l’histoire ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s