Les chevaliers d’Émeraude : tome 8 – Les dieux déchus

Par défaut

les-chevaliers-d--meraude,-tome-8---les-dieux-dechusAuteur : Anne Robillard
Éditions : Éditions de Mortagne
Nombre de pages : 521
Parution : 2009

Résumé de couverture

Au moment d’attribuer les nouveaux Écuyers à leurs maîtres, Wellan s’aperçoit non seulement qu’il n’y a pas suffisamment de Chevaliers, mais que plusieurs d’entre eux ont déjà des apprentis. Afin de lui venir en aide, Jenifel, Lassa et Liam utilisent un vieux sortilège qui perturbera grandement la vie des habitants du château.

Les Chevaliers se remettent à peine de toute l’agitation causée par nos jeunes étourdis lorsqu’ils doivent soudainement affronter un nouvel ennemi en provenance du ciel. Pourront-ils se défendre contre les dieux déchus ?

Pour sa part, sous prétexte de revoir son village, Onyx accepte d’y conduire la famille de Sutton, qui désire s’y installer. En réalité, le renégat veut mettre la main sur un instrument de pouvoir caché par la déesse Cinn dans la partie la plus méridionale du royaume. Mais sera-t-il assez fort pour le maîtriser ?

Mon avis

Comme je l’ai déjà mentionné, plus les tomes avancent, plus j’ai de la difficulté à écrire ma chronique. De plus, tu vas lire une chronique pour voir si tu aimerais lire un livre rendu au tome 8, tu sais déjà si tu aimes ou pas cette saga.

Bref, dans ce tome où il y a beaucoup d’action et de revirement on a vraiment une vue d’ensemble sur ce qui se passe dans cet univers. Nous suivons aussi les « méchants » ce qui nous permet de découvrir qu’un complot beaucoup plus gros que ce qu’on pouvait imaginer est en train de s’organiser et que les chevaliers devront redoubler d’effort s’ils veulent réussir à gagner cette guerre.

J’aime aussi les enfants des chevaliers qui deviennent maintenant des écuyers et que nous suivons aussi un peu. Ils sont mignons et tellement débrouillards pour leur âge. Tandis que les plus vieux commencent de plus en plus à former des couples et à chaque fois je suis surprise de la rapidité qu’ils ont à se marier, mais bon, je crois que ça se passait comme cela dans le temps. Sinon la fin m’a laissé sur une mauvaise impression, j’ai bien peur que le renégat ne soit pas aussi fiable qu’on le pensait.

Note : 8/10

Mon avis sur les tomes précédents : tome 1, tome 2tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7

Saga complète

 

Lecture commune avec

Quebec livresque

Petite Bulle, Book’s Fever , Escapade Féérique

 

 

Ce livre appartient à la littérature de l’imaginaire

cli6c-poumonvert_ianrmacleod

4 réflexions sur “Les chevaliers d’Émeraude : tome 8 – Les dieux déchus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s