À la dérive

Par défaut

--la-derive-890624-264-432Auteur : Nadine Poirier
Éditions : De Mortagne (Collection Tabou)
Nombre de pages : 298
Parution : 2017

Résumé de couverture

Maltraités et négligés par une mère alcoolique et toxicomane, Nolan et sa sour, encore tout jeunes, sont pris en charge par la DPJ. Commence alors un long périple de famille d’accueil en famille d’accueil, au rythme des mauvais coups que fait Nolan pour en être expulsé.

À seize ans, après avoir passé la moitié de son existence dans le « système », Nolan est toujours convaincu qu’il réussira à retourner auprès de sa mère. Même si celle-ci ne lui témoigne plus aucun intérêt, il ne peut envisager sa vie sans elle et n’offre son attachement à personne d’autre. Jamais une nouvelle mère ne pourra être plus aimante que celle qu’il s’est fabriqué dans son imaginaire. ​

Son agressivité grandissante et ses séjours fréquents au centre jeunesse lui confèrent un statut de délinquant, de rebelle. Qui donc voudrait d’un adolescent pareil sous son toit ? Une famille, pourtant, semble finalement croire en lui. Et il y a Laurie. Si forte et courageuse. Se pourrait-il que cette rencontre parvienne à tout changer ?

L’abandon, qu’il soit vécu au sein d’une cellule familiale ou en institution, est souvent responsable du trouble de l’attachement. Des comportements défiant les règles établies par la société s’ensuivent, ainsi que les sanctions qui s’imposent. Il devient alors difficile de penser à l’avenir de façon optimiste. S’ouvrir aux autres peut être la solution pour réussir à repartir sur de nouvelles bases. ​

Mon avis

Il s’agit en fait que mon premier livre de la collection Tabou que j’ai achetée, à la suite de plusieurs bons commentaires, j’ai été rencontrer l’auteur lors du Salon du livre de Québec et j’ai acheté son livre. Puis, comme trop souvent, le livre est resté dans ma bibliothèque beaucoup trop longtemps. C’est grâce à un challenge que j’ai décidé de la sortir.

J’adore les livres de la collection Tabou, qui nous font toujours réfléchir et qui sont toujours touchants. Ce livre nous fait vivre toutes pleins d’émotions. J’ai eu beaucoup de peine de voir la jeunesse que Nolan et Zoé ont passée, c’est vraiment dur à entendre. J’ai aussi eu de la colère contre cette mère indigne, qui a fait endurer un tel calvaire à ces enfants. Ensuite, j’ai pu voir qu’il existait, quand même, des personnes bien et cela m’a redonné espoir. Sans compter que j’ai adoré l’attitude de Laurie, wow, elle est vraiment forte et a su amener un vent de fraicheur dans la vie de Nolan. C’est à ce moment que tu te rends compte qu’il suffit d’une ou deux bonnes personnes qui font toute la différence dans une vie.

Finalement, ce roman est comme un baume au cœur, je l’ai dévoré en quelques heures à peine. Une très belle histoire qui m’a touché et m’a fait passer un excellent moment.

Note : 8/10

Une réflexion sur “À la dérive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s