L’anatomie du bonheur

Par défaut

l-anatomie-du-bonheur--romy-t.-1Auteur : Judicaëlle Bouget
Éditions : Montlake
Nombre de pages : 272
Parution : 2018

Résumé de couverture

Romy, étudiante en médecine sérieuse et investie, commence avec appréhension son stage en chirurgie orthopédique, dans un service redouté par les jeunes externes pour son ambiance pesante et le machisme des chefs de clinique, notamment un certain docteur Marco Latoré. Bien décidée à ne pas se laisser intimider, Romy préfère se concentrer sur son travail et la découverte de la chirurgie. Contre toute attente, le docteur Latoré qu’elle découvre au bloc et qu’elle apprend à connaître au fil des gardes ne ressemble pas à l’homme volage et blagueur qu’elle avait imaginé.

Si Marco semble prendre un malin plaisir à jouer avec la timidité de Romy, il ne la prend pas moins sous son aile et est le premier à reconnaître ses qualités. Mais entre les cours, les révisions, les amis, les soirées et les gardes, la vie de Romy est déjà suffisamment remplie sans qu’elle ait besoin que son cœur se mette à lui jouer des tours. Et si ce stage était l’occasion d’en apprendre autant sur elle-même que sur la médecine ?

Mon avis

J’ai dû respirer un bon coup avant de commencer à écrire ma chronique. Je suis pourtant une très bonne cliente et c’est plutôt rare que je n’aime pas un livre et même lorsque mon avis est mitigé j’arrive à voir les côtés positifs du livre. Ici, j’ai bien de la misère à trouver quelque chose de positif à dire sur ce livre.

Lorsque le livre a commencé, je me suis dit que ça allait être intéressant de se retrouver dans le milieu hospitalier. J’ai vite désenchanté, le côté hospitalier est beaucoup trop développé (du moins à mon goût), dans la première moitié du livre nous suivons Romy dans son stage et nous avons tous les détails, beaucoup de détails, mais il ne se passe rien. Ensuite, l’histoire d’amour commence enfin, mais tous au long, Romy qui a des réactions vraiment beaucoup trop extrêmes la majorité du temps, se posent vraiment beaucoup trop de questions. De plus, elle réfléchit vraiment beaucoup trop, on suit ses pensées qui tournent en rond et se répète pendant de longues pages.

Finalement, quand on pense que tout va bien se terminer et qu’on voit une petite pointe de positif dans ce livre, l’auteure décide de vouloir créer une fin choc qui donnerait envie au lecteur de continuer la saga. Cependant, ce revirement de situation est très mal géré, une simple ligne à la fin du livre pour créer son effet, une action complètement stupide de la part du personnage principal, c’était complètement inutile et très mal placé. Je ne lirais pas la suite.

Note : 4.5/10

 

Ce roman est une lecture commune avec À la page de Suzie, allez voir sa chronique

 

Un gros merci pour ce livre

2 réflexions sur “L’anatomie du bonheur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s